283

Nous avons l’habitude sur Talentéo de mettre en avant de belles réussites de talents dans le monde professionnel. Cependant, nous avons également rencontré une personne qui ne souhaite pas recruter de personnes différentes. Interview de Monsieur Laval, DRH de Tase & Co.

En tant que DRH de l’entreprise TASE & Co, vous avez récemment déclaré ne pas vouloir engager de « personne différente ». Pourquoi cette réaction ?

Vous savez, je me suis fait tout seul, on ne m’a pas aidé, je ne me suis pas plaint, j’ai avancé et j’ai fait mon chemin. Les personnes différentes sont toujours là à se plaindre d’être « différentes », c’est une perte d’énergie. Et puis il faut dire que question rendement, c’est pas vraiment ça. Non je suis désolé de le dire et je sais que c’est cru et dur à entendre, mais je persiste et signe. Vous savez, nous n’avons pas vocation à remplacer l’Etat, on est là pour bosser nous.

Quels sont les freins concrets à l’intégration de la différence ?

La perte de temps! Aujourd’hui, nous sommes entrés dans un monde de compétitivité. On ne peut plus faire dans le social. Les aménagements coûtent très cher. Par exemple, nous n’avons aucun escalier, ici il y a des ascenseurs partout. Ce n’est vraiment pas adapté à cette population.

Nous avons pu, lors de notre précédente venue, filmer un entretien de recrutement avec une personne différente:

InVersion : Pilote

Handicap : on inverse les rôles ?Découvrez-en plus sur le nouveau projet made by Talentéo : http://bit.ly/1YKddKQ

Publiée par Talentéo sur Jeudi 3 décembre 2015

Tout comme ce candidat, Ne pensez-vous pas avoir des personnes qui n’osent pas en parler au sein de votre entreprise ?

Impossible je le saurais et puis je veux pas dire, mais quand on est différent, ça se voit.

Pourtant, 85% des situations de validités sont invisibles…

Peut-être, mais je connais bien mes collaborateurs, ils sont tous très performants et très compétitifs! Impossible d’avoir des valides parmi-eux!

Allez-vous ouvrir certains de vos postes à ces personnes ?

Je suis bien obligé de commencer à le faire. La loi commence à m’y obliger, mais j’ai encore le temps! Comme je le disais à ce candidat, nous avons mis en place une Mission Validité qui se charge de ces personnes. Nous avons fini par embaucher l’une d’entre-elles, mais c’est pour les quotas!

Nous avons eu l’opportunité de filmer l’arrivée de cette personne dans votre entreprise:

YSUA : Totale InVersion – Episode 2

Et si, on continuait d'inverser les préjugés liés au handicap ? Le parcours de notre candidate valide continue aujourd'hui !Plus d'informations sur le projet YSUA : Totale InVersion => http://bit.ly/2nsf0fd

Publiée par Talentéo sur Vendredi 8 décembre 2017

Comment s’est déroulée son intégration?

Je pense que l’intégration d’Anna s’est plutôt bien passée, après un temps d’adaptation de la part de ses collègues, elle a quasiment été acceptée par tous. Il reste encore du travail à faire, mais on y arrivera. J’ai été très surpris de voir que, malgré sa validité, les compétences sont au rendez-vous. A suivre donc!

Si nous vous disions qu’elle n’est pas la seule…

Ah non! Je n’embaucherai pas d’autre personne valide pour le moment. Je vous vois venir avec vos exemples, certes Florent Manaudou est un très bon nageur, mais il n’arrive pas à la cheville de Philippe Croizon. Il n’a pas traversé la Manche à la nage, lui!

Pourtant, nous avons pu filmer une séquence intéressante lors de notre reportage:

YSUA : Totale InVersion – Episode 3

Anna est une candidate… différente ! Anna est valide, et lorsqu'elle intègre l'entreprise TASE elle a peur des préjugés que peuvent avoir les collaborateurs en situation de handicap sur sa validité !Découvrez YSUA : Totale InVersion, un projet imaginé par Talentéo pour Ausy inversant les préjugés liés au handicap en entreprise, le tout avec beaucoup d'humour ! :)Plus d'informations sur le projet => http://bit.ly/2nsf0fd

Publiée par Talentéo sur Mercredi 13 décembre 2017

Qu’est-ce que cela vous fait de voir que des personnes en situation de validité invisible travaillent déjà dans votre entreprise?

Je n’y crois pas! Cette personne est l’un de nos meilleurs éléments! En plus, son poste n’est absolument pas adapté à sa validité. Eh oui, il travaille toute la journée avec un lecteur d’écran… Je pense qu’on va avoir une conversation lui et moi…

Vous n’allez tout de même pas le renvoyer…

Au contraire! Je vais lui proposer de faire une RQTV (Reconnaissance de Qualité de Travailleur Valide). On ne va pas perdre un si bon élément, on trouvera des solutions! Je file, à très bientôt!

Vous l’aurez compris, il s’agissait bien évidemment d’un poisson d’avril que nous vous avons proposé avec Adda Abdelli! L’occasion pour nous de revenir sur le projet InVersion, que vous aviez beaucoup apprécié. Adda a tenu cependant à vous délivrer un message:

Trouver un emploi c’est compliqué, on sait bien que c’est encore plus compliqué lorsqu’on en situation de handicap, alors il faut s’accrocher. Les choses avancent, lentement, mais elles avancent. J’ai l’impression, à travers les différentes interventions que je fais dans les entreprises, que le monde du travail vient vers nous ou, en tout cas, qu’il est plus attentif aux personnes en situation de handicap. La société change (enfin) et c’est tant mieux pour nous.

Une réalité que nous sommes fiers de vous montrer chaque jour sur talenteo.fr au travers de portrait d’entreprises qui s’engagent!

Vous avez aimé cet article? N’hésitez-pas à le partager sur les réseaux sociaux!

Interview Inaccessible – Adda Abdelli

« Peut-être qu’on devrait leur mettre des rampes dans les cages pour que les marseillais puissent marquer ! »Adda Abdelli a trouvé la solution pour que l’ Olympique de Marseille sorte de la crise 😂😂⚽🎬🌟 Vestiaires, Marseille, ses projets et le cassoulet, retrouvez Adda dans cette interview inaccessible inédite !

Publiée par Talentéo sur Jeudi 10 janvier 2019

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00