En savoir plus sur Talentéo
17DEC 18

Handicap: les personnalités inspirantes qui ont fait le buzz en 2018

L’année 2018 a été rythmée par de nombreuses personnes en situation de handicap qui ont fait le buzz tant en France qu’à l’étranger. Talentéo vous présente ces personnalités inspirantes qui ont apprivoisé leur handicap.

Handicap: les personnalités inspirantes qui ont fait le buzz en 2018

Vestiaires, la série qui « handécape » les préjugés!

La série Vestiaires cartonne depuis ses débuts, mais un épisode de cet automne a particulièrement attiré l’attention: celui où la Première Dame de France, Brigitte Macron, y figure en Guest Star. Adda Abdelli, co-créateur et co-scénariste qui a perdu l’usage de ses jambes à 1 an des suites d’une poliomyélite s’est fait une simple réflexion: «On a su que Madame Macron est très fan de la série. Puisqu’elle aime, on va lui demander de jouer avec nous« .

Parce que le handicap n’est pas un frein à la pratique de la danse

Sa prestation dans La France A un Incroyable Talent a laissé tout le monde pantois.
Nathan Waye a 19 ans et est né sans muscle dans les jambes. Uniquement à la force des bras et de ses abdominaux, il a fait une démonstration de breakdance tout en finesse et contrôle. « La danse a changé le regard des autres sur moi. Avec cette participation, je voulais faire comprendre que, malgré nos différences, on peut réaliser nos rêves. Plus tard, j’espère faire une carrière professionnelle de danseur, et que des personnes me contacteront.»

Anouar Toubali est né atteint de nanisme et son bégaiement a été détecté à l’âge de 7 ans. Son esprit combatif, il le doit à ses parents qui ne lui ont fait aucun traitement de faveur.  Anouar a bien pensé être informaticien pour gagner sa vie, mais la breakdance l’emporte: il se produit en discothèque et dans des bars. Son rôle de policier dans Taxi 5 le projette un peu plus dans la lumière.

Danse avec Les Stars le révélera au grand public: « Danse avec Les Stars m’a appris à repousser les limites, à être plus déterminé, mais surtout à être plus rigoureux et appliqué ».

Dépasser ses limites grâce au sport

A 37 ans, il est une star de la télé-réalité au Brésil (Big Brother Brazil 2), mais c’est lors de la dernière édition du Run in Lyon que Fernando Fernandes de Padua s’est fait remarquer en prenant le départ des 10km en fauteuil. Paraplégique suite à un accident de voiture en 2008, ce mannequin et athlète, trouve sa nouvelle voie dans le canoë-kayak et devient quadruple Champion du Monde Handisport. Lors ce Run in Lyon, il était suivi par une équipe de tournage préparant une web-série sur sa vie aujourd’hui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fernando Fernandes (@fernandoflife) le

Bousculer l’industrie du cinéma pour plus de représentativité

Imani Barbarin est américaine, diplômée de langue française à la Sorbonne, et son blog Disabled – Loud – Proud (Handicapée, Bruyante et Fière) interpelle sur l’avenir d’une femme noire souffrant de paralysie cérébrale face à « la discrimination institutionnalisée dans la société et les médias ».

En mars dernier, son Hashtag percutant a quelque peu bousculé le monde du cinéma. #DistheOscars, dont elle est la créatrice, a clairement attaqué l’industrie cinématographique qui, selon elle, ne fait pas suffisamment appel à des personnes en situation de handicap.

Parce qu’on peut être en situation de handicap et fashion

Elle est américaine, étudiante à Harvard, blogueuse mode et atteinte de fibrose kystique, une maladie génétique qui l’a contraint parfois, à se déplacer en fauteuil. Elle, c’est Elsie Tellier et son Tweet du 14 février dernier a marqué la twittosphère. Son but: rendre l’espoir aux personnes qui doivent, comme elle, utiliser un fauteuil roulant. « Pour les personnes confuses, sachez que je ne suis pas paralysée.»

Longtemps elle ne s’est pas trouvée jolie à cause de ce fauteuil: elle l’a aujourd’hui intégré dans son quotidien de fashionista en le décorant. « Si je prends des photos de moi dans ma chaise roulante, c’est pour vous prouver qu’on peut quand même être à la mode. J’essaie vraiment d’embrasser mon handicap et de le normaliser en faisant de mon matériel médical une part intégrante de mon style.»

Parce que son constat est que les marques ne créent pas de jolis vêtements modernes et adaptés aux différents handicaps, elle se met donc en scène sur son Instagram. « Je vois la mode comme un point de départ. Pour beaucoup de personnes, le handicap peut paraître étrange. Mais au fond, c’est à ça que sert la mode, à faire tomber les barrières. »

Toutes ces personnes montrent qu’il est possible de vivre avec un handicap et même d’en faire une force. 

Vous connaissez d’autres personnalités inspirantes? Dites-le nous dans les commentaires!

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables