111

Le Groupe IGS (Institut de Gestion Sociale) propose des formations dans le domaine des ressources humaines, du management, du commerce ou encore de la communication. Grâce à sa mission handicap Hand’IGS créée en 2009, des étudiants en situation de handicap sont intégrés chaque année dans des formations en alternance. Un forum sera organisé en avril sur le campus parisien pour s’informer sur les cursus et découvrir les entreprises partenaires.

La prise en compte des étudiants en situation de handicap est essentielle pour les écoles, notamment à Sciences Po et à ESDES Lyon. Sans compter sur la Fédéeh qui milite dans ce (bon!) sens.

Photo de Charles-Antoine BerthonneauHandirect a interviewé Charles-Antoine Berthonneau, responsable Pôle Atouts Carrière et Mission Handicap Hand’IGS.
 

Comment est née votre mission handicap?

La mission Hand’IGS est née il y a cinq ans dans le but de formaliser nos actions dédiées à l’intégration des étudiants handicapés dans nos formations en alternance. Nous voulions également répondre à une demande des entreprises qui ont une obligation d’embauche de travailleurs handicapés et recherchent des candidats qualifiés.

Or, plus de 80 % des personnes handicapées ont un niveau de qualification inférieur au bac. Nous avons donc un rôle de « sas » entre les jeunes et le marché de l’emploi. L’alternance est une bonne solution pour les étudiants handicapés pour plusieurs raisons. Elle permet d’obtenir un diplôme, d’acquérir de l’expérience, et de rassurer l’entreprise sur les aménagements de postes nécessaires. En effet, une fois diplômé, le jeune pourra expliquer au potentiel employeur les aménagements qui ont été effectués lors de son alternance : boucle magnétique, écran adapté…, ce qui permet de rassurer l’entreprise et de lui prouver que c’est possible.

Quels types d’actions menez-vous?

Notre mission s’articule autour de trois axes principaux :Le premier concerne l’accueil et l’orientation de chaque jeune candidat. Notre objectif est de faire savoir aux jeunes qu’ils peuvent poursuivre leurs études, monter en compétence et augmenter leur employabilité. Un Forum Alternance sera organisé cette année le 16 avril au sein du campus à Paris. Durant cet évènement, les jeunes pourront découvrir les différentes formations, recueillir des informations et mettre en perspective leur projet professionnel. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer nos 12 entreprises partenaires* qui nous soutiennent dans ce programme et qui s’investissent elles aussi dans l’intégration des travailleurs handicapés. Le second volet de notre mission est axé sur l’accompagnement des apprenants en situation de handicap : l’aménagement, le matériel adapté, l’aide à la recherche d’entreprise.

Chaque année, des aménagements sont effectués au cas par cas. Par exemple, un jeune homme dyspraxique a bénéficié d’un tutorat lui permettant de faire les points régulièrement sur ces difficultés rencontrées. Une autre étudiante non-voyante a, quant à elle, été équipée d’un ordinateur portable avec logiciel de synthèse vocal pour l’aider à prendre des notes. Hand’IGS permet enfin de sensibiliser et former à la diversité les étudiants du campus, les équipes pédagogiques, les managers de demain et les entreprises. Nous avons décidé d’intégrer, cette année, la notion de handicap directement dans les cours des étudiants. Dans nos formations de la filière commerciale, par exemple, un professionnel du secteur adapté fera une intervention auprès des étudiants.

Avez-vous des projets?

Cette année devrait être marquée par la généralisation de notre mission handicap qui jusqu’à présent concernait uniquement Paris. Elle s’étendra désormais aux campus de Lyon et de Toulouse.

Un message?

En s’organisant et en travaillant main dans la main avec les entreprises, il est possible d’accompagner les jeunes à se professionnaliser et de booster leur employabilité grâce à l’alternance. Nous avons un rôle éducatif important auprès de tous les étudiants qui intégreront les entreprises. Si aujourd’hui la France marque un retard en matière d’intégration des personnes handicapées, c’est parce que historiquement, elles ont été orientées dans des milieux spécialisés. Nous n’avons pas été habitués à étudier, travailler et vivre avec des personnes handicapées.

Nous devons agir en les intégrant dans les écoles et en sensibilisant tous les étudiants. Et on constate que ça marche! Certains jeunes sensibilisés arrivent en entreprises et deviennent naturellement force de propositions et porteurs de projets inclusifs sur le handicap. C’est en changeant le regard des jeunes d’aujourd’hui que nous changerons la société de demain.

* Bosch, Bouygues Telecom, Caisse des Dépôts, Edenred, Formaposte, Lagardère Active, L’Oréal, Orange, Phone Régie, Quick, Spie et Thales.

Pour plus d’informations, rendez-vous au forum Alternance et Handicap. Informations sur la poursuite d’études, les parcours de formations en alternance, et entretiens avec les entreprises partenaires. Mardi 16 avril 2013, de 10h à 17h. Groupe IGS, 3 rue Pierre Dupont, 75010 Paris.

Logo de Handirect, le média des situation handicapantesContribution Handirect.frFondé en 1997, Handirect est  un bimestriel indépendant spécialiste du handicap. Son objectif? Diffuser le plus grand nombre d’informations pratiques concernant les personnes handicapées, leur entourage familial et professionnel. Handirect est devenue une référence dans le monde du travail grâce à son supplément Handirect Emploi.

Vous avez une information à ajouter à cet article? Une anecdote à nous communiquer? Vous pouvez nous rejoindre sur les réseaux sociaux !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00