285

Nous sommes mercredi, jour de sortie des nouveaux films au cinéma ! Nous vous proposons une nouvelle sélection de 5 films inspirants brisant les préjugés vis à vis des situations de handicap et de maladies.

L’insensible

Sélection Films : L’insensibleDenis est un garçon spécial, atteint d’une maladie rare qui l’a rendu insensible à la douleur. Il a grandi dans un orphelinat où sa mère l’a abandonné. Un jour, cette dernière débarque et l’emmène à Moscou. Mais surprise, celle-ci est en fait associée à un gang de fonctionnaires corrompus qui extorquent de l’argent à des riches. Denis se met alors à participer à leurs manigances…

Fait intéressant, le réalisateur russe de ce film ne tente pas de tirer sur la corde sensible du spectateur. Il filme une société dominée par le profit, qui cache en réalité des personnages enfermés dans leur solitude, leur misère.

L’insensible est davantage surprenant qu’émouvant. On se met facilement à la place de Denis, comme si nous aussi étions devenus insensibles. Un film très fort qui ne s’attarde pas sur le handicap, mais plutôt sur l’impuissance.

Now is good

Sélection Films : Now is goodTessa Scott est une adolescente au caractère bien trempé. Lorsqu’elle apprend qu’une leucémie ne lui laissera plus beaucoup de temps à vivre, elle décide de dresser une liste de toutes les choses qu’elle souhaite faire et expérimenter à toute allure avant de mourir. En tête de sa liste : perdre sa virginité.

Ce film, tiré du roman de Jenny Downham « Je veux vivre » est un petit bijou. Le scénario de Now is good est assez classique mais Ol Parker l’a très bien réalisé. C’est un film très émouvant, avec des acteurs attachants. Ce film nous rappelle aussi une belle leçon de vie ; celle de profiter des gens qui nous entourent … tant qu’ils sont encore là.

 

50/50

Sélection Films : 50/50

Adam, 27 ans, est en couple avec Rachel. Il se met à souffrir de douleurs lombaires, il fait des radios. Le diagnostic finit par tomber : il a un cancer. Adam l’annonce alors à Rachel, à ses parents et à son meilleur ami. Ce dernier est positif. Les chances d’Adam de s’en sortir sont de 50/50. Les parents d’Adam, Diane et Richard, souffrent eux dAlzheimer. Cette nouvelle va bouleverser différemment le quotidien de chacun et Adam va réfléchir à la manière dont lui veut vivre cet obstacle.

Rogen, le réalisateur, joue plus ou moins son propre rôle aux côtés de Joseph Gordon-Levitt en jeune cancéreux. La grande réussite du film est de réussir à naviguer au niveau du ton entre ces extrêmes. Il y a une certaine fraîcheur mais le dernier acte n’en reste pas moins poignant.

 

 

Still Alice

Film : Still Alice

Alice Howland est professeur de linguistique à l’université de Columbia. Elle fête ses cinquante ans aux côtés de son mari médecin John et de leurs trois enfants adultes. Un jour, elle oublie un mot durant une conférence, un autre fois, elle se perd durant un jogging sur le campus de l’université. Son docteur finit par lui diagnostiquer un début d’Alzheimer congénitale. Certains de ses enfants décident alors de se faire dépister. Mais pas la fille cadette d’Alice, Lydia, une jeune actrice.

Still Alice est un très beau film sur la maladie d’Alzheimer précoce. Le film montre le début de la maladie puis sa progression et on voit cette femme de plus en plus diminuée. L’histoire ne possède pas vraiment de surprise mais est très belle. Alec Baldwin, Kristen Stewart sont d’excellents acteurs mais Julianne Moore y livre l’une de ses meilleures performances.

Un chef d’œuvre d’émotions que nous vous recommandons.

Ma vie pour la tienne

film : Ma vie pour la tienne

Kate est atteinte de leucémie. Pour la sauver, ses parents n’ont pas d’autre choix que de concevoir un enfant génétiquement compatible avec elle. Bientôt Kate a une petite sœur, Anna. Les deux enfants grandissent en développant un lien fusionnel, au-delà de la relation de simples sœurs. Elles multiplient les traitements médicaux et les séjours à l’hôpital mais elles sont heureuses et leur famille unie. Mais à l’âge de 11 ans, Anna cherche à se libérer de ce carcan médical et familial. La famille est divisée et la vie de Kate en jeu…

Ma vie pour la tienne est un film au sujet sensible et difficile : comment vivre avec un enfant atteint du cancer dans une famille. Le destin d’un enfant éprouvette née dans l’intérêt de sauver celui de sa sœur, épuisée par une leucémie. L’intérêt n’est pas de savoir qui a tort ou raison mais de constater, sinon de comprendre comment le drame de l’un devient le déchirement de tous. C’est pourquoi la superposition des points de vue et des sentiments de chacun permet de cerner la complexité du sujet.

 

Quel est votre préféré de notre sélection? Partagez-nous vos avis sur les réseaux sociaux et n’hésitez pas à nous recommander vos films !

Sources: AllocinéSens Critique

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00