497

Handicap invisible, le Syndrome d’Asperger est différent des autres handicaps. Contrairement à d’autres formes d’autisme, leur handicap est avant tout social et se situe dans les interactions et dans la compréhension des normes ou sous-entendus. D’après le National Autistic Society, au Royaume-Uni, 16% des adultes autistes travaillent. Pourtant, en France, l’employabilité des autistes reste à améliorer. Notre partenaire MY-ROCKET vous en dit plus pour comprendre le Syndrome d’Asperger.

 

Comment reconnaître un collègue autiste Asperger ?

Le Syndrome d’Asperger est un handicap invisible, que l’on ne peut pas distinguer à l’œil nu. Cette différence se traduit par une difficulté à prévoir les attitudes et les intentions des autres. Les autistes Asperger ne perçoivent pas instinctivement ce « langage invisible ». Ce dernier se manifeste au cours d’interactions sociales et professionnelles, par des comportements surprenants et inattendus, qui heurtent les conventions sociales.

Quelques caractéristiques  :

 

  • Les autistes Asperger sont directs et intègres. Ils n’hésitent pas à vous signaler vos erreurs et maladresses.
  • Ils ne comprennent pas les non-dits, c’est-à-dire ce qui est implicite. Au travail, chaque instant du quotidien représente une épreuve et une crainte comme une consigne non écrite, un bruit trop fort, une modification d’emploi du temps… de même que les interactions avec les collègues.
  • Les personnes autistes Asperger ont du mal à s’adapter aux situations nouvelles. Ils doivent avoir des informations détaillées sur le fonctionnement de l’entreprise, de l’équipe et des attentes. « Fais comme tu le sens » n’a pas de sens concret pour un autiste Asperger.

Les points forts des autistes Asperger sur le plan professionnel

Garantie de délais et ponctualité :
Ils sont d’une ponctualité impeccable et font le maximum pour que leurs missions soient terminées dans les délais prévus.

Sérieux et perfectionniste :
Ils ne sont pas de nature à bâcler un travail ou à camoufler les imperfections. Ils feront tout pour rendre le travail à temps, sans en affecter la qualité.

Raisonnement logique et créativité :
Quand ils sont confrontés à d’éventuels problèmes, ils parviennent souvent à trouver une solution à laquelle personne n’avait pensé.

Passionné :
Ils sont souvent passionnés par plusieurs sujets. Si leurs missions correspondent à leurs centres d’intérêts, ils peuvent fournir des résultats remarquables.

Sincère :
Ils ne sont pas de nature à calomnier un collègue dans son dos ou à se venger. S’ils ont quelque chose à vous dire, ils le feront en face.

Ajuster son recrutement à un profil Asperger

Le principal frein à l’embauche des personnes autistes Asperger réside dans le processus de recrutement. En entretien d’embauche, 80% des informations sont non-verbales. La tenue vestimentaire, la manière de serrer la main, le ton de la voix, la posture corporelle sont des indices permettant d’évaluer un candidat n’ayant pas ce handicap.

Ces modalités sont inadaptées pour les candidats autistes Asperger. En effet, ils éprouvent des difficultés à se mettre en avant lors des entretiens car ces derniers sont basés sur l’interaction sociale et sur des questions ouvertes. Il est nécessaire d’adapter ces modalités en posant des questions concrètes et en faisant preuve de patience et d’écoute, sans miser sur le langage corporel du candidat.

Faciliter l’intégration dans l’entreprise

Proposer un cadre professionnel approprié :
Le travail en milieu bruyant gêne les personnes Asperger. Bruits de machines et conversations téléphoniques sont à éviter. Il est nécessaire de leur offrir un cadre structuré et calme afin qu’il puisse se concentrer et travailler dans de bonnes conditions.

Expliquer de manière claire la culture interne de l’entreprise :
Expliquez à vos collègues autistes Asperger l’heure de la pause-café et la tenue vestimentaire. Il ne comprendra pas de lui-même les différentes règles. N’hésitez-pas à lui expliquer et à lui répéter si besoin.

Présenter les locaux :
Le sens de l’orientation n’est pas le point fort des autistes Asperger. Profitez-en pour faire connaissance en proposant à l’employé une visite guidée de l’entreprise tout en lui expliquant les différentes consignes.

Désigner un tuteur :
Les autistes Asperger ont des difficultés à retenir les noms et les visages. Ils éprouvent des difficultés à aller vers des personnes qu’ils ne connaissent pas. Pour faciliter leur intégration, il est possible de désigner un tuteur à l’employé qu’il pourra solliciter pour toutes ses interrogations.

 

Grâce à ces informations, nous pouvons voir que le syndrome d’Asperger est loin d’être un frein à l’évolution professionnelle. Ce n’est pas une coïncidence, si beaucoup d’entreprises scandinaves et anglo-saxonnes emploient quasiment exclusivement des Asperger. Vous souhaitez réagir ou témoigner ? Rendez-vous sur les réseaux sociaux !

Article écrit par MY-ROCKET, première application dédiée à l’envoi de candidatures spontanées. Et si vous postuliez sans offre ?

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00