En savoir plus sur Talentéo
22SEP 17

Témoignage: le maintien dans l'emploi au CEA

Nous entrons une nouvelle fois dans les coulisses du CEA. Quelles sont les actions concrètes de maintien dans l’emploi réalisées par cet acteur majeur de la recherche? Nous avons rencontré Catherine Jouan, collaboratrice en situation de handicap, pour qu’elle nous parle de son parcours.

Témoignage: le maintien dans l'emploi au CEA

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours?

Je m’appelle Catherine Jouan, j’ai 56 ans et je travaille au CEA depuis plus de 30 ans. J’ai débuté ma carrière dans l’entreprise en tant qu’Agent Payeur au sein de la DRHRS, un service appuyant transversalement l’ensemble des centres. Il y a 10 ans, l’organisation a changé et j’ai intégré un autre service: celui du SRHS. J’y exerce un métier aux tâches plus diversifiées auprès d’une population moins importante.

Si, lorsque j’étais au sein de la DRHRS, je ne m’occupais que de la paie, aujourd’hui j’accompagne les salariés du CEA Saclay de leur entrée à leur sortie l’entreprise. Je travaille également sur d’autres sujets, tels que la souscription aux mutuelles.

Vous avez bénéficié d’un maintien dans l’emploi dans le cadre de votre poste au sein du CEA, comment cela s’est-il déroulé?

Mon handicap s’est déclaré 1 an après mon arrivée au sein du CEA. Malheureusement, durant les 20 premières années, je me suis trouvée dans une situation où le sujet était tabou. J’ai dû ainsi faire preuve d’adaptabilité pour parvenir à concilier mon emploi et ma pathologie.

Cette situation a évolué il y a 10 ans lors de mon arrivée dans mon nouveau service. J’ai tout de suite été très bien entourée. Mon manager m’a immédiatement demandé mes besoins pour mettre rapidement en place des adaptations de poste.

La Mission Handicap m’a octroyé un siège adéquat, une climatisation ou encore un radiateur. Mes tâches ont également été aménagées: ma pathologie ne me permettant pas de lever les bras durant de longues minutes, une autre personne prend en charge mon travail de classement.

Lors de mon arrivée à Saclay, l’entreprise m’a attribué 10 jours sur 2 ans pour que je puisse me rendre à mes rendez-vous médicaux. Cela a été un véritable soulagement, car j’utilisais auparavant des jours de congés pour mes soins.

Aujourd’hui encore mon handicap évolue et je sais que je peux compter sur mes responsables et la Mission Handicap pour m’accompagner. Depuis peu je bénéficie, par exemple, d’un transport qui vient me chercher chez moi le matin et qui me ramène le soir.

Pensez-vous que le regard sur le handicap a changé au sein de l’entreprise?

Bien sûr, le regard a évolué en 30 ans, mais je pense que c’est avant tout une histoire de personnes. La Mission Handicap avance de plus en plus vite, et cela vient en partie d’une meilleure connaissance du sujet par les différents acteurs intervenant dans la politique handicap. Le SST (Service de Santé au Travail) joue d’ailleurs un rôle majeur dans cette évolution en accompagnant et en informant sur les besoins en termes d’aménagements de poste.

Depuis 10 ans, je vois qu’il y a une véritable prise en compte du sujet au sein de l’entreprise. Aujourd’hui tout est mis en œuvre au CEA pour intégrer les talents quels que soient les besoins et j’espère que cela donnera des idées à d’autres entreprises!

Ce n’est pas pour autant une raison pour « abuser » de sa situation: dans le cadre de mon travail je croise parfois des personnes faisant des demandes pour améliorer leur confort sans lien avec leur handicap. Cela porte préjudice aux collaborateurs qui ont réellement besoin d’aménagements.

Les locaux du CEA sont-ils accessibles aux personnes en situation de handicap?

A date d’aujourd’hui tous les locaux ne sont pas accessibles, car beaucoup sont anciens. Par contre, tous les nouveaux bâtiments construits par le CEA respectent un cahier des charges très stricte.

Lorsque des personnes en situation de handicap intègrent l’entreprise, la Mission Handicap fait en sorte d’installer leur bureau ou leur laboratoire dans un bâtiment adéquat.

Recommanderiez-vous le CEA à nos lecteurs en situation de handicap?

Je recommande sans hésitation de postuler au CEA et particulièrement au centre de Saclay. Vous y trouverez des personnes engagées et attentives à la bonne prise en compte du handicap. Un vrai plus pour une intégration réussie!

Vous souhaitez rejoindre le CEA? Découvrez l’ensemble des opportunités de l’entreprise sur le site carrière dédié:

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur la mission handicap du CEA? Envoyez un mail à missionhandicapcea@cea.fr.

Ou transmettez votre candidature via ce formulaire de contact:

(prenom) (nom)

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables