273

Vous avez été en arrêt maladie pendant une longue période et vous vous apprêtez à reprendre le chemin du travail ? La reprise d’une activité après une période d’absence n’est pas un moment évident. Comment le mentionner sur son cv et comment en parler en entretien ? Talentéo fait le point avec vous pour mettre toutes les chances de votre côté !

 

Les compétences avant la maladie

En matière de CV, il n’existe aucune obligation légale de mentionner une période de maladie. Il est laissé à l’appréciation de chaque candidat de mentionner les informations qu’il ou elle souhaite communiquer avec les recruteurs. Ainsi, si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée d’évoquer cette période de votre vie, libre à vous de ne pas partager cette information.

Cependant, si vous avez connu une ou plusieurs périodes d’inactivités, des « trous » apparaîtront sur votre CV. Les probabilités que le recruteur évoque ces périodes lors de l’entretien d’embauche sont alors très fortes. Comment les justifier ?

Comme pour tout entretien, que nous ayons connu une période d’inactivité ou non, un mot-clé : préparation ! Bien préparer son entretien d’embauche permet de ne pas être pris au dépourvu et de ne pas être surpris par les questions posées. Préparez vos mots et privilégiez un vocabulaire simple. De cette manière, vous ne serez pas déstabilisé(e). La préparation vous permettra d’appréhender, d’assumer et d’évoquer positivement et plus facilement votre maladie lors de l’entretien.

Si le fait d’avoir une période d’inactivité plus ou moins longue peut donner le sentiment d’une déconnexion avec la montée en compétences et le maintien d’un savoir-faire, prenez le contre-pied de cette idée reçue en montrant que cette pause ne vous a pas empêché de vous tenir informé des dernières nouveautés et/ou avancées de votre secteur. Mettez en avant vos compétences car ce sont bien elles qui priment sur le reste.

Restez honnête et positif(ve) !

Un entretien d’embauche est souvent le premier pas d’une relation professionnelle qui pourra être amenée à durer si cela se passe bien. Nous vous conseillons de rester honnête tout au long de votre processus de recrutement. S’il n’est pas obligatoire de le faire, votre maladie a pu engendrer une situation de handicap. Gardez en tête qu’il vous faudra peut-être des aménagements dans le cadre de votre poste. Votre futur employeur appréciera votre honnêteté !

Ne rentrez pas dans les détails, l’objectif n’est pas de jouer sur la corde sensible à travers votre maladie mais bien de démontrer votre capacité et aptitude à reprendre une activité professionnelle. Que ce soit dans le CV ou lors de l’entretien, il s’agit d’un moment privilégié pour parler de vos compétences, de votre motivation à occuper le poste et de l’adéquation de votre profil avec ce dernier.

Savoir-faire, soft-skills, votre période d’arrêt vous a sans doute permis de développer certaines compétences. Vous avez suivi des cours de développement personnel, d’anglais, un coaching professionnel ? C’est le moment d’en parler !

 

Parler d’une maladie ou d’un congé maladie lors d’un entretien n’est pas une chose aisée. Cependant cela ne doit pas se transformer en tabou. La confiance en vous et votre positivisme seront vos meilleurs alliés !

 

Vous avez repris une activité professionnelle après un congé maladie et vous souhaitez témoigner ? La parole est à vous sur nos plateformes sociales !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00