6

Entre population vieillissante, crises intergénérationnelles et gestion des connaissances, le dispositif intergénérationnel ne peut plus être négligé en entreprise. Véritable pilier stratégique vers la croissance et l’évolution, il soutient également l’économie. Il empêche le chômage des jeunes et des seniors. Comment cela se traduit-il en entreprise ?

Qu’est-ce que le dispositif intergénérationnel ?

Le point de départ : le conflit intergénérationnel en entreprise. Il est liée au vieillissement de la population. Désormais, au lieu de deux ou trois, c’est plutôt quatre générations différentes qui doivent se côtoyer en entreprise.

Nous entendons souvent ces termes : « vétérans », « baby-boomers », générations « X » ou encore  » Y« . À quoi correspondent ces termes ? ! Talentéo vous les décrypte :

  • les « baby-boomers » sont nés entre 1945 et 1965 ;
  • la génération « X » est née entre 1965 et 1980 ;
  • les « Y » ou « génération why ? » sont nés entre 1981 et 1995 ;1
  • les « Z » ou « zoomers » sont nés entre 1995 et 2010.

Ces appellations, bien que très réductrices, nous informent surtout que chaque génération dispose de ses propres codes. En effet, nous n’avons pas tous grandis avec le même contexte économique, culturel et même technologique ! Malgré tout, la mixité générationnelle est possible et, nous vous l’assurons, très vertueuse.

Quelles solutions existent pour contrer le conflit des générations ?

Le frein le plus fréquent à la mixité générationnelle est… le préjugé ! Qui n’a jamais entendu parler d’une génération Y déloyale, qui ne s’attache pas et préfère se concentrer sur ses loisirs ? À l’inverse, les « baby-boomers « sont perçus comme étant usés, démotivés et peu adaptables…

Aujourd’hui, le nouvel enjeu des entreprises est donc d’être capable de mieux comprendre les attentes de chacun. Pour chaque génération, il est désormais possible de comprendre un peu mieux leurs valeurs et ambitions. Ainsi, une série de 12 leviers peuvent être mises en place pour aider à mettre en valeur la connaissance et le mérite de chacun, créer une cohésion, de pousser aux échanges, de concilier les procédures et l’agilité, etc.

Ce sont aussi de bons moyens pour mener les générations les plus anciennes vers le changement en intégrant des outils digitaux et autres technologies, mais de manière douce. Avec ces méthodes, il est possible de créer un espace conciliant entre les seniors et les salariés plus jeunes.

Comment s’applique les démarches inclusives en entreprise ?

Certaines entreprises mettent en place des démarches intergénérationnelles plus facilement. Pourquoi ?

Certains secteurs, plus sensibles, nécessitent une plus grande mobilisation en matière de conservation des compétences. C’est le cas des entreprises dont les produits ont une longue durée de vie comme le nucléaire, l’hydroélectricité, l’armement ou encore le nucléaire. Cela peut aussi être le cas pour des sociétés qui ont une forte culture d’entreprise, des savoirs faires très techniques, des procédures complexe etc..

Les entreprises qui font le choix de développer des démarches plus inclusives voient cela comme un véritable levier de performance. Il s’agit de retourner l’état d’esprit qui consiste à voir la diversité comme un frein, pour en faire une force. Ainsi, plutôt que de voir partir des séniors emportant avec eux tous les savoirs et compétences accumulés pendant leur carrière, ces entreprises misent beaucoup sur la formation et la transmission. Par exemple, elles créent de véritables programmes et parcours de formation interne mettant par pair des experts avec les jeunes nouveaux arrivants.

Au final, chacun finit par y voir son avantage car les jeunes se sentent plus accompagnés mais aussi plus écoutés et les plus anciens sont reconnus pour leur expertise et mettent leurs ressources à disposition.

Le CDI Inclusion : aider les seniors à retrouver un emploi

De nombreux recruteurs continuent d’avoir une idée un peu biaisée et négative à l’idée de recruter un senior : coûts trop élevés, moins adaptable qu’un jeune etc… Par conséquence, en fin de carrière voire à l’orée de leur retraite, cette population a parfois beaucoup de mal à changer ou retrouver un nouvel emploi

Les structures d’insertion par l’activité économique (IAE) ont donc mis en place le CDI inclusion, un CDI un peu spécifique, dédié aux personnes de plus de 57 ans. L’objectif de ce type de contrat est donc d’aider les entreprises à recruter ces seniors expérimentés. Il renforce un dispositif existant : le CDD insertion.

Les personnes qui auront signé un contrat en CDI inclusion sont par la suite accompagnées jusqu’à la retraite dans leur parcours professionnelle, ce qui leur permettra notamment d’acquérir des droits supplémentaires.

Chaque entreprise peut donc disposer et mettre en place son propre dispositif intergénérationnel, en jouant sur différents pans. Du recrutement à la revalorisation des compétences des seniors, le management intergénérationnel peut être un véritable avantage en entreprise. Il améliore le climat social des employés et favorise une conservation des compétences et savoir-faire pour une plus grande flexibilité. Nous vous invitons d’ailleurs à consulter notre article sur l’inclusion comme levier pour l’emploi

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live