En savoir plus sur Talentéo
13SEP 18

[Interview] Paoline Ekambi, du basket-ball à l'entrepreneuriat

Détentrice pendant 24 ans du plus grand nombre de sélections en équipe de France de basket-ball (254), Paoline Ekambi a brillé pendant 13 ans en équipe nationale. Aujourd’hui, elle est à la tête de Sportail Community et est la nouvelle marraine du challenge Sport2job. Focus sur sa carrière de sportive de haut niveau, l’entrepreneuriat et l’importance de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le milieu sportif. 

paoline ekambi

Vous êtes une icône du basket français, quel est le plus grand souvenir que vous gardez de votre carrière sportive?

En plus de mes titres de championnes de France, de vice-championne d’Europe junior /senior, je dirais que mon plus grand souvenir c’est surtout les amitiés avec certaines de mes coéquipières et toutes les personnes qui m’ont permis d’atteindre mes objectifs sportifs. Les valeurs du sport me servent encore aujourd’hui dans ma vie personnelle et professionnelle.

Que pensez-vous de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la pratique du basket?

En plus de leur permettre d’exploiter leurs capacités physiques et mentales, la pratique du basket, et du sport en général, contribue à un meilleur état fonctionnel et une meilleure qualité de vie. C’est un moyen peu coûteux et efficace pour favoriser la bonne santé, le bien-être, l’intégration sociale et le développement communautaire. Le sport a un impact positif dans leur vie. En fait, le sport joue le même rôle que pour les personnes valides.

Vous êtes la nouvelle marraine du challenge inter-entreprises Sport2Job. Selon vous, de quelle manière le sport peut-il contribuer à l’insertion professionnelle ?

Le sport est une activité qui rassemble. On se rencontre, on échange et on partage des émotions ensemble! Ainsi, la différence est prise en compte naturellement, et linsertion professionnelle des personnes porteuses d’un handicap facilitée.

C’est également un vecteur de développement personnel. Il permet d’améliorer la confiance, l’estime de soi, l’autonomie, et la conscience sociale.

Vous avez créé « Sportail Community », pouvez-vous nous en dire plus? Comment vous est venue l’idée?

Sportail Community est le 1er réseau social 100% professionnel des sportifs de haut niveau, professionnels et handisport. C’est une plateforme qui rassemble et met en relation les sportifs et les professionnels du monde de l’entreprise, de la formation et du recrutement. On y retrouve également des informations et des contenus.

L’idée est née suite aux problématiques de transition professionnelle que j’ai rencontré après ma carrière sportive, ainsi que de nombreux sportifs de ma génération. Alors que beaucoup d’entreprises souhaitent recruter de nouveaux talents sportifs pour leur potentiel hors du commun et pour les valeurs qu’ils véhiculent, elles ne savent pas toujours qui rechercher, comment les chercher, ni où trouver ces sportifs. Ces personnes sont disséminés partout sur le Net.

Sportail Community va permettre ainsi à ces entreprises de trouver leur vivier de sportif, et aux sportifs de promouvoir leurs compétences, expertises et savoir-faire ; le tout sur un seul espace dédié!

Est-ce difficile de changer d’activité à la suite d’une carrière sportive?

C’est difficile mais pas impossible. Cela demande de l’organisation, de la volonté, mais aussi la mise en place d’un suivi socio-professionnel des sportifs. Ce qui se développe actuellement.

Ce n’est pas évident, car pendant la carrière sportive, on doit se concentrer à 100% à la performance et dans le même temps concilier sport et études, et anticiper l’après-carrière.

Comment s’est déroulé votre parcours entrepreneurial? Quels ont été les meilleurs moments et les difficultés rencontrées?

J’ai toujours voulu entreprendre. Ma première expérience entrepreneuriale a eu lieu juste après ma carrière sportive et s’est soldée par un échec. Je n’étais pas prête. Je me suis donc remise en question. J’ai réalisé que je manquais d’acculturation au monde de l’entreprise.

L’expérience du sport et de l’entreprise m’ont beaucoup apporté. Mes échecs ont aussi été riches en enseignements.

J’ai donc opté pour le salariat en entreprise pendant quelques années. Ensuite, je me suis sentie à nouveau prête pour entreprendre. J’ai suivi cette fois des formations pour apprendre le métier d’entrepreneur, avant de lancer Sportail Community.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs?

Osez aller au bout de vos rêves. Quoique vous souhaitiez réaliser, voyez grand et commencez petit. N’écoutez que votre petite voix intérieure. N’hésitez pas à demander conseils auprès des personnes les plus expérimentées. Surtout faites du sport cela contribuera à votre épanouissement personnel, et à vous socialiser!

Venez rencontrer et échanger avec Paoline Ekambi lors du challenge Sport2job le 20 septembre prochain à Lyon!

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables