354

Recommander un membre de son réseau en recherche d’emploi est une pratique courante. Cette recommandation contre une rémunération est de plus en plus en vogue : il s’agit de la cooptation. Eclairage par nos amis de l’RH de Noé.

Quels sont les avantages de la cooptation ?

Avant de détailler les avantages de la cooptation, rappelons ce qu’est la cooptation. Le principe de la cooptation appliquée au recrutement est de passer par les employés d’une entreprise, et ainsi par leurs réseaux, pour trouver le candidat idéal. Plus besoin d’appliquer le système classique du recrutement en postant une annonce, on utilise directement le bouche-à-oreille pour obtenir les meilleurs profils.

Le principe de la cooptation est similaire à celui du chasseur de tête ou de recrutement, à la seule différence prêt : le coût. En effet, passer par un chasseur de tête nécessite un paiement de frais au préalable, et en général, la contrepartie est beaucoup plus importante que le versement d’un certain pourcentage à l’employé ayant trouvé le candidat à embaucher. Grâce à la cooptation, les entreprises ont à leur portée autant de recruteurs qu’elles ont d’employés motivés pour contribuer à recruter, tandis que ces derniers aident les personnes en recherche d’emploi dans leur réseau. Ainsi, chaque employé est chasseur de prime prêt à utiliser son réseau.

Dans une période de crise, la cooptation est également bien vue de la part des employés car elle leur permet d’avoir des compléments de revenus en fin de mois. Par exemple, sur Keycoopt, il est possible de gagner jusqu’à 750€ si une personne cooptée est recrutée, ce qui n’est pas négligeable ! Sur MyJobCompany, les rémunérations dépendent de l’offre et du poste, mais elles restent néanmoins avantageuses.

C’est aussi une manière efficace d’améliorer l’environnement de travail : si vous cooptez quelqu’un, c’est que vous appréciez votre entreprise et que vous souhaitez voir cette personne compétente vous rejoindre au sein de la structure.

La cooptation propose ainsi plusieurs avantages :

  • coté entreprises, pour le recrutement et la réduction des frais que cela implique,
  • côté employés, pour l’utilisation de leur réseau.

Cependant, des abus de cooptation peuvent nuire à l’entreprise comme à l’employé.

Quels sont les inconvénients de la cooptation ?

Si la cooptation paraît efficace et très pratique, il n’en est pas moins que cette technique a également des inconvénients. La cooptation peut rapidement devenir une source d’abus au sein d’une entreprise, notamment entre employés en compétition afin que leurs connaissances soient embauchées pour obtenir une prime. Les employés doivent être recrutés pour leurs compétences et non pour leurs réseaux. Ils ont leurs propres métiers, différents de celui de chasseur de tête ou recruteur.

Le cursus similaire, retrouvé dans les différents CV soumis, peut porter préjudice à l’entreprise. Certes, les nouveaux employés seront surement très compétents, mais ne risquent-t-ils pas de venir du même milieu ou encore de la même école ? Il y a de fortes chances que vous ayez beaucoup de profils identiques en certains points.

N’oubliez pas que la diversité est très importante au sein d’une entreprise pour que celle-ci évolue dans le bon sens. Si les employés pensent tous de la même façon et ont développé des compétences similaires, les entreprises auront du mal à innover. A titre d’exemple, l’entreprise Bricoman assure 10 % de ses recrutement grâce à la cooptation, afin de conserver une diversité au sein de l’entreprise, tout en utilisant de manière judicieuse ses employés dans le processus de recrutement.

Et vous, que pensez-vous de la cooptation ? 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live