Du 8 au 17 juillet, le stade Charléty à Paris accueille l’un des plus gros événement mondial para sportif : les Championnats du monde de para athlétisme ! Pour l’occasion, 2 000 athlètes venus de 120 pays s’affronteront lors de 171 épreuves. Pour ne rien manquer, Talentéo vous propose un live. Chaque jour, suivez le récap’ des médailles ! Cette page sera mise à jour au fil des performances de nos athlètes. 

Les Championnats du monde de para athlétisme en 5 points

  1. Qui ? Pour les para athlètes quelles que soient leurs disciplines. Lancer de javelot ou de marteau, sprint ou endurance, en fauteuil, aveugles ou malvoyants : ces championnats réunissent le fleuron du para athlétisme.
  2. Quoi ? Les Championnats du monde de para athlétisme permettent aux meilleurs de se mesurer. A 1 an des Jeux de Paris, ce sera l’occasion pour les para athlètes de se tester avant l’échéance paralympique.
  3. Quand ? Du 8 au 17 juillet, les para athlètes concourront lors de 2 sessions, une matinale et une nocturne. Les sessions du soir seront précédées d’un concert.
  4. Où ? Quel autre stade que le Charléty pour accueillir l’événement ? Après avoir accueilli le Handisport Open Paris, le stade se prépare à être le terrain de jeu de ces Championnats du monde.
  5. Qui suivre ? Trésor MAKUNDA et Timothée ADOLPHE en sprint chez les hommes, Angelina LANZA chez les femmes. Yasser MUSSANGANYA s’illustrera en sprint en fauteuil. Mais aussi Alexandre NOUCHET en 100m et lancer de poids.

Où en sont les para athlètes Français ?

  • Lundi 17 juillet

Côté course : Gaël GEOFFROY termine 5e ce matin du 1500m T20, catégorie déficiences intellectuelles ! Quant à Mandy FRANCOIS-ELIE, elle se qualifie pour la finale de 200m – T37, catégorie déficiences d’origine cérébrale, après une 3e place bien méritée ! La finale aura lieu ce soir au Stade Charléty !

Sur la session du soir et finales : Les Bleus n’ont pas remporté de médailles mais de beaux résultats sont affichés ! Mandy FRANCOIS-ELIE finit 7e au 200m – T37. Renaud CLERC finit quant à lui 8e au 1500m – T38. Enfin, Nantenin KEITA décroche la 4e place au 400m – T13 à quelques centièmes de la Brésilienne Rayane SOARES DA SILVA et Alice METAIS termine 6e de la course.

Côté lancer : lors de la finale de lancer de poids – F42, Badr TOUZI termine 4e !

Les Championnats du monde de para athlétisme se sont terminés aujourd’hui ! 10 jours de compétitions qui ont permis de mettre en valeur nos parasportifs. A 1 an des Jeux Paralympiques, la compétition a mis en lumière de nombreux athlètes et des performances incroyables ! Vivement les Jeux Paralympiques pour plus d’exploits !

 

  • Dimanche 16 juillet

Côté course : la France n’a pas su s’imposer en équipe pour le 4x100m relai. Toutefois, pour les qualifications de 400m – T13, catégorie déficiences visuelles, Nantenin KEITA se qualifie pour la finale, qui aura lieu lundi 17 juillet au soir ! Alice METAIS et Celia TERKI n’ont pas réussi à s’imposer. Enfin, Antoine PRAUD termine 10e de la finale de 1500m T46 catégorie personnes de petite taille, amputation et assimilés et Julien CASOLI et Thibault DAURAT ne se qualifieront pas pour la finale de 800m – T54, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées.

Côté lancer : Vitolio KAVAKAVA termine 8e au lancer de poids F57, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées.

Côté saut : Angelina LANZA, termine 6e de saut en longueur – T46, catégorie personnes de petite taille, amputation et assimilés.

