2

À l’issue d’une campagne de votes grand public qui s’est déroulée du 11 au 30 juin, c’est la judokate Sandrine Martinet et le tennisman Stéphane Houdet qui ont été désignés porte-drapeaux de la délégation française aux Jeux Paralympiques de Tokyo.

 

Pour la 1ère fois de l’histoire, le Comité Paralympique et Sportif Français a proposé au grand public de voter pour l’athlète féminine et l’athlète masculin qui porteront le drapeau aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.  Aux côtés de Clarisse Agbegnenou et Samir Aït Saïd élus porte-drapeaux de la délégation française pour les Jeux Olympiques de Tokyo, le grand public a donc choisi Sandrine Martinet et Stéphane Houdet pour représenter la France aux Jeux Paralympiques de Tokyo.

La phase de vote s’est déroulée sur la plateforme portonsledrapeau.fr. Parmi les choix, 7 athlètes paralympiques avaient été proposés par les fédérations sportives au Comité Paralympique selon les critères suivants :

  • être au moins une fois champion-ne paralympique lors d’une des trois dernières éditions des Jeux Paralympiques ou,
  • être médaillé-e paralympique lors de deux des trois dernières éditions des Jeux Paralympiques.

Un véritable succès pour cette opération. En effet, plus de 40.000 votes ont été comptabilisés sur la plateforme.

Sandrine Martinet

 

Atteinte d’une déficience visuelle, Sandrine Martinet est une véritable figure du para judo français. A 38 ans, elle est kiné, mère de deux enfants, championne paralympique et deux fois médaillée d’argent. Grande favorite au titre paralympique en 2012, elle se fracture la malléole en demi-finale…

Elle revient 4 ans plus tard à Rio avec soif de revanche et remporte l’or paralympique tant attendu.

Aujourd’hui, Sandrine combat dans une catégorie de poids inférieure, en -48kg. Elle prépare ses 5ème Jeux avec un rêve, celui de réitérer l’exploit en devenant double championne paralympique.

Stéphane Houdet

 

Après un grave accident de moto en 1996, Stéphane Houdet renoue avec le monde du sport grâce au golf puis son premier amour, le tennis.

En 2008, il devient joueur professionnel de tennis fauteuil et remporte l’or paralympique aux Jeux de Pékin. C’est le début d’une incroyable carrière marquée par de nombreuses médailles paralympiques (argent et bronze à Londres en 2012, or à Rio en 2016) et en Grand Chelem.

Ex-numéro 1 mondial, il a également inventé un fauteuil révolutionnaire qui lui permet de jouer à genoux. A 50 ans, Stéphane poursuit son énorme carrière avec un objectif en tête : garder son titre paralympique.

Ils sont donc 4 athlètes, olympiques et paralympiques, à être porte-drapeaux de la France aux Jeux ! La rédaction vous donne rendez-vous tout au long de l’été pour suivre la performance de nos champions durant les jeux de Tokyo 2020 !

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live