234

Vous souvenez-vous de la bande-dessinée de sensibilisation de Cegid mettant en scène Audrey, collaboratrice en situation de handicap? Elle avait fait le buzz dès sa sortie en 2011 puis en 2013 avec la parution d’une saison 2. Au printemps, puis tout l’été, une exposition itinérante lui a été consacrée sur 11 sites de l’entreprise. Retour sur un évènement convivial.

11 destinations et 4200 km à travers la France

C’est sur le site de Cegid Lyon que le « Andy Audrey Tour » débute son périple le 27 mai dernier. Puis, à travers toute la France, d’Annecy à Roanne, en passant par Orléans et Lille puis Rennes et Nantes, sans oublier Bordeaux, Aix-en-Provence, Montpellier et enfin Paris mi-septembre, l’exposition présente de façon ludique et informative le parcours d’Audrey depuis 3 ans.

En quatre mois, ce ne sont pas moins de 4200 kilomètres qu’ont parcourus les 7 toiles sur châssis et chevalets reprenant les éléments essentiels des saisons 1 et 2 des aventures d’Audrey.

Véritable rétrospective de la réalisation des deux campagnes de sensibilisation au handicap initiées par Cegid, l’exposition a séduit autant sur le fond que sur la forme.

« Les gens ont été impressionnés par la qualité de la bande dessinée en tant qu’objet artistique mais aussi en tant que message et par la qualité des toiles. Ils ont beaucoup aimé le principe de voir les différentes étapes d’un dessin » analyse Catherine, Correspondant Handicap – CH – sur le site de Roanne.

La BD Collector des aventures d’Audrey, remise à chaque collaborateur présent lors du « Andy Audrey Tour », fait l’unanimité aussi bien sur sa fonction de sensibilisation au handicap que sur sa qualité d’impression et le soin apporté à la reliure par une Entreprise Adaptée prestataire.

Un moment d’échanges privilégié et enrichissant

Organisée autour d’un buffet, – déjeuner ou petit-déjeuner – l’exposition a permis aux collaborateurs d’échanger sur les différentes actions de la Mission Handicap: le recrutement, le management, le maintien dans l’emploi des travailleurs en situation de handicap, mais aussi la formation ou le recours au milieu protégé.

« Ce fut un moment très cordial, enrichissant et facilitateur d’échanges sur le sujet du handicap, sur la BD… Je retiens que sans aucune gravité pour autant, de vrais sujets ont pu être abordés », note Patrick, CH à Orléans.

Dans la ligne droite de l’engagement effectif et durable de Cegid en matière d’emploi en faveur des personnes en situation de handicap, les repas – sauf exception – ont été préparés et servis par un ESAT – Etablissements et Services d’Aide par le Travail – . Des prestations de qualité qui contribuent à « montrer une image positive du handicap au travail », comme le souligne Pascal, CH sur le site d’Annecy.

Chaque étape du tour est aussi l’occasion pour les Correspondants Handicap de chaque site de se présenter, de répondre aux questions des collaborateurs et aussi parfois de clarifier des idées reçues.

Faire bouger les mentalités

Cette initiative – véritable travail d’équipe entre la Mission Handicap, le responsable de chaque site et les Correspondants Handicap – contribue à « une prise de conscience des actions de Cegid en matière de handicap » insiste Fabrice, responsable de site à Bordeaux.

Pour Sylvie, CH sur le site de Rennes, « on peut parler d’évènement positif, et qui ne peut que faire bouger les mentalités, petit à petit… ».

Retrouvez la mission handicap de Cegid sur le Réseau Talentéo.

Vous avez aimé cet article? Vous souhaitez réagir? Faites-le nous savoir !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00