2

Après deux années de difficiles restrictions pour les festivals, la reprise est bien présente ! En effet, les événements musicaux font leurs grands retours en France. Ainsi, Talentéo vous propose un nouveau top dédié aux musiciens en situation de handicap. Notre but ? Mettre en avant ces talents qui brisent les stéréotypes et partagent leurs passions chaque jour avec leurs publics. Nous présentons régulièrement des profils coup de coeur, c’est juste ici pour en découvrir plus !

Itzhak Perlman : l’icône du violon

Débutons avec Itzhak Perlman ! Ce prodige du violon contracte la poliomyélite à seulement quatre ans. Cette pathologie est loin de freiner ses ambitions ! En effet, il effectue ses études à l’Académie de Musique « Choulamit » de Jaffa. Il part ensuite à la Julliard School aux États-Unis. Avec son handicap, il se déplace en béquilles et joue assis sur une chaise. Néanmoins, ces aménagements ne portent pas atteinte à ses projets artistiques.

Il présente sa musique à la Maison-Blanche ou encore à l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles. En outre, un homme doté d’un immense talent, présenté également sur grand écran dans des films tels que « La Liste de Schindler », « Mémoires d’une geisha » ou encore « Tout le monde dit I love you » de Woody Allen. Un musicien à découvrir rapidement !

Gaelynn Lea : entre lutte et talent

Décidément, le violon est un instrument qui plaît beaucoup ! En effet, Gaelynn est violoniste et chanteuse. Atteinte d’une ostéogenèse imparfaite, plus communément appelée « maladie des os de verre », elle a développé sa propre technique pour jouer de son instrument. Ainsi, elle est capable de proposer un véritable show mêlant chant et musique. Captivante par son talent, elle remporte, en 2016, le « NPR Tiny desk concert », une compétition américaine.

À côté de sa vocation, la violoniste milite pour l’inclusion du handicap : « Je veux que la société se concentre sur les efforts qu’elle peut fournir pour soutenir et encourager les personnes en situation de handicap plutôt que d’essayer de les « réparer » ou de les invisibiliser  », proclame-t-elle. Une vision inspirante que Talentéo vous invite à connaître !

Evelyn Glennie : au cœur du dépassement de soi

Découvrons maintenant Evelyn Glennie ! De l’harmonica à la clarinette, en passant par les percussions et la batterie, la musicienne est bourrée de talent. Elle évolue autour de différents instruments au cours de sa carrière. À l’âge de douze ans seulement, elle est diagnostiquée sourde. Un choc qui met en perspective ses projets et sa vocation : la musique.

Evelyn ne se cloisonne pas à sa pathologie et décide de s’investir malgré tout dans son art. Aujourd’hui, elle compose sa musique et collabore avec de grands artistes. Ses objectifs ? Soutenir la surdité dans ce milieu afin de briser les stéréotypes liés au handicap. Pour en savoir plus sur cette artiste, découvrez le film qui lui est dédié : « Touch the sound », réalisé par Thomas Riedelsheimer.

Elodie Costa : la lutte contre les idées reçues

À l’âge de 40 ans, Élodie Costa participe à une émission de télé pour faire connaître son talent. Atteinte de nanisme, Élodie possède un véritable don pour le chant. Lors de son passage à la télévision, les réactions sont vives sur les réseaux sociaux. En quelques heures, une communauté entière se regroupe derrière son art.

Ainsi, Élodie ne perd pas le rythme et lance sa première chanson sur YouTube intitulée : « Mélodie ». Aujourd’hui, c’est près de 4 433 379 vues sur la vidéo, une véritable réussite à écouter rapidement !

Gabriel Fauré : un enseignant et artiste prodige

Né en 1845, ce professeur, compositeur, musicologue a laissé dernière lui un héritage musical important. Initialement formé pour être organiste d’église, le piano lui ouvre rapidement d’autres portes avec notamment des prix tels que le 1er grand prix de composition et le 2e grand prix d’Harmonie.

Au fil des rencontres et des opportunités, le compositeur affirme sa réputation et commence enfin à vivre de son art. En 1903, alors qu’il devient quasiment sourd, il continue de transmettre l’art de la musique à ses élèves. En outre, il est élu à l’institut de France en 1909 et parvient à poursuivre sa carrière jusqu’à sa retraite, à l’âge de 75 ans. Un bel exemple d’accomplissement et de dépassement de soi, surtout à une époque où le handicap n’est ni reconnu ni respecté.

Gabriel Fauré

Et vous, quels sont les artistes qui vous font vibrer ? N’hésitez pas à nous partager vos artistes préférés via nos plateformes sociales. Rendez-vous dans nos pages pour en découvrir plus au sujet du handicap !

Photo : Gabriel Fauré – source Wikipédia

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live