 

  • Samedi 15 juillet 23

    Côté course  : Charles-Antoine KOUAKOU finit à une place du podium lors du 400m – T20, catégorie déficiences intellectuelles. Pierre FAIRBANK & Nicolas BRIGNONE termine respectivement 5e et 8e au 800m – T53, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées, lors des qualifications. Ils n’iront donc pas en finale. Enfin, la journée se termine avec une dernière médaille de bronze pour les Bleus, grâce à Timothée ADOLPHE qui finit 3e du 100m – T11, catégorie déficiences visuelles !

Côté lancer : Lors de la finale de lancer de poids – F64, catégorie déficiences auditives et athlètes appareillés des membres inférieurs, Alexandra NOUCHET termine 8e,

Côté saut : Valentin BERTRAND offre à l’équipe de France une 3e médaille de bronze lors de la finale de saut en longueur – T37, catégorie déficiences d’origine cérébrale !

 

  • Vendredi 14 juillet 

Côté course : Dans la catégorie T20, catégorie déficiences intellectuelles, grâce à une 2e place lors des qualifications, Charles-Antoine KOUAKOU prend la voie jusqu’à la finale. Rien ne peut freiner Timothée ADOLPHE dans sa conquête de médailles. Après avoir décroché le bronze en 400m catégorie déficiences visuelles T11, en arrivant premier lors de sa série, le « Guépard Blanc » se qualifie pour la finale. Pierre FAIRBANK est lui arrivé 5e lors de la finale du 400m catégorie T53, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées.

 

  • Jeudi 13 juillet

Côté course : Grâce à son chronomètre Julien CASOLI se qualifie pour les finales du 1500 catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées, T54. Thibault DAURAT, lui, arrive 5e de sa série, ne se qualifiant pas pour la finale. Lors de la finale du 100m catégorie déficiences auditives et athlètes appareillés des membres inférieurs T63 Alexandra NOUCHET est arrivée en 5e position. Arrivant 5e de sa série, Kévin DE WITASSE-THEZY manque de peu les qualifications pour la finale du 400m T47, catégorie personnes de petite taille, amputation et assimilés.

Dans sa discipline de prédilection, le 100m catégorie T47 Mandy FRANÇOIS-ELIE arrive 5e au classement lors de la finale.

Côté lancer : Soane Luka MEISSONNIER s’est hissé à la 5e place du classement lors de la finale du lancer de poids catégorie F20, catégorie déficiences intellectuelles.

Côté saut : Arnaud ASSOUMANI est arrivé au pied du podium lors du saut en longueur catégorie T47. Romane BOULARD clôt le classement de la finale de saut en longueur catégorie déficiences d’origine cérébrale T38 en arrivant 7e du podium.

 

  • Mercredi 12 juillet

Côté course : Lors des séries en 100m, catégorie déficiences d’origine cérébrale T37, Mandy FRANCOIS-ELIE s’est qualifiée grâce à une 3e place pour la finale.

En catégorie déficiences visuelles T11 lors du 100m, nous avons pu suivre 2 Françaises. Tiffany LOGETTE-LODS a battu son record personnel et s’est qualifiée pour la demi-finale. Delya BOULAGHLEM a du changer de guide dans l’urgence cette semaine. Malgré cet imprévu, l’athlète signe une belle performance en arrivant 2e au temps de sa série, mais est disqualifiée.

Tiffany LOGETTE-LODS s’incline aux portes de la finale avec une 4e place en 100m en catégorie déficiences visuelles T11.

Axel ZORZI, lui, dans la même discipline catégorie déficiences visuelles T13 arrive à la 5e place du classement.

Lors de la finale du 200m catégorie déficiences visuelles T13, 3 françaises étaient en lice. La capitaine des Bleus, Nantenin KEÏTA est arrivée à la 5e position suivie de sa compatriote Alice MÉTAIS. Célia TERKI clôt le classement avec une 8e place.

