Partenariat
Initiatives
232

Talentéo est partenaire du concours étudiant Tous HanScène qui, lui aussi, fête ses 10 ans cette année ! Pour l’occasion, nous avons rencontré Estelle Catez, lauréate de l’édition 2021. Elle nous en dit plus sur l’impact du challenge sur son parcours.

Tous HanScène, qu’est-ce que c’est ?

Le concours Vidéo Handicap Étudiant Tous HanScène® a été créé en 2012 pour les 20 ans de l’association TREMPLIN Handicap. Deux objectifs majeurs guidaient la démarche : changer le regard sur le handicap et montrer que Handicap et études supérieures, c’est possible.

Concrètement, tous les étudiants de l’ensemble des écoles postbac peuvent participer. Qu’ils soient ou non concernés par le handicap ! A l’aide de la vidéo, l’idée est d’ouvrir les esprits, les regards et les mentalités. Les étudiants laissent libre cours à leur imagination et à leur créativité. Ainsi, ils partagent le regard qu’ils portent sur le handicap, ou celui qu’ils décryptent au sein de notre société.

Qu’est-ce qui vous avait initialement motivée lors de votre participation à Tous HanScène ?

Je suis quelqu’un d’assez tournée vers le développement personnel. Je cherche toujours à avoir un impact positif sur la société. Ainsi, un projet comme Tous HanScène m’a immédiatement parlé.

J’avais, dans un premier temps, juste envie de prouver que je pouvais m’engager concrètement pour une cause sociétale. Comme je partageais exactement le même état d’esprit avec ma collègue, Fanny, nous avons décidé de réaliser ce projet. J’ai également pu compter sur l’encouragement de ma manager à l’époque, Claire Déprez, à participer au concours.

Vous avez d’ailleurs décroché le prix vie quotidienne ! Comment l’avez-vous accueilli ?

Nous avons assisté à la cérémonie de remise des prix et nous ne pensions vraiment pas avoir un premier prix, étant donné le niveau des autres vidéos. J’ai été personnellement touchée et honorée de recevoir ce prix.

Le plus important pour moi était de voir que cette courte vidéo avait pu atteindre un bon nombre de personnes. C’était notre objectif numéro 1 !

En effet, au-delà de gagner, j’avais une raison personnelle, comme Fanny, de livrer ce message. En 2018, ma mère est décédée d’une récidive de cancer du sein. Lorsque nous avons gagné ce prix, mes premières pensées sont allées au magnifique combat qu’elle a mené. J’ai souhaité également le dédier à toutes les personnes qui souffrent ou qui ont souffert de cette maladie.

Que vous a apporté cette participation ?

Cette participation a clairement été un accélérateur de carrière pour moi. J’étais, à l’époque, alternante chez Worldline en tant que chargée de communication pour un programme interne. Suite à ma participation, ma manager a parlé de moi, en appuyant avec la vidéo, à la personne en charge de la communication interne au sein de la même entreprise. Il s’est avéré qu’elle recherchait une personne pour un CDD de 18 mois et voilà où je suis aujourd’hui !

Ce projet a été également d’une grande aide dans mon processus de deuil. Je ressentais le besoin de le « matérialiser », de « l’extérioriser ». C’est donc par le biais de cette participation que j’ai pu rendre hommage à ma mère et exprimer tout simplement mon vécu.

J’ai également gagné en confiance, car j’ai eu un certain nombre de retours positifs et de reconnaissance au sein de mon entreprise.

Aujourd’hui vous travaillez au sein de l’une des entreprises partenaires. Pourquoi est-ce important selon-vous que les entreprises s’engagent sur cette thématique ?

La vie en entreprise est un reflet de notre société. Il est important que toute entreprise, quelle que soit sa taille, s’engage sur ce type de thématique. La question ne devrait même pas se poser !

Ces prises d’initiative devraient faire partie des valeurs de notre culture et ainsi des entreprises. Nous voulons tous une égalité des chances, un monde plus juste et plus inclusif. Les sociétés ne doivent pas non plus se servir de ces thématiques pour rendre leur image plus « humaine », ce que malheureusement je vois souvent.

Les paroles doivent se démontrer en actions concrètes afin de prouver la réelle volonté de rendre l’entreprise plus inclusive. C’est pourquoi, il est important de ne pas vouloir tout révolutionner immédiatement, mais d’avancer petit à petit. Ainsi, nous verrons peut-être la société changer.

De quelle manière va être diffusé le concours en interne au sein de Worldline ?

Les équipes communication, RH et Mission Emploi Handicap sont toutes mobilisées sur l’organisation du concours Tous HanScène.

Nous avons commencé la campagne par un article dans notre newsletter interne, afin d’expliquer le concours et d’inciter nos étudiants à y participer. D’autres articles dédiés au concours seront également diffusés tout au long de l’année. En parallèle, un webinar a été organisé à destination des étudiants Worldliners. Son objectif : présenter l’initiative et d’aborder les questions qu’ils pouvaient avoir.

Nous avons aussi sollicité nos partenaires écoles les plus proches. Enfin, une campagne sur les réseaux sociaux est organisée et des affiches seront présentes sur tous les sites France de Worldline.

Quel message souhaitez-vous passer aux étudiants qui hésitent encore à participer au concours ?

A mon échelle, j’ai pu agir pour une cause qui me tenait à cœur. J’ai envie de dire aux étudiants qui hésitent à réfléchir sur ce qui vraiment les inspire au plus profond d’eux-mêmes. Si cette cause en fait partie, foncez ! C’est un projet qui vous donnera une réelle valeur ajoutée.

 

 

Vous voulez faire partie de la sélection officielle de Tous HanScène 2022 ? Alors MOTEUR, ACTION !

Je participe !

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live