Partenariat
Témoignages
213

En partenariat avec

AdvertisementAccenture France est une entreprise leader dans les domaines du conseil et de la technologie, mais aussi dans l’intégration des personnes en situation de handicap au sein de ses rangs. Mission handicap, jours de congés supplémentaires, flexibilité avec le télétravail… Maëlle Adamy, Cheffe de projets immobiliers fusions/acquisitions, nous en dit plus sur son parcours au sein d’Accenture !

Pouvez-vous présenter votre parcours et vos missions au sein d’Accenture France ?

Accenture Maëlle Adamy

Je travaille au sein d’Accenture France en tant que Cheffe de projets immobiliers fusions/acquisitions depuis plus de 2 ans maintenant. Concrètement, je suis chargée de projets immobiliers et je m’occupe donc du rachat de bureaux pour Accenture. Si je travaillais uniquement sur le territoire français jusqu’à l’été 2022, j’interviens désormais au niveau international, principalement pour les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France.

Ces rachats se font en deux temps :

  • Analyse/Investigation avant acquisition : évaluation immobilière, de la politique RH, financière… Pendant cette phase, qui peut durer 1 mois, j’effectue un travail d’enquêtrice sur Internet et sur place.
  • Intégration après acquisition : intégration de l’entreprise dans l’ensemble des process Accenture. Pendant cette phase, qui peut durer jusqu’à 1 an, je suis le rachat et l’intégration des salariés.

Le handicap a-t-il été un frein pour intégrer Accenture ?

Absolument pas, et ce, pour deux raisons ! Premièrement, mon handicap est invisible, j’ai un diabète de type 1.

Deuxièmement, la politique handicap chez Accenture est parfaite. Tout le monde a été très humain et compréhensif lors de l’annonce de mon diabète. Par ailleurs, la Mission Handicap a tout de suite pris en charge mon dossier afin de me proposer un accompagnement sur-mesure et adapté à mon handicap au travail. Je me suis sentie libérée et déculpabilisée !

Quels aménagements ont été mis en place grâce à la politique handicap chez Accenture ?

Tout employé disposant de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) chez Accenture France dispose de 6 jours d’absence autorisés, soit 12 demi-journées pour des rendez-vous médicaux ou administratifs.

Cela nous permet donc de prendre des rendez-vous plus souvent et en journée, sans culpabiliser. C’est la première fois que je vois ce genre de dispositif. Pourtant, j’ai travaillé dans 5 autres entreprises auparavant.

Au-delà de cette aide concrète, je bénéficie d’un véritable soutien humain. En effet, je suis parfois amenée à faire des malaises hypoglycémiques. Mon manager est au courant et se montre toujours très compréhensif vis-à-vis de cela.

Ainsi, quand j’ai besoin de quitter une réunion pour manger ou que je rencontre des difficultés le matin, il m’autorise à prendre du temps pour moi, sans me juger ou me faire culpabiliser. L’inclusion des personnes reconnues en situation de handicap est donc une réalité.

Enfin, Accenture France dispose d’une culture d’entreprise flexible, notamment en ce qui concerne le télétravail. Ainsi, tout salarié, reconnu travailleur handicapé ou non, peut choisir de faire du télétravail jusqu’à 5 jours par semaine.

Pour ma part, je suis 100 % en télétravail ! J’ai d’ailleurs pu bénéficier d’une aide afin d’équiper et d’aménager mon poste de travail à la maison.

Pourquoi avez-vous décidé de parler de votre statut de travailleuse en situation de handicap aujourd’hui ?

Depuis mon arrivée chez Accenture France, j’ai beaucoup reçu. Le soutien de la Mission Handicap, l’humanité de mes collaborateurs, le travail de sensibilisation au handicap pour l’ensemble des salariés… Tout cela me touche énormément. Il me semble donc être un juste retour des choses de témoigner sur la politique handicap chez Accenture.

Quel conseil donneriez-vous à une personne en situation de handicap hésitant à postuler chez Accenture ?

En 10 ans de vie professionnelle, c’est la première fois que je tombe sur une entreprise aussi investie dans l’insertion des personnes en situation de handicap.

Non seulement, notre maladie n’est plus un tabou, mais nous nous sentons également compris, reconnus et moins seuls, puisque les salariés en situation de handicap sont nombreux.

Le sujet devient un simple composant de notre profil, et non plus une différence à passer sous silence. Tout est mis en place pour que la collaboration se passe au mieux.

Alors, si vous faites partie des personnes en situation de handicap à la recherche d’une nouvelle expérience : foncez, postulez chez Accenture !

Ce témoignage a suscité votre intérêt pour Accenture ? Découvrez sans attendre les opportunités professionnelles proposées par l’entreprise dans toute la France :

Rejoindre Accenture

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live