Chez Talentéo, nous aimons bien vous présenter nos coups de cœur ! Aujourd’hui, nous tenions à accueillir dans nos pages Caroline LE FLOUR, humoriste, auteure, conférencière et psycho-praticienne. Celle-ci s’est lancée il y a peu dans une nouvelle aventure : la bande dessinée. Un projet qui lie humour et résilience à découvrir d’urgence !

Caroline LE FLOURPourquoi avoir choisi de réaliser une BD sur la résilience ?

Le titre de « résiliente multirécidiviste » m’a été attribué dès la première représentation de mon one-woman-show La Chauve SouriT en 2018. En effet, mon palmarès de galères est assez fourni : un burn-out à 28 ans, un cancer à 32, un parcours PMA à 35, une infertilité déclarée et j’en passe…

J’ai eu de nombreuses fois l’occasion de pratiquer l’art du rebond. J’ai conclu mon précédent livre, Le complexe du trampoline, sorti en 2021 aux éditions Flammarion, par un chapitre sur mon rapport à la résilience. C’est à ce moment là que j’ai commencé à m’intéresser plus particulièrement au sujet. Ainsi, je me suis d’abord informée, puis documentée et je me suis finalement passionnée pour ce sujet.

J’ai découvert que je suis, en effet, dotée de capacités, de talents de résiliente que je mettais en œuvre sans m’en rendre compte depuis mon plus jeune âge. Le fait de prendre conscience de ces ressources m’a fait gagner en estime de moi, en confiance en moi. C’est donc tout naturellement que j’ai souhaité partager, transmettre cette découverte !

Lorsque j’ai étudié ce sujet je me suis imprégnée de nombreux ouvrages, documentaires… Même si leur contenu est passionnant, j’ai souhaité aborder le sujet de manière très ludique et pratique. C’est pourquoi j’ai souhaité proposer un format BD facile à lire. Il s’agit de la première BD inspirante pour surmonter les épreuves ! C’est tout un programme ! [Rire]

Nous parlons beaucoup de la résilience, mais bon nombre d’entre nous se demandent de quoi il s’agit et ce que le fait d’adopter cette posture peut nous apporter. Cette notion n’a jamais été vulgarisée, rendue accessible à tous comme elle l’est dans ce livre.

Quel est le contenu de cette BD ?

Le lecteur peut suivre, pas à pas, le héros ordinaire de l’histoire, Ben, sur son parcours de résilience. En effet, depuis la mort de son poisson rouge, Ben ne trouve plus goût à rien. Une rencontre inopinée le pousse à se lancer dans une thérapie. Ben va alors découvrir ce que cette perte va déclencher chez lui.

Sous les traits de la psy de Ben, je vulgarise le concept de la résilience, pour le rendre accessible à tous. J’enseigne l’art de la résilience. Riche de ma double expérience de thérapeute et de « résiliente multirécidiviste », je dévoile les leviers à actionner et les capacités à développer pour affronter les difficultés de la vie. A travers ce livre, je souhaite vous transmettre mon expérience et vous faire partager mes trucs et astuces.

Les aventures de Ben, savoureusement illustrées par Gaëlle Le Louët, sont entrecoupées de nombreux éclairages psy et de fiches pratiques pour aider le lecteur à franchir les 10 principales étapes du processus de guérison. Comment accepter ce qui ne peut être changé ? Exprimer ses peurs et ses émotions ? Rebâtir sa confiance en soi et en la vie, ou encore s’engager pour donner du sens à son vécu ?

Des témoins racontent également comment, malgré la maladie, le handicap ou le deuil, ils ont réussi à se reconstruire et à faire naître du positif de leurs souffrances. Ils ont fait de ma devise la leur « Résilient un jour, résilient toujours ! »

Qui sait elle deviendra peut-être la vôtre ?

Résilience

Pourquoi « Résiliencez-vous » ?

Il ne s’agit pas d’une injonction à la résilience mais d’une proposition du type « ne perdez plus temps, venez découvrir vos talents de résilient-es, venez prendre conscience de vos ressources, vous positionner sur votre parcours ». Faire preuve de résilience est accessible a tous, vraiment tous !

Tout d’abord, si certaines personnes semblent détenir cette capacité de manière innée, il est important de savoir qu’il n’est jamais trop tard pour la mobiliser. Elle est à votre portée. Il vous suffit d’en avoir conscience et de vous y connecter. En effet, chacun a vécu un événement, un coup du sort qui l’a amené a faire preuve d’accueil, d’acceptation, d’adaptation, de persévérance, de créativité, de force mentale ou physique. Une épreuve qui l’a parfois poussé à voir la vie autrement et  lui a permis de se développer.

