En savoir plus sur Talentéo
20AVR 17

Maintien dans l'emploi: la réussite du Club Med!

La survenue d’un handicap marque-t-elle forcément la fin d’une activité professionnelle? Ce n’est pas ce qu’affirme le Club Med qui propose des actions concrètes de maintien dans l’emploi!

logo club med

Focus sur un maintien dans l’emploi réussi!

Éric Tran est technicien et analyste au sein du service de Revenue Management/Pricing du Club Med. Recruté dans l’entreprise en 1991 en tant que chargé de ressources humaines, il s’est ensuite tourné vers la branche commerciale.

En 2006, ce collaborateur subit un accident qui lui fragilise le dos. Les examens révèlent un tassement des vertèbres, de l’arthrose, une scoliose, puis une ostéoporose à la hanche. Un handicap qui va l’empêcher d’exercer ses fonctions durant 2 ans.

Suite à une visite de pré-reprise à la médecine du travail, Éric reprend progressivement son activité, en mi-temps thérapeutique, puis à 60 % et enfin, depuis deux ans, à 80 %.

« J’ai bénéficié d’un fauteuil ergonomique, d’un poste de travail adapté et mes tâches ont été aménagées » indique-t-il. « J’ai surtout pu compter sur le soutien total de l’entreprise, à travers sa Mission Handicap, et de ma hiérarchie en la personne de Caroline Laborde. »

Son manager, Caroline Laborde, 35 ans d’ancienneté au Club Med, a mené plusieurs carrières au sein du groupe: elle a travaillé en villages, puis à la vente, où elle a connu Éric.

« Caroline incarne la culture et les valeurs de la maison: l’ouverture d’esprit, la gentillesse, la générosité, l’entraide, qui font que le handicap n’est pas un sujet tabou et est bien accueilli au sein des équipes », témoigne Chloé Allen, responsable ressources humaines. « Éric est, quant à lui, quelqu’un de très professionnel et engagé », poursuit-elle, « notamment en tant que référent de la fondation Club Med ». 

En plus de son aménagement de poste, Éric bénéficie du dispositif de télétravail mis en place au sein du siège de l’entreprise. En tant que travailleur en situation de handicap, il peut télé travailler jusqu’à 4 jours par mois, les autres salariés de l’entreprise pouvant eux poser 2 jours.

Photo Club Med

Chloé Allen, Eric Tran et Caroline Laborde

Être maintenu dans son emploi, est-ce si simple?

Certains handicaps peuvent paraître plus faciles à compenser dans le cadre professionnel: l’important est de ne pas rester sur des idées préconçues et d’en parler aux bons interlocuteurs qui sont la Mission Handicap et la médecine du travail. Il ne s’agit pas de mettre en avant sa pathologie ou son handicap mais d’évoquer les difficultés qu’elles provoquent au quotidien.

Ces interlocuteurs vont dans un premier temps accompagner une demande de RQTH (Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé) qui permet d’obtenir des aménagements de postes.

Si ceux-ci sont impossibles, la reconversion professionnelle peut-être une solution. Souvenez-vous, nous avions accueilli dans nos pages Erwan qui suivait une alternance en cuisine au Club Med pour se reconvertir.

En résumé, si être maintenu dans son emploi peut sembler difficile, il existe de nombreuses solutions pour compenser une pathologie ou un accident de la vie. Le seul handicap serait de ne pas en parler!

Le handicap au Club Med en quelques chiffres

Cela fait bientôt 10 ans que le Club Med a signé son premier accord en faveur des personnes en situation de handicap. En 2016, l’entreprise a réalisé:

Club Med: des actions concrètes pour l’inclusion du handicap!

    • 29 recrutements de salariés, 10 stagiaires et 2 alternants
    • 125 travailleurs handicapés employés
    • 149 collaborateurs handicapés formés
    • 700 collaborateurs sensibilisés au handicap

 

Des résultats concrets que toute l’équipe de Talentéo salue!

Le Club Med vous a tapé dans l’œil? Laissez-vous tenter par l’aventure en postulant aux nombreuses offres d’emploi proposées!

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables