L’analyse des chiffres clés du premier semestre 2023 relayée par l’AGEFIPH laissait entrevoir un progrès dans le rapport à l’emploi des personnes en situation de handicap. Toutefois, des axes d’amélioration sont identifiés. La rédaction de Talentéo vous explique les évolutions pour l’année 2024. 

Emploi et handicap : Le chômage des personnes en situation de handicap au plus bas en 2023 depuis 8 ans

En France, on recense environ 7 millions de personnes âgées de plus de 15 ans concernées par un handicap. 1,1 million sont en emploi. Cela représente 4 % des personnes en emploi. C’est la première fois que ce chiffre est aussi élevé. De plus, le taux de chômage des personnes en situation de handicap continue de diminuer. Il a atteint son plus bas niveau depuis 8 ans, soit 12 %.

Nous constatons également une hausse du maintien à l’emploi de 4 % en 2023 par rapport à 2022. En effet, à ce jour, le taux de maintien à l’emploi est de 95 %.

Ces résultats sont certes encourageants, mais ils restent deux fois plus faibles que ceux de la totalité des demandeurs d’emploi.

Diminution du chômage longue durée des professionnels handicapés

Celui-ci est un autre marqueur qui permet de valider une tendance positive pour l’emploi des personnes concernées par un handicap. Malgré une proportion importante de demandeurs d’emploi bénéficiaires de l’obligation d’emploi (DEBOE) en chômage longue durée (56 %, contre 48 % pour l’ensemble de la population), on observe une nette diminution de leur nombre avec -3 points en un an (au premier semestre 2023).

Nette progression du retour à l’emploi

En termes de retour à l’emploi, la situation des personnes concernées par un handicap était bien plus encourageante. Avec +13 % de retour à l’emploi sur la première moitié de l’année 2022 par rapport à l’année précédente. C’est plus que pour le tout public (-2 %). On peut voir que la progression de retour à l’emploi est plus forte du côté des personnes en situation de handicap que des personnes valides.

Sur le total des retours à l’emploi pendant cette période, la part des personnes en situation de handicap passe de 4,4 % en 2022 à 5,1 % en 2023.

Le soutien entre emploi et handicap qui porte ses fruits

Le marché du travail ne pourrait certainement pas se montrer si dynamique pour les personnes en situation de handicap sans le travail réalisé par des organismes impliqués par la problématique du handicap et de l’emploi.

Les créations d’activités facilitées par l’AGEFIPH ont augmenté de 9 %. En parallèle, les maintiens dans l’emploi soutenus par Cap emploi ont progressé de 10 %. Ces valeurs permettent en outre de faire mieux qu’avant la crise sanitaire sur ces points.

Qui plus est, cette progression des données s’agissant d’insertion et de maintien dans l’emploi est suivie d’un niveau élevé de satisfaction de la part des bénéficiaires des aides de l’AGEFIPH. Et ce, qu’il soit question des personnes en situation de handicap ou des entreprises.

Bien consciente des besoins occasionnés par la santé économique fragile du pays, avec notamment un fort contexte inflationniste, l’AGEFIPH a annoncé revaloriser ses aides financières de 5 % en moyenne, depuis septembre 2022. De plus, depuis 2023 l’AGEFIPH a adopté une nouvelle stratégie avec l’objectif du plein emploi d’ici 2027 pour les personnes en situation de handicap.

Quid des 6 % obligatoires dans le travail public

La dernière réforme de la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” entrée en vigueur en 2020 n’a pas modifié cette valeur applicable au secteur public. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap doit être d’au moins 6 % de l’effectif de l’entreprise. Sous peine de devoir verser une contribution financière au Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

Cette année encore, l’objectif n’est pas atteint et une stagnation semble même s’opérer. Le taux d’emploi direct des personnes en situation de handicapdans la fonction publique s’établit à 5,45 % pour l’année 2022. Il était de 5,44 % en 2021. Aucun progrès n’est à constater sur ce point ces dernières années. Au contraire, cette valeur s’élevait à 5,58 % en 2020.

Trouvez un job autrement !

Le travailleur et l’employeur dans le secteur privé

Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap est de 3,5 % dans le secteur privé. Ce chiffre est à mettre en perspective avec l’objectif fixé par Christophe Roth, président de l’AGEFIPH, qui souhaite maintenir ce taux au-dessus de 4 % d’ici 2024.

29% des entreprises assujetties à l’obligation d’emploi de travailleurs en situation de handicap atteignent l’objectif des 6% obligatoires. Il est à noter que seules les entreprises d’au moins 20 salariés sont concernés par cette obligation.

La loi du 18 décembre 2023 : quels changements ?

Les orientations dans les établissements et services d’accompagnement par le travail (ESAT) sont déterminées par les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Elles sont désormais basées sur les recommandations de France Travail (anciennement Pôle emploi) et favorisent l’orientation vers un milieu ordinaire simple ou accompagné.

Désormais, les individus n’ayant pas obtenu la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), mais bénéficiant d’une pension d’invalidité ou d’une rente d’incapacité, ont les mêmes droits que les titulaires d’une RQTH, sans nécessité de passer par la MDPH.

Enfin, les entreprises adaptées de travail temporaire (EATT) ainsi que les contrats à durée déterminée « Tremplin » (CDDT), précédemment à titre expérimental, sont à présent institutionnalisés.

L’évolution des personnes handicapée dans le cadre professionnel

Voici quelques chiffres sur lesquels il semble intéressant de se concentrer :

  • 52 % des bénéficiaires d’emploi dans le secteur privé en situation de handicap ont 50 ans et plus. Contre 31 % pour le tout public.
  • 33 % sont engagés à temps partiel, contre 17 % pour le tout public.
  • Seulement 10 % sont des cadres, pour une valeur qui atteint 22 % pour le tout public.

Des employeurs peuvent envisager certaines formations pour faciliter l’emploi d’une personne en situation de handicap.

Pour suivre ces évolutions et améliorer les conditions au travail, il est important de continuer à sensibiliser et à informer sur le sujet. Que ce soit en interne dans les entreprises ou auprès du grand public, tout le monde a un rôle à jouer. Talentéo est d’ailleurs fier de contribuer à ce changement de regard en vous proposant quotidiennement des contenus !

Sources :

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live