Coup de coeur
Témoignages
160

Talentéo poursuit sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap »! Aujourd’hui, nous nous intéressons à un cas particulier et dont on parle peu : les personnes concernées par l’électro hypersensibilité. Nous avons rencontré François, collaborateur d’Akka, électro hypersensible qui nous en dit plus sur cet handicap. 

Qu’est-ce-que l’électro hypersensibilité ?

L’électro-hypersensibilité est une intolérance aux ondes électro-magnétiques.

En fait, nous sommes tous sensibles aux ondes, juste que certaines personnes, pour certaines raisons médicales, comme une insuffisante oxygénénation du cerveau, peuvent être plus sensible en étant gêné par les champs utilisés au quotidien dans la société.

Le cerveau « déclenche » alors l’alarme en provoquant des symptômes pour fuir l’exposition. Et si l’exposition continu, les symptômes vont continuer de persister et de s’empirer jusqu’à un niveau handicapant inimaginable.

Les premiers signes d’une augmentation de la sensibilité sont :

  • des gênes à l’oreille lors de longue conversation téléphonique (on a tendance à changer d’oreille afin de soulager la douleur)
  • des picotements dans les mains si l’on tient longtemps un téléphone ou autre appareil électronique
  • des picotements dans les membres si on est à proximité d’ordinateur.
  • fatigue oculaire, pleurs…

Ensuite, cela se manifeste par une pression sur le crâne, des maux de têtes persistants et oppressants, une difficulté voire une impossibilité de se concentrer, des vertiges, des picotements pouvant aller jusqu’à la brûlure, des gênes dans les organes dans différents organes comme le coeur.

Connaissez-vous des personnes célèbres en étant atteintes ?

  • Marion Bartoli, joueuse de tennis professionnelle.
  • Nicolas Tesla, inventeur et visionnaire.
  • Dr. Gro Harlem Brundtland, ancienne directeur général de l’OMS (2002), ancienne premier ministre norvégienne, qui pouvait détecter qui n’avait pas éteint son téléphone lors des réunions.

Quels sont les symptômes courants que l’on retrouve dans le monde du travail?

Les symptômes (cités précédemment) sont liés à l’usage de l’ordinateur, et surtout du wifi, la bête noire des électrosensibles, qu’il est difficile de neutraliser, ainsi que les téléphones portables des collègues.

Quelles sont les réelles difficultés des personnes atteintes d’électro hypersensibilité dans leur travail?

L’impossibilité de travailler avec le wifi, la gestion des téléphones des collègues pour limiter son exposition et le port de vêtements de protection avec casquette anti-onde.

Quelles sont les tâches professionnelles impossibles à réaliser pour une personne concernée ?

Suivant la salle, il est difficile de rester longtemps exposé au Wifi. On peut également éprouver des difficultés à travailler s’il y a des téléphones portables connectés à proximité.

Comment en parler à son équipe de travail ?

Ce n’est pas toujours simple. Pour ma part, je demande s’ils ont besoin d’être connecté avant de leur expliquer mon problème de santé. La difficulté étant que cet handicap n’est pas officiellement reconnu comme étant causé par les champs électromagnétiques, vu l’ampleur des enjeux commerciaux. Du coup, certains collègues sont clairement sceptiques et ne reconnaissent pas la pathologie.

Le fait d’aller mieux en travaillant sur mon alimentation et mon hygiène de vie me permet de mieux gérer la situation.

Si vous aviez un message à faire passer à tous les patrons français au sujet de l’emploi des personnes atteintes d’électro hypersensibilité , quel serait-il ?

Ils ont déjà sans le savoir des personnes électro-sensibles touchées à différents niveaux dans leur effectifs…

Je leur dirais d’arrêter au plus tôt l’utilisation du Wifi en entreprise ! Ou du moins, limiter sa puissance et son usage uniquement aux zones vraiment utiles comme les salles de réunion. L’exposition prolongée et régulière du personnel aux champs électromagnétiques est forcément nocif pour les hommes, les champs pénétrant le corps et perturbant le fonctionnement cellulaire.

Des technologies sans fil comme le Li-Fi, qui utilisent les fréquences de la lumière, et donc ne sont pas pénétrantes, n’interfèrent pas avec le fonctionnement du corps humain.

L’augmentation dans toute la société de problèmes d’éléctro-hypersensibilité, qui étaient totalement inconnus il y a 20 ans, ainsi que les cas de cancer, nous donne l’alarme comme quoi nous nous dirigeons droit dans le mur !

C’est aux dirigeants de se lever contre « cette tendance de société » incompatible avec les hommes, pour veiller au bien être de ses salariés, ce qui va avec une meilleure productivité. Combien de personne ont témoigné de gênes au téléphone, de mal à la tête « en fin d’après-midi » ou de picotement avec le téléphone ?

Beaucoup de personnes ne savent pas l’origine de leurs maux, et ne peuvent donc réagir et ainsi, se dirigent vers un dégradation de leur état de santé. Les médecins spécialisés hallucinent de voir les demandent exploser… ils sont débordés…

Vous êtes concerné(e) par l’électro hypersensibilité ? Vous avez un proche concerné ? Nous vous donnons la parole sur nos plateforme sociales !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00