175

En partenariat avec

C’est l’heure du grand chassé-croisé des vacances d’hiver ! Talentéo vous propose de retrouver nos partenaires d’Handilol pour un nouveau voyage. Direction la montagne et Pralognan-la-Vanoise ! 

 

Vous qui êtes des habitués des city trips, c’est la première fois que vous avez réalisé un voyage à la montagne. Est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite ? Comment s’est déroulé votre trajet ?

Nous n’avons pas de véhicule personnel et nous empruntons toujours les transports collectifs pendant nos voyages. Depuis Lyon, nous avons pris le train TER jusqu’à la gare de Moûtiers Salins Brides les Bains. Le trajet a duré deux heures trente, avec une correspondance à Chambéry. 

La ville de Moûtiers se trouve à 30 kilomètres environ de Pralognan-la-Vanoise, soit une demi-heure de trajet en voiture sur une route de montagne. Comme nous avons logé dans le chalet de l’association Anaé, nous avons fait le chemin avec cette dernière, qui est venue nous chercher dans son véhicule adapté. 

Il est important de noter que si vous n’avez pas votre propre moyen de transport pour venir, il existe un bus accessible, mais il circule uniquement le samedi, ce qui ne laisse pas beaucoup de souplesse. Nous avons également trouvé une compagnie de taxi spécialisée, mais le prix de la course était beaucoup trop élevé ! 

Concernant le coût du trajet en train, si vous habitez dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et que vous êtes titulaire de l’AAH ou d’une pension d’invalidité dont les revenus annuels n’excèdent pas 80 % du SMIC, vous pouvez demander la carte TER Illico Mobilité. Elle permet d’obtenir jusqu’à 90 % de réduction sur le prix des billets pour voyager dans toute la région. De plus, l’accompagnateur voyage gratuitement si votre carte d’invalidité (taux supérieur ou égal à 80 %) comporte la mention « Besoin d’accompagnement », ou à moitié prix sans mention.

Que pourriez-vous dire sur l’accessibilité de Pralognan en général ? Quels problèmes avez-vous rencontrés ?

Pralognan-la-Vanoise est un charmant petit village de montagne, plutôt bien accessible. Nous lui avons donné la note de 3,4/5 à notre Handilomètre, le baromètre de l’accessibilité touristique des villes.

Le centre-ville est globalement plat et les trottoirs bien abaissés aux passages piétons. S’il y a de la neige au moment de votre venue, vous ne pourrez peut-être pas rouler sur les trottoirs, mais directement sur la route. Il y a peu de circulation automobile, ce n’est donc pas très gênant. Toutefois, la chaussée est très abîmée en raison du passage fréquent des chasse-neige en hiver. Il vous faudra donc rester vigilant aux divers trous et nids de poule.

Nous avons constaté qu’un commerce sur deux est accessible en moyenne, mais pas encore l’unique boulangerie. Nous espérons que cela s’améliorera.

Les lieux touristiques comme la Maison de la Vanoise sont bien accessibles, mais pas le téléphérique du Mont Bochor. C’est une attraction locale que nous aurions adoré tester pour prendre de la hauteur et admirer la vue sur les alentours !

Enfin, nous avons regretté qu’il y ait peu de wc adaptés en ville (nous en avons trouvé deux) et qu’ils ne le soient pas réellement. Nous ne savons pas où vous dire d’aller en cas d’urgence, ce qui est assez ennuyeux !

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ? Quels sont les lieux à visiter ?

Qui dit montagne dit sports d’hiver, et c’était la raison principale de notre venue ! En effet, nous n’avions encore jamais eu l’occasion de pratiquer le ski-fauteuil et nous avions hâte d’essayer ! Au début, Rudy avait un peu d’appréhension mais cela n’a pas duré longtemps !

Il faut dire que nous étions entre de bonnes mains avec l’équipe de l’Anaé. Créée en 1956 par les Scouts et guides de France et l’Association des Paralysés de France, cette association a pour but de promouvoir l’accès aux loisirs à tous, y compris aux personnes en situation de handicap. Elle est donc spécialisée dans la pratique d’activités adaptées, comme le ski-assis, et nous ne pouvions rêver mieux pour le baptême de Rudy ! C’est donc en compagnie de Gillian, son pilote attitré, que nous sommes partis sur les pistes et nous n’oublierons jamais la joie immense de skier côte à côté lors des premières descentes ! Une émotion sans nom que nous souhaitons à toutes les personnes en situation de handicap et leurs proches de connaître.

Dans un autre registre, nous vous recommandons d’aller à la Chèvrerie de Chavière. Sylvain, le propriétaire de la ferme anime la visite guidée d’une heure. Vous assisterez à la traite des chèvres, vous tomberez forcément amoureux des cabris et vous terminerez par une dégustation de fromages traditionnels et de saucisson, le tout accompagné de vin blanc de Savoie et de jus de pomme artisanal. Une pause gourmande comme on les aime !

 

Envie de détente ? Rendez-vous à l’espace aqualudique ! Au programme : piscine chauffée (attention, il n’y a pas d’appareil de mise à l’eau, mais seulement un fauteuil Job très bas qui nécessite de pouvoir se transférer soi-même), sauna, hammam, jacuzzi (pas d’appareil de mise à l’eau) ou encore bowling avec rampe de lancement PMR !

Juste à côté se trouve la patinoire de Pralognan, dans laquelle nous vous recommandons de tester une activité insolite : le curling-fauteuil ! Grâce à une planche en bois fixée à l’avant de son fauteuil roulant, Rudy a pu déplacer les pierres dans les cibles du jeu et il s’est bien débrouillé ! Un jeu d’équipe très convivial et très sympathique !

Enfin, si vous êtes véhiculé, nous vous conseillons de visiter la Galerie Hydraulica à quelques kilomètres de Pralognan. Ce musée ludique vous permettra de mieux comprendre comment la vallée de la Tarentaise s’est développée au 19ème siècle grâce à l’hydroélectricité. Un voyage dans le temps très intéressant !

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses en ville ?

Commençons d’abord par notre logement : le centre de vacances de l’association Anaé. Labellisé Tourisme & Handicap pour les quatre principales déficiences, ce chalet comprend 23 chambres toutes adaptées et modulables. Situé tout près du centre-ville et on se sent très vite comme à la maison !

La pension complète permet de ne pas se soucier des courses et le menu varié fait la part belle aux spécialités savoyardes ! Il est important de noter, pour les personnes concernées, qu’il est possible d’avoir des repas mixés et hachés avec respect des régimes alimentaires spécifiques sur prescription médicale.

Chaque soir, des animations sont proposées (karaoké, blind test, film, jeux…) et on ne s’ennuie jamais. Une valeur sûre si vous recherchez un lieu agréable et totalement adapté !

 

Comme nous avons pris tous nos repas au chalet, nous n’avons pas testé de restaurants dans Pralognan. En revanche, nous avons eu grand plaisir à dévaliser la fromagerie de la Coopérative laitière de Moûtiers. Un passage incontournable pour faire le plein de Beaufort à un prix imbattable ! En plus, il y a une petite rampe amovible à l’entrée, ce qui nous a immédiatement fait sentir les bienvenus !

Ne manquez pas de passer devant la statue du bouquetin, l’emblème du parc de la Vanoise qui surplombe le village. Attention toutefois au chemin en pente pour l’atteindre, d’autant plus si vous êtes en fauteuil roulant manuel.

Enfin, l’église Saint-Jean Baptiste a été récemment rénovée et elle est accessible par une grande rampe. Prenez le temps d’admirer ses vitraux et lisez la signification de leur symbolique dans le livret explicatif placé à l’entrée des lieux.

Finalement, recommanderiez-vous Pralognan-la-Vanoise pour des vacances accessibles ?

Un grand oui ! C’est un petit village magnifique avec ses hameaux traditionnels et ses chalets faits de pierre et de bois. Et quel plaisir de lever la tête et d’être entouré de sommets enneigés !

Si comme Rudy vous craignez le froid car vous ne pouvez pas bouger de votre fauteuil roulant, sachez qu’il y a encore de la neige début avril. Les températures sont plus douces (autour de 10 degrés), il y a moins de touristes et les tarifs sont plus abordables. Un vrai bon plan !

Si vous souhaitez aussi profiter des plaisirs de la montagne l’été, c’est tout à fait possible. N’hésitez pas à contacter l’association Anaé qui propose des randonnées en Cimgo (fauteuil tout terrain) à cette période de l’année.

Enfin, nous vous recommandons de venir avec votre propre véhicule. Ainsi, vous serez plus libre dans vos déplacements.

Pour faciliter l’organisation de vos vacances, nous avons préparé un guide de voyage PMR complet sur Pralognan, à retrouver sur notre site Internet. N’hésitez pas à le consulter ! 😊

 

Vous vous êtes déjà rendu à Pralognan-la-Vanoise ? Vous souhaitez vous y rendre ? La parole est à vous !

Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live