Pour conclure cette soirée de finale, Trésor MAKUNDA et Timothée ADOLPHE se sont affrontés lors de la finale du 400m catégorie déficiences visuelles T11. Ce dernier, venu défendre son titre de Champion du monde à domicile décroche le bronze en réalisant son meilleur temps de la saison sur cette distance. Il est suivi par Trésor MAKUNDA.


 

  • Mardi 11 juillet

Côté course : Axel ZORZI s’est qualifié pour la finale du 100m catégorie déficiences visuelles T13 en arrivant 3e. Carton double pour Timothée ADOLPHE et Trésor MAKUNDA qualifiés pour la finale de 400m !

Chez les dames en 200m Nanténin KEITA, Célia TERKI et Alice METAIS se sont qualifiées au 200m catégorie déficiences visuelles T13. Ces 6 athlètes disputeront leur finale lors de la session du mercredi 12 juillet au soir.

Nicolas BRIGNONE et Pierre FAIRBANK ont décroché leur place pour la finale de 400m catégorie T53, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées, en prenant chacun la 3e place de leur série. En finale, record personnel pour Pierre FAIRBANK arrivé 5e en 48,53 secondes. Nicolas BRIGNONE, lui, est arrivé en 7e position.

Avec une 7e place lors de la demi-finale en 400m catégorie T54, Yasser MUSSANGANYA est éliminé aux portes de la finale.

Côté lancer : Gloria AGBLEMAGNON s’est qualifiée pour les Jeux de Paris 2024 grâce à une 4e place lors de la finale de lancer de poids catégorie F20. Dans la même compétition, Béatrice AOUSTIN est arrivé 12e.

Côté saut : Manon GENEST a débloqué les compteurs Français en décrochant une médaille de bronze lors de la finale de saut en longueur catégorie T37. Sa compatriote Mandy FRANCOIS-ELIE est arrivée à la 5e place du classement.


 

  • Lundi 10 juillet

Côté course : Timothée ADOLPHE et Trésor MAKUNDA se sont qualifiés pour les demi-finales de sprint en 400m catégorie déficiences visuelles T11. Déception pour Dimitri JOZWICKI lors de la finale du 100m catégorie déficiences d’origine cérébrale T38 où il est arrivé 5e. En 5000m catégorie T54, Julien CASOLI et Thibault DAURAT sont arrivés respectivement 6 et 8e.

Côté lancer : Vitolio KAVAKAVA s’est offert une 5e place lors de la finale de lancer du javelot catégorie F57, catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées.

Côté saut : L’athlète Tourangelle Typhaine SOLDE est arrivée 10e lors de la finale de saut en longueur catégorie T64, catégorie déficiences auditives et athlètes appareillés des membres inférieurs.


 

  • Dimanche 9 juillet

Côté course : Grâce à une 7e place lors des séries en 100m dans la catégorie déficiences d’origine cérébrale T38, Dimitri JOZWICKI se qualifie pour la finale. De même pour Julien CASOLI et Thibault DAURAT en 5000m catégorie personnes atteintes de la moelle épinière et assimilées T54. Le premier déjà détenteur d’un prix de champion du monde partira donc à la quête d’un nouveau titre. Pour le second, âgé de 20 ans, cette finale sera une étape vers son rêve : participer aux Jeux Paralympiques.

Côté saut : Première Française à rentrer dans la compétition lors de la session matinale du dimanche 9 juillet, Delya BOULAGHLEM est arrivée à la 7e place du classement en saut en longueur, catégorie déficiences visuelles T11. Ronan PALLIER, lui, 5e lors de la finale de saut en longueur catégorie T11, manque les quotats pour les Jeux Paralympiques de Paris 2024.


 

Vous l’aurez compris, après les Virtus Global Games, les Championnats du monde de para athlétisme 2023 sont à suivre de près ! Pour retrouver l’actualité de nos athlètes, rendez-vous sur leurs réseaux et ceux de Talentéo !

 

Crédits photos : Florent PERVILLE et Grégory PICOUT.

Trouvez un job autrement !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live