Talentéo poursuit sa série « travailler avec un collègue » avec une pathologie concernant 150 000 français : l’Algie Vasculaire de la Face (AVF). Les fortes céphalées qu’elle entraîne peuvent avoir des conséquences sur la vie professionnelle de la personne concernée. Qu’est-ce que l’AVF ? Quelles adaptations peuvent être proposées en entreprise ? Découvrez grâce à notre article les réponses à ces interrogations.

Qu’est-ce que l’Algie Vasculaire de la Face ?

Cette pathologie appartient à la grande famille des céphalées, maux de tête, qui regroupe tant les céphalées de tension que les migraines. Il s’agit de la forme la plus sévère des céphalées primaires. La douleur, unilatérale est particulièrement intense. Larmoiements, écoulements nasaux, œdèmes… d’autres signes peuvent accompagner ces douleurs. Il existe 2 grandes familles d’AVF : les formes épisodiques avec des crises espacées et les formes chroniques où les patients ressentent des douleurs permanentes ponctuées de crises.

Il n’existe pas de traitements spécifiques à l’Algie Vasculaire de la Face. Certains anti-inflammatoires, anti-migraineux ou anti-dépresseurs sont détournés de leurs usages premiers pour tenter de soulager les personnes concernées. L’oxygénothérapie qui consiste en l’inhalation d’oxygène à très forte concentration pendant une vingtaine de minutes peut soulager les crises. Cependant, les bouteilles étant lourdes et dangereuses, il s’agit d’une solution complexe à mettre en place hors de chez soi.

Ne pas confondre migraine et algie vasculaire de la face

Du fait de leur unilatéralité, les migraines et l’algie vasculaire de la face sont généralement confondues. Cependant ces 2 pathologies reposent sur des modes de fonctionnement différents. Dans le cadre de la migraine les douleurs sont légères à intenses et prennent forme de pulsations ou de palpitations. Les personnes concernées par l’AVF vont ressentir des douleurs pareilles à une fracture ou une amputation sans anesthésie.

Si les mécanismes de la migraines sont en cours d’explication, ceux de l’algie vasculaire de la face non. Manque ou excès de sommeil, alcool, activité physique trop prononcée, menstruations, plusieurs facteurs peuvent entraîner une crise de migraine. Pour l’algie on suppose un dérèglement de l’hypothalamus, glande cérébrale régulant l’appétit et notre rythme circadien.

Cependant, la frontière entre algie vasculaire de la face et migraine est poreuse. Une personne concernée par l’algie vasculaire de la face pourra au cours de sa vie avoir des migraines.

Quels sont les impacts sur la vie professionnelle ?

Les douleurs ressenties peuvent avoir diverses répercussions sur le quotidien de la personne concernée. Puisque les crises sont imprévisibles, il sera important pour le collaborateur concerné de se sentir dans un environnement professionnel flexible. Ainsi, il pourra aborder les crises plus sereinement.

Pour les métiers dits de bureau, il sera important d’avoir une bonne posture. En effet, une mauvaise position pourra déclencher plus de crises. Bureau adapté, souris ergonomique sont autant d’aménagements favorisant un bon positionnement.

Les transports peuvent également être particulièrement éprouvants et sont source de fatigue. Le télétravail permet également de ménager la personne concernée qui pourra se concentrer sur son travail.

Quelles solutions dans la vie quotidienne ?

S’il n’y a pas de solution médicale, des habitudes de vie peuvent faciliter le quotidien des personnes concernées. Le sport par exemple améliore la tolérance à la douleur. La sécrétion de dopamine lors de l’activité physique participe au bien-être. Veiller à avoir un bon rythme de sommeil et une alimentation équilibrée peut réduire la fréquence et l’intensité des crises.

Les médecines parallèles peuvent apporter un soulagement ou dans une moindre mesure un apaisement. C’est au cas par cas que les patients peuvent trouver des ressources les aidant à au mieux appréhender leurs crises. La personne concernée doit aussi pouvoir s’appuyer sur la compréhension de ses proches. Lors des crises, ils peuvent être amenés à ralentir leurs activités, ce face à quoi leur entourage doit s’adapter.

Compréhension et adaptation sont les 2 piliers pour s’adapter à une personne concernée par l’Algie Vasculaire de la Face. Professionnellement, l’écoute permettra de trouver collectivement des solutions. Vous êtes concerné par l’Algie Vasculaire de la Face ? Laissez-nous un commentaire !

 

Rencontrez un talent !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live