Partenariat
Initiatives
139

Le phénomène de l’esport ne cesse de gagner en renommée et audience. Ce succès permet de voir naitre de plus en plus d’initiatives en faveur de l’accessibilité et de la diversité. Talentéo partage aujourd’hui l’opération Handiskin ! Cette initiative, créée par Société Générale et la Fédération Française Handisport, poursuit leurs engagements en faveur de la diversité et de l’inclusion dans le domaine sportif. Alors en quoi cela consiste ? On vous en dit davantage !

Un événement pour présenter l’initiative

Le 9 novembre avait lieu la présentation de cette initiative. Plusieurs personnalités du streaming se sont donné rendez-vous pour jouer au jeu vidéo Among us. Véritable phénomène de société, ce jeu avait fait partie des plus joués au cours de l’année 2020. Parmi les streamers se trouvaient des noms connus, comme LittleBigWhale, Lutti, Gom4rt, Deujna. Mais également Théo Jordan, membre de l’équipe Esport ReBird. Talentéo vous avait présenté cette équipe, souvenez-vous.

Dans ce jeu de science-fiction inspiré du célèbre Loup Garou de Thiercelieux, des membres d’équipage d’un vaisseau spatial doivent découvrir l’imposteur parmi eux. Si ce dernier doit savoir rester discret, il ne restera pas pour autant inactif… ! Sabotages, mensonges et résolutions de meurtres sont la recette de chaque partie ! Qui parmi eux se révèlera être l’imposteur ?

Vous pouvez revivre la soirée sur la chaine youtube du streamer Doigby.

https://www.youtube.com/watch?v=pqMHku_xu8Q&t=140s

Un skin, en quoi cela consiste ?

Si à l’origine ce terme sert à désigner la peau, il revêt cependant un sens plus large dans l’univers des jeux vidéo. Un skin consiste davantage en une forme de costume, d’apparence. Il est ainsi possible de modifier la représentation de son personnage en changeant de skin. Toutes les combinaisons sont possibles et un nombre important de jeux leur fait la part belle.

Le plus souvent, l’accent est mis sur les habits d’un personnage. Mais il peut aussi s’agir de modifier d’autres choses. Changer de visage, ajouter des couleurs ou objets. L’avatar vidéoludique que l’on choisit d’incarner peut donc prendre différentes formes en fonction du désir des joueurs !

Toutefois, même avec autant de possibilités de customisations de l’apparence, la plupart des skins représentent encore trop peu les personnes en situation de handicap. C’est afin de proposer plus de choses à ce sujet que l’initiative Handiskin prend place.

Vers plus de représentations du handicap dans les jeux vidéos

L’initiative cherche à intégrer plus de représentations du handicap par ce biais. Among Us dispose d’un mod dit « créatif », permettant d’intégrer des modifications au jeu de base. Le résultat ? Six nouveaux skins de personnages venant s’ajouter aux originaux. Cependant, ceux-ci ne sont pas uniquement cosmétiques. En effet, chacun dispose d’un pouvoir qui lui est propre, ajoutant autant de nouvelles façons de jouer à ce jeu :

Le gameplay change, l’ajout des différents pouvoirs modifiant les habitudes et routines prises. Mais cela offre également une représentation de handicap, visibles comme invisibles.

Ce concept n’est cependant pas commercialisé pour le moment. Mais Handiskin cherche à voir plus loin et à lancer un appel aux éditeurs de jeux. Afin qu’ils puissent proposer à l’avenir de plus en plus de représentations du handicap.

Plus de visibilité dans sport et le esport

Le 3 décembre était la journée mondiale des personnes en situation de handicap. Société Générale avait alors renouvelé son soutien à l’initiative en publiant plusieurs visuels détournant des représentations connues de jeu vidéo :

Pour Sébastien De Cagny, chargé du partenariat Esport à la Société Générale, « l’enjeu de la représentation et de l’intégration des personnes en situation de handicap est pris en compte à tous les niveaux du groupe, à travers différentes actions. Par exemple, la Société Générale est partenaire du Handisport depuis 2003 avec la Fédération Française du Handisport, et participe également au sponsoring de différents athlètes et de nombreuses actions en région. ».

Handiskin étant également créé avec la Fédération Française Handisport, certains athlètes ont participé à la journée sur Twitter. Mais pas uniquement par message ! Ceux-ci l’ont fait en se présentant par le biais d’avatars customisés de manières plus inclusives :

Pour #Handiskin, @TousHandisport et la @FFHandisport nous ont créé des avatars pour donner de la visibilité au handicap dans les jeux vidéo et c’est super réussi ! pic.twitter.com/tJ9wtRCUeV

— Ugo (@ugo_ddr) December 3, 2021

Oooh un petit avatar à mon effigie ! 🤩
Créé specialement pour l’occasion #Handiskin avec @TousHandisport
Ressemblant ? ! pic.twitter.com/u5uI9DGXvt

— Marie Bochet (@MarieBochet) December 3, 2021

Talentéo s’est également entretenu avec Simon Megret, Chargé de communication Sponsoring Handisport à la Société Générale :

Quel message Société Générale souhaite elle passer avec Handiskin ?

Le message de l’opération Handiskin est le suivant : il y a encore du chemin à faire pour que les personnes en situation de handicap soient représentées dans les jeux-vidéos.

Pour Société Générale, l’enjeu de la représentation et de l’intégration des personnes en situation de handicap est pris en compte à tous les niveaux du Groupe, à travers différentes actions. À ce titre, nous sommes partenaires du Handisport depuis 2003 avec la Fédération Française du Handisport, le sponsoring de différents athlètes et de nombreuses actions en région (démonstrations, événements, conférences). Lorsque nous avons fait le choix de nous engager dans l’Esport en 2018, nous avons eu à cœur de croiser ces univers.

L’idée nous est venue en observant le fonctionnement de Fortnite notamment : dès qu’un nouveau Skin sort, les joueurs se l’arrachent, mais aucun Skin n’est en fauteuil roulant par exemple. Il nous a semblé que ça manquait de diversité et de représentativité ! Le concept d’Handiskin était né, avec pour objectif de faire changer les mentalités et de sensibiliser les éditeurs de jeux en imaginant des Skins originaux, forts et en situation de handicap.

Quel retour avez-vous eu des streamers impliqués dans l’événement ? 

Les streamers qui ont participé à l’événement le 9 novembre ont eu des retours très positifs. Ils ont trouvé le concept innovant et ils ont adhéré au message sur l’inclusion du handicap dans l’univers du jeu-vidéo. Deux des streamers présents sur ce live étaient en situation de handicap, ils ont apporté leur expérience et ressenti, ce qui a tout de suite sensibilisé les autres streamers.

Globalement les viewers ont également répondu présents et apprécié le live, le mode de jeu créé pour l’occasion et les skins ont été plébiscités ! Cela prouve que les jeux-vidéo peuvent être (encore plus) attractifs avec l’inclusion de skins en situation de handicap.

Quelle suite Société Générale souhaiterait donner à cette initiative ?

Depuis le 9 novembre et la soirée twitch, nous avons continué de communiquer sur Handiskin notamment le 03/12, la journée internationale des personnes en situation de handicap. À cette occasion nous avons créé de nombreux contenus pour montrer que le handicap avait sa place dans tous les jeux vidéo.

La prochaine étape serait d’organiser une rencontre entre les associations qui militent pour l’inclusion du handicap dans les jeux vidéo avec les éditeurs pour essayer de trouver des pistes pour aller encore plus loin !

Cette initiative vous intéresse ? Vous souhaiteriez en savoir plus et la voir étendue à davantage de jeux vidéos ? Parlez-nous-en sur les réseaux sociaux !

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live