121

C’est Halloween aujourd’hui ! A l’occasion de cette fête populaire, nous abordons la peur pouvant être suscitée par le handicap. Pourquoi avons-nous une représentation partielle du sujet ? Comment dépasser les préjugés ? Voici quelques réponses.

Pourquoi le handicap suscite-t-il la peur ?

La peur est par définition, un état émotif instinctif généré par un mécanisme d’appréhension. Qu’appréhendons-nous ? Une menace réelle… ou imaginaire ! Ce qui est intéressant de noter ici, c’est que la peur est avant tout le fruit de notre imagination, de notre capacité à fantasmer des situations. Elle est essentielle à notre développement et nous permet de nous mettre à l’abri du danger. Malheureusement, elle est aussi un vecteur de raccourcis et de préjugés desquels il faut sortir avec un outil : la rationalité !

En effet, que nous ayons ou non un handicap, nous avons tous peur de l’inconnu ! L’objet de cette crainte de l’autre varie d’un individu à l’autre et s’ancre toujours dans un contexte. La personne en face de nous est différente par rapport à notre « normalité », à notre routine. Nous ne savons pas comment l’aborder et ne connaissons pas sa richesse, un réflexe vient alors : le préjugé.

Dans le milieu professionnel, cela se traduit le plus souvent par des raccourcis et des préjugés liés aux compétences du collaborateur concerné. Cela peut également se manifester par la mise en cause de la capacité d’une équipe ou d’une entreprise d’accueillir la différence. Malgré tout, de la même manière qu’il existe une multitude de handicaps, il se trouve une diversité importante de situations. Toutes doivent être traitées individuellement et surtout humainement.

Est-il normal d’avoir des préjugés ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître : oui. Dans un monde où tout accélère, avoir des préjugés se pose bien souvent comme une nécessité pour pouvoir recevoir la quantité d’informations reçues chaque jour. D’autant plus que lesdites informations sont elles-mêmes bien souvent traitées sous le prisme des stéréotypes. Que ce soit dans les faits divers, dans la littérature ou au cinéma, la facilité est de ne montrer que deux à trois représentations caricaturales du handicap. Les plus courantes ? Les super-héros, la folie ou encore la déficience intellectuelle. Ces images sont les plus répandues, car elles invitent au sensationnalisme et jouent avec nos émotions. Nous nous prenons donc au jeu de ces représentations et les prenons pour acquises. L’un des exemples récents en date est le film « Joker » de Todd Philips qui, s’il est considéré par beaucoup comme un chef d’oeuvre, propose également un raccourci entre folie et handicap.

Malgré tout, la majorité des handicaps restent invisibles. En effet, la France compte plus de 900 000 travailleurs concernés. Ils ne sont ni des super-héros, ni de dangereux fous, mais bel et bien des personnes qui expriment leurs compétences au quotidien dans des domaines divers. C’est ce message que Talentéo souhaite porter chaque jour !

Comment se débarrasser de ses préjugés ?

A question simple, réponse simple : en cultivant sa curiosité ! Une personne en situation de handicap est avant tout… Une personne ! Eh oui, derrière l’apparence se trouvent des compétences, des savoir-être, des savoir-faire et un parcours de vie. S’il ne faut pas culpabiliser d’avoir des préjugés, il est également très important d’avoir l’esprit ouvert et de faire la part des choses. Saviez-vous que Steve Jobs était concerné par une forte dyslexie ? Cela ne l’a pas empêché de devenir un visionnaire dans son domaine, mais également d’être décrié comme manager.

Dans tous les cas, le maître mot est la communication. C’est en échangeant avec le collaborateur en face de nous que nous pourrons appréhender de manière très concrètes ses compétences comme ses besoins. Un fait qui est d’ailleurs valable que nous soyons en situation de handicap ou non. En bref, nous disions différents ?

Inversons les rôles !

Et si, pour mieux comprendre l’autre, la première étape était de se mettre à sa place ? C’est l’un des postulat de la série InVersion conçue par Talentéo. Le synopsis : un candidat « valide » se présente à un entretien d’embauche pour entrer dans une entreprise ne comptant que des personnes en situation de handicap. Il s’ensuit une multitude de préjugés… inversés ! Talentéo vous invite à redécouvrir cet épisode qui brise les préjugés avec une certaine légèreté !

 

Et vous, que pensez-vous de la représentation du handicap ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux et partagez cet article au plus grand nombre !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00