Partenariat
Conseils Emploi
250

Derrière les établissements APF Entreprises, ce sont surtout des collaborateurs qui évoluent avec talent sur leur métier. Nous partons à la rencontre d’Alban ALAPINI, Ouvrier Tertiaire au sein de l’Entreprise Adaptée (EA) d’Echirolles (38).

Qui êtes-vous ? Pouvez-vous vous présenter ?

Mon nom est Alban Alapini. Je suis également connu sous le pseudonyme de « Banal ». C’est l’anagramme de mon prénom !

Je suis avant tout artiste-plasticien-sculpteur, mais j’ai également des compétences dans d’autres domaines, comme la couture et la cordonnerie !

En 2004, j’ai suivi une formation en graphisme. Cela m’a permis de travailler pour mon propre atelier. Je produisais notamment des affiches d’exposition, des cartes de visite, ou encore des magazines.

Enfin, j’ai complété ces compétences par une formation en webdesign et développement. En bref, je suis un peu un touche à tout !

Quel est votre métier ? Quelles sont vos missions au quotidien ?

À l’Entreprise Adaptée (EA) d’Echirolles, je suis ouvrier tertiaire. J’interviens également sur d’autres prestations liées à mes domaines de compétences. Ainsi, je travaille en ce moment sur l’approche graphique du site internet d’une conciergerie.

Y a-t-il une bonne ambiance dans votre établissement ? Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Cela se passe bien avec les collègues ! L’essentiel, pour moi, c’est que le travail soit bien fait. Chacun joue son rôle dans l’équipe et c’est ça qui est important.

Ce qui me plait le plus, c’est d’exercer dans un endroit où les personnes en situation de handicap ont la possibilité de sortir de chez elles. Nous sommes ainsi des personnes à part entière dans la société, qui travaillent comme tout le monde.

Nous avons également entendu dire que vous êtes un passionné de peinture. Pouvez-vous nous en dire plus ?

C’est une passion d’enfance !

Quand j’étais plus jeune, la peinture était la seule chose qui m’occupait alors que tous mes frères jouaient au ballon. Ainsi, j’ai appris à dessiner de manière autodidacte.

En Afrique, il y a beaucoup d’artistes, d’artisans et j’ai beaucoup appris en regardant leurs œuvres. Humblement, je me considère comme une figure importante du Handi’Art. Il s’agit de l’art permettant aux personnes en situation de handicap d’intégrer leur société.

Que ce soit en Afrique, en Europe ou dans le monde, je pense que la question du handicap n’est pas totalement résolue. La peinture m’a donc permis de mener un combat social.

Peinture Alban APF Entreprises

œuvre réalisée par Alban Alapini.

Pourquoi travailler dans une Entreprise Adaptée (EA) plutôt qu’une entreprise classique ?

Pendant la crise sanitaire, je me suis retrouvé dans une situation compliquée, car je ne pouvais pas faire exposer mes œuvres.

À ce moment-là, j’étais en train de terminer une formation de webdesign et de développement qui a duré un an. J’ai donc parlé avec mon conseiller Cap Emploi qui m’a conseillé l’établissement APF Entreprises à Echirolles.

J’ai appris qu’il y avait une demande au niveau de l’accueil et j’ai tenté le coup. J’avais envie d’essayer cette expérience et je suis resté.

Finalement, je ne souhaite pas être catégorisé comme une personne en situation de handicap. Je préfère être considéré comme tout le monde, mais avec des difficultés.

Quel message pour ceux qui hésitent encore à rejoindre un ESAT ou une EA ?

Si vous hésitez à rejoindre un ESAT ou une EA, venez dans le réseau entreprises d’APF France handicap ! Nous vous accompagnerons pour trouver LE métier qui vous correspond.

Vous recherchez un emploi ? Retrouvez sans attendre toutes les offres proposées par nos établissements !

Rejoindre APF Entreprises

Alban Alapini - Entreprise adaptée

œuvre réalisée par Alban Alapini.

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live