Partenariat
Témoignages
253

En partenariat avec

Se reconvertir dans les métiers de l’IT, mission impossible ? Pas pour Karine qui a rejoint BPCE-IT en alternance après un parcours dans le conseil bancaire. Découvrez un témoignage inspirant et inspiré !

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? Vous êtes passée du milieu bancaire à l’IT, qu’est-ce qui vous a motivé à vous reconvertir ?

Je m’appelle Karine Girardin, j’ai 33 ans et je suis en alternance au sein de BPCE-IT. J’ai débuté ma carrière en 2007 dans le milieu bancaire en tant que Conseillère Financière. J’ai par la suite évolué sur diverses fonctions dont le conseil en prêt immobilier en ligne. Malgré un intérêt pour mes missions, je me trouvais dans une impasse. Le domaine et l’entreprise dans laquelle j’exerçais ne me proposaient pas d’opportunités concrètes d’évolution.

J’ai donc décidé de faire un bilan de compétences. Un exercice qui m’a permis de mettre le doigt sur ce que je n’osais pas m’avouer : j’avais une forte appétence pour le numérique. Le constat était là et le déclic a suivi. Je me suis donc lancée dans une formation à distance en 6 mois sur du développement web. Cela a été intensif et j’ai pu compter sur mon employeur de l’époque qui m’a soutenue à chaque étape de la démarche. Cette première expérience a été concluante et j’ai donc naturellement souhaité continuer dans cette voie. J’ai quitté le grand groupe dans lequel je me trouvais depuis plus de 10 ans, pour rejoindre une start-up en tant que développeuse web. Ma nouvelle aventure professionnelle pouvait donc commencer !

Malheureusement, cette start-up a été très impactée par la COVID-19. Etant la dernière arrivée, j’ai été parmi les premières à devoir partir lorsque des réductions d’effectifs ont été envisagées. Plutôt que de chercher un nouvel emploi à l’identique, j’ai décidé de continuer ma démarche pour m’orienter vers le métier de Chef de projet numérique. Je suis donc repartie sur un Master professionnel Manager en Solutions Digitales et Data proposé par la CCI de Lorient. En parallèle, j’ai découvert BPCE-IT sur un forum virtuel dédié aux personnes en situation de handicap. C’est ainsi que j’ai rejoint l’entreprise avec une mission en gestion de projets dans un service homologation.

Votre précédente expérience dans le domaine bancaire vous sert-elle encore aujourd’hui ?

Bien sûr ! Elle me permet d’avoir la vision de la finalité des projets que nous développons. En effet, j’ai pu être utilisatrice des applications bancaires que produit BPCE-IT. Cela me permet de sortir la tête du code pour penser davantage à l’expérience utilisateur.

Comment avez-vous sauté le pas de la reconversion professionnelle ?

J’ai sauté le pas face au vide. J’ai regardé derrière moi le chemin accompli, puis devant moi où je ne voyais que des portes fermées.

A ce moment-là, deux possibilités s’offraient à moi ; soit je me contentais d’un environnement connu et confortable, mais sans réelle possibilité d’évolution, soit je me lançais ! J’ai choisi la seconde option, car elle ressortait d’un vrai besoin de continuer à apprendre et à avancer.

Cela n’a pas toujours été facile. J’ai tenté l’expérience, je suis tombée une fois en perdant mon emploi et je me suis dit que je ne pouvais que remonter. Au long de ce parcours j’ai connu des moments difficiles, comme la perte d’un emploi, mais j’ai essayé de les aborder avec pragmatisme. Cet état d’esprit m’a permis de rebondir à chaque difficulté.

Le bilan de compétences m’a beaucoup aidée. Il m’a permis de faire le point sur mes forces et mes besoins. J’ai pu me rendre compte que j’avais acquis de nombreuses compétences que je ne soupçonnais pas.

Nous voyons de plus en plus de femmes dans les métiers de l’IT. Malgré tout, leur présence reste à la marge. Pourquoi selon vous ?

Je n’ai jamais ressenti de différence sur ce sujet. Plus de la moitié des personnes présentes dans ma formation en développement web étaient des femmes. Certes, c’est moins le cas en entreprise, mais à aucun moment je n’ai eu l’impression de devoir davantage faire mes preuves qu’un homme. Je pense que ce sont surtout des barrières que l’on peut se mettre soi-même. Il faut passer outre. Je suis là pour avancer dans mon projet professionnel et non pour prêter attention à un stéréotype.

Votre handicap a-t-il déjà été un frein dans le cadre de votre parcours ? De quelle manière BPCE-IT vous a accompagnée sur ce sujet ?

Oui, cela a été un frein dans ma précédente expérience. Le handicap est l’une des raisons de ma reconversion. J’ai bénéficié d’un très bon accompagnement par mon précédent employeur bancaire, malheureusement cela m’a fermé toute opportunité d’évolution. Les métiers n’étaient pas du tout adaptés.

J’ai été très bien accueillie par BPCE-IT. L’entreprise a aménagé mon poste de travail, en me proposant du télétravail dès mon arrivée et en adaptant mon bureau. J’ai par exemple reçu deux fauteuils ergonomiques ; un pour le travail sur site et un pour chez moi !

Cela n’a pas posé de problème, puisque dans mon service tout le monde a l’habitude de travailler à distance. En effet, les collaborateurs sont répartis dans toute la France, la visioconférence est donc notre quotidien. Les dispositifs d’aménagements de mon poste m’ont permis de travailler comme n’importe quel collègue et d’être donc appréciée pour mes compétences uniquement

Quel message souhaitez-vous passer aux jeunes femmes, en situation de handicap ou non, qui hésitent à se lancer dans des métiers de l’IT ?

Il faut y aller ! Ne vous mettez pas de barrières ! Je vous recommande vivement le bilan de compétences, c’est ce qui a été le déclencheur pour moi. Grâce à lui, j’ai pu avoir une vision claire de mes compétences et d’où je souhaitais aller.

N’hésitez-pas à vous faire accompagner par Cap Emploi et Pôle Emploi. J’ai eu pour ma part de très bons conseillers qui ont toujours su m’orienter et rester à l’écoute.

Que vous soyez une femme, un homme, en situation de handicap ou non, cela n’a pas d’importance. Il y a des employeurs bienveillants toujours là pour vous tendre la main. A l’inverse, si vous sentez que vous êtes dans un environnement inconfortable, c’est qu’il est temps pour vous de voguer vers d’autres horizons.

Ce témoignage vous a donné envie de rejoindre BPCE-IT ? Découvrez toutes les opportunités professionnelles proposées par l’entreprise :

Rejoindre BPCE-IT

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live