En savoir plus sur Talentéo
25FEV 15

Gravir le Mont Ventoux en Tandem : le nouveau défi de J’en crois pas mes yeux

Vous les connaissez déjà, vous êtes peut-être fan de cette série. Nous vous parlons bien sûr de « J’en crois pas mes yeux » ! Après avoir commencé l’année sur les chapeaux de roues avec son « brief » l’équipe de la série se lance un nouveau défi : gravir le Mont Ventoux en Tandem. Focus sur un beau projet !

Gravir le Mont Ventoux en Tandem : le nouveau défi de J’en crois pas mes yeux

Nous vous les avons déjà présentés dans nos pages au travers de leurs séries humoristiques changeant le regard sur le handicap en entreprise. Cette fois-ci, « J’en crois pas mes yeux » sort de ses bureaux pour un défi en plein air: l’ascension du Mont Ventoux en tandem. Ce sont Jérôme Adam, créateur et coproducteur de la série, et Guillaume Buffet, coproducteur, qui se lanceront dans cette aventure.

Quand un projet privé devient un challenge public

« Au début, on s’était dit que nous pourrions faire l’ascension du Ventoux sur une initiative de l’ordre privée. Jérôme étant non-voyant, il ne pouvait le faire sans un tandem, et moi je ne pouvais le faire sans cette motivation que mon coéquipier m’apporte. Mais c’était sans compter nos proches et la communauté qui nous suit au travers de « J’en crois pas mes yeux ». Celle-là même qui nous a envoyé de nombreux messages d’encouragements. Petit à petit nous avons vu l’ampleur et la symbolique de ce projet.  A partir de ce moment, il ne nous appartenait plus et devenait celui de la communauté qui s’est créée autour. » nous confie Guillaume Buffet.

Cet engouement est devenu tel que les deux hommes ont décidé de lever des fonds pour immortaliser le défi: un film documentaire sera tourné et diffusé! Les internautes ont pu apporter leur contribution pour sa production via une campagne de crowdfunding. En quelques temps, les fonds apportés ont supplanté les besoins initiaux. Une belle preuve d’engagement.


Le Mont Ventoux : un défi presque à la verticale

Deux nombres: 22km et 1600m. Ce sont respectivement la distance et le dénivelé que nos deux amis auront à parcourir. Pour cela les entrainements ont déjà commencé avec en 2014 plus de 4 000 Km parcourus par Guillaume en VTT. De son côté Jérôme n’est pas en reste, puisqu’il pratique l’aquabike et un coach sportif l’entraîne chaque semaine. Récemment, nous avons pu voir leurs premiers entrainements en tandem. Une belle histoire à suivre!


Les personnes en situation de handicap, héros du quotidien ?

Lorsque la question leur est posée, nos deux challengers répondent: « Pas forcément. En tandem, réussir le Ventoux, c’est dur, sans doute très dur – plusieurs kilomètres à plus de 10% ce n’est pas une rigolade quand-même. Mais pas « héroïque ». Il ne faut pas pousser. Devant comme derrière. Voyant, ou non. Émulation, stimulation, efforts communs: à deux, c’est plus facile. Ou moins difficile. »

Une fois encore nous retrouvons ce fil d’Ariane commun à « J’en crois pas mes yeux »: rassembler plutôt qu’opposer. Le handicap n’est pas un problème mais un sujet comme un autre qui peut nécessiter un aménagement. Car si Jérôme est aveugle, grâce à ce tandem il ne sera pas en situation de handicap.

A lire également:

Vous souhaitez adresser un message de soutien à nos deux challengers? Rendez-vous dans les commentaires!

 

© 2014 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables