En savoir plus sur Talentéo
26AOU 17

A la découverte du tir à l’arc handisport!

Nous continuons notre série « A la découverte des handisports » avec cette fois-ci le tir à l’arc. Focus sur un sport de haute précision.

Article original publié le 7 mai 2016.

Un archer handisport lors de la Coupe du Monde de 2013

Un handisport pointu!

Les règles de ce sport se basent sur celles du tir à l’arc. Les archers ont pour objectif de planter leurs flèches dans une cible de 122 cm de diamètre sur laquelle sont tracés 10 cercles concentriques.Tout cela depuis une distance de 70 cm.

Selon la zone où se plante la flèche, les archers reçoivent entre 0 et 10 points, la zone centrale étant la plus récompensée.

Les participants peuvent être debouts, en fauteuil roulant ou avoir un appareil de soutien. Les épreuves sont individuelles ou par équipe de 3.

Suivant le handicap du participant, plusieurs adaptations sont possibles. Il existe donc plusieurs catégories réparties suivant deux « types » de handicap.

Les handicaps musculaires sont divisés en 3 catégories se différenciant par la mobilité de l’athlète :

  • ARW1: Les athlètes sont tétraplégiques avec des limitations motrices des quatre membres. Ils pratiquent le sport en fauteuil roulant.
  • ARW2: Les personnes concernées sont paraplégiques. Elles possèdent une meilleure mobilité que celles concernées par la catégorie précédente mais concourent en fauteuil roulant.
  • ARW3: Les sportifs ont des handicaps moteurs qui ne les empêchent pas de marcher ou de se tenir debout.

Les handicaps visuels sont aussi représentés dans cette discipline. Ici c’est le matériel qui est adapté: le viseur – situé normalement sur l’arc – est remplacé par une version tactile.

Ce dernier est constitué d’une pointe souple fixée sur une potence verticale posée à côté de l’archer. C’est en touchant la pointe avec le dos de sa main que le tireur peut connaître la hauteur et l’orientation de la cible.

Pour que cette potence ne serve pas d’appui, la pointe est souple. Comme pour le viseur intégré à l’arc, le tactile peut être ajusté par l’archer. En compétition et notamment aux Jeux Paralympiques, tous les handisportifs ont les yeux bandés. Cela permet une équité quel que soit le degré de vision de chaque athlète.

Quelles compétitions?

Si la pratique du tir à l’arc est très ancienne, sa version handisport n’a été reconnue comme sport Paralympique qu’en 1960 à Rome. L’épreuve est appelée « Ronde Olympique ».

La WA (World Archery Federation), dont dépend la discipline, est organisatrice des Championnats du Monde. En France c’est la Fédération Française de Tir à l’Arc qui s’occupe de ce sport.

Malgré la montée de la médiatisation du handisport, cette discipline manque de visibilité. Nous suivrons l’équipe de France qui nous fera vibrer lors des Jeux Paralympiques de Rio en 2016Soutenez-la sur sa page Facebook!

Vous avez une anecdote ou une précision concernant ce sport? La parole est à vous!

Source image: Pierre-Yves Beaudouin, Creative Commons.

 

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables