328

Il y a tout juste deux mois, le 5 septembre, s’achevaient les Jeux Paralympiques de Tokyo. Un excellent crû pour l’Équipe de France. À cette ambiance de victoire, s’ajoute par la suite la fierté de voir les comités olympique et paralympique réunis sous le même emblème, pour la première fois de son histoire. Talentéo vous raconte cet événement sportif historique avant les Jeux de Pékin en 2022.

Crédit Photo – Y. Kellerman – Flickr France Paralympique

« UNE SEULE EQUIPE, UN SEUL OBJECTIF, VERS LES SOMMETS »

L’emblème qui rassemble

Un coq combatif, orné d’une crête qui n’est pas sans rappeler la flamme des Jeux de Paris 2024. Le nouvel emblème a été dévoilé début octobre, 100 jours avant le début des Jeux de Pékin. C’est la première fois de l’histoire que les comités olympique et paralympique sont unis sous la même bannière. Les athlètes des deux comités sont invités tous ensemble sur les mêmes journées.

Déjà réunis pour les Jeux de Tokyo, c’est une équipe solidement unifiée que Tony Estanguet le Président des Jeux 2024 veut amener à la victoire, lors des Jeux de Pékin en février 2022.

Par ailleurs, cette grande opération de communication est un pas de plus pour l’inclusion dans le sport français. Une reconnaissance que les sportifs paralympiques attendaient depuis un certain temps. Marie Bochet, skieuse paralympiques, multimédaillée, témoigne :

“ Je me suis dit enfin ! À chaque fois qu’on en parle avec les athlètes on se demande pourquoi on n’a pas les mêmes logos, invités aux mêmes journées… C’est encore deux comités différents, ce n’est pas la même fédération internationale qui organise les événements, mais ça permet de se croiser, d’avoir cette émulation collective, plus collective. En para, on n’est pas très nombreux (entre 12 et 15 aux Jeux contre 120 à 123, ndlr), donc être rattaché à cette grosse famille olympique, c’est hyper positif pour nous. »

Crédit Photo – Y.Kellerman – Flickr France Paralympique

Un bilan record pour le comité paralympique à Tokyo

Avec 54 médailles au compteur, la délégation française paralympique explose son record avec deux fois plus de victoires qu’à Rio. Elle termine à la 14ème place du classement, en comptant sur 11 médailles d’or. Au bilan, les favoris ont répondu présent, des révélations ont eu lieu et quelques-uns sont repartis déçus.

Trois disciplines ont tiré l’équipe vers le haut : le tennis de table, le cyclisme et l’athlétisme. Les pongistes avec Maxime Thomas ont ramené 11 médailles, dont 7 en individuel et 4 en équipe. En tête des classements, Fabien Lamirault remporte 2 médailles d’or, une en individuel et une en équipe.

Ces Jeux ont permis de belles révélations notamment en paracyclisme. L’équipe de France a décroché 16 médailles, onze sur route et cinq sur piste. La plus belle révélation de ces Jeux est celle d’Alexandre Léauté qui revient en tant que para-athlète français le plus titré de Tokyo. Il a remporté 4 médailles dont un titre en poursuite individuelle. C’est le cas également de Loic Vergnaud avec 3 médailles sur route et Marie Patouillet, médaillée de bronze sur route et sur piste.

On a pu également compter sur les grands favoris. En athlétisme, Alexis Hanquinquant a marqué l’histoire de son sport – le triathlon. En effet, il est le premier français à s’imposer sur l’épreuve, jeux olympiques et paralympiques confondus. Et ce, pour sa toute première participation aux Jeux Paralympiques. Stéphane Houdet et Nicolas Peifer, double messieurs en tennis-fauteuil, ont bataillé ferme et l’ont remporté face aux anglais. Ils conservent leur titre emporté aux Jeux de Rio, il y a 5 ans.

Après ce bilan plus que positif de la part du comité paralympique, le cap est désormais mis sur les 24ème jeux olympique et paralympique d’hiver en 2022. En effet, ces derniers organisés à Pékin, commenceront le 4 février prochain alors sortez votre calendrier et ne manquez pas le rendez-vous !

Vivre le handisport au quotidien

Malgré une couverture médiatique trop peu suffisante, le handisport compte également un nombre croissant d’adeptes. Hormis les Jeux Paralympiques, les championnats handisport se multiplient et des solutions d’informations existent. Pour suivre toute l’année les athlètes paralympiques, vous pouvez par exemple commencer par consulter le programme complet accessible ici. Avec ça, difficile de louper un événement !

Preuve de l’engouement pour le handisport, deux grandes chaînes nationales ont un site dédié à l’actualité en direct :

La chaîne Handisport TV propose plusieurs programmes dédiés au handisport français :

Sport2Job, quand le sport ouvre les portes vers l’emploi

Chez Talentéo, cela fait quelques années que nous avons parié sur le handisport comme vecteur d’inclusion. C’est dans cet esprit qu’est né “ Sport2Job”. Un événement qui réunit entreprises et candidats potentiels pour des épreuves sportives et ludiques. Un moyen original de sensibiliser les acteurs régionaux soucieux de l’emploi des personnes en situation de handicap.

La 3ème édition de Sport2Job a réuni le mardi 26 octobre dernier à Lyon, entreprises et candidats en situation de handicap. Sur le parquet de la prestigieuse Tony Parker Adéquat Academy. Annouck Curzillat et Maxime Thomas, étaient pour l’occasion marraine et parrain d’honneur de l’événement. La prochaine édition se fera elle au cœur de la cité phocéenne dans l’antre de l’Orange Vélodrome de Marseille le mardi 7 décembre 2021.

Si cette actualité vous a plu, retrouvez notre récente interview de Maxime Thomas, pongiste paralympique français double médaillé de bronze à Tokyo.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live