Ensuite, il est important de comprendre ce qu’est la résilience pour pouvoir prendre conscience de ses propres capacités, identifier les talents que nous souhaitons renforcer et améliorer ceux que nous souhaitons faire éclore. Ainsi, derrière la devise « Résilient un jour, résilient toujours ! », je souhaite transmettre l’idée qu’une fois que vous avez conscience et accès à vos talents de résilient, c’est pour la vie !

Pour toi, la résilience, qu’est-ce que c’est ?

En psychologie, la résilience d’une personne est caractérisée par sa capacité à trouver les ressources nécessaires pour traverser et surmonter une épreuve, comme un deuil, une maladie, un handicap, une agression ou bien d’autres encore, et à en ressortir grandie en dépit de l’adversité.

Pour moi, dans la posture de résilience, il y a une notion d’acceptation, comme l’écrit très bien Marc Aurèle dans la prière de la sérénité « …accordez-moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d’accepter celles que je ne peux changer et la sagesse d’en connaître la différence… ».

Il y a également une notion de choix, car nous ne pouvons pas forcément choisir les épreuves que nous traversons, mais nous avons la possibilité d’agir sur la manière de les appréhender. Il s’agit certes d’accepter de tomber, parfois de sombrer, oui, mais surtout d’y croire, de persévérer, de se relever, d’apprendre sur soi, d’en sortir grandi et de continuer à avancer.

Ensuite, il y a pour moi une notion de développement, d’apprentissage. C’est une habitude qui peut s’apprendre et nous permet souvent de voir la vie autrement. C’est une posture qui nous tourne vers l’espoir, vers l’avenir.

Ainsi, cette capacité à rebondir n’est pas une qualité isolée. Il ne s’agit pas seulement d’une somme d’actions, de petits pas, à mettre en oeuvre, mais d’une stratégie de vie qui nous permet d’être sans cesse connecté-e à nos ressources, à notre authenticité.

Cette philosophie réside notamment dans la manière dont nous percevons la vie, dans notre prisme de lecture de celle-ci. Expérimenter la résilience, trouver vos propres ressources, votre style, votre forme de résilience vous donne une force mentale incroyable.

En premier lieu, cela vous impose de décider et d’agir. D’ailleurs, je vous offre un de mes principaux mantras qui résume cette idée « Heureusement que j’ai essayé d’être heureuse, sinon je n’aurais pas su que je pouvais y arriver ! ».

Quels sont tes prochains projets ?

Je souhaite continuer de sensibiliser, soutenir et briser les tabous liés au cancer grâce au rire à travers mes différents projets et casquettes d’humoriste, auteure et psychopraticienne.

Je continue et développe notamment les conférences et ateliers de sensibilisation et d’accompagnement à la résilience. J’ai récemment créé un accompagnement spécifique au retour à l’emploi après une épreuve. Ces interventions ont pour support la BD « Résiliencez-vous ». Je suis tellement heureuse de noter, à chaque session, le bien que peut faire la prise de conscience des personnes sur leurs capacités.

En juillet, je serai présente au Festival Off d’Avignon avec mon one-woman-show décapant, La Chauve SouriT, dans lequel je raconte avec humour et désinvolture mon combat contre le cancer. Un sacré challenge que je me lance pour continuer à démocratiser la prise de parole sur ce sujet encore tabou auprès du grand public. J’en profite pour glisser que je recherche des sponsors sur ce projet !  A bon entendeur ! Et si vous voulez plus d’informations, rendez-vous sur mon site La Chauve SouriT.

Je viens également de lancer une cagnotte en ligne afin de pouvoir éditer et offrir la BD, La Chauve SouriT. Il s’agit d’une adaptation de mon spectacle que je souhaite donner aux malades, aux accompagnants, à tous donateurs potentiels, vous, vos proches mais également vos salariés, vos adhérents, vos administrés….

Tout le monde peut donner. J’ai créé ce projet car le public me demande systématiquement si cette BD existe après un show. C’est chose faite. Il est primordial de parler de ce sujet pour sensibiliser le grand public, inciter au dépistage et soutenir, rompre l’isolement des malades et des proches. Une BD est un support idéal pour faire passer des messages de fond de manière très ludique.

Par ailleurs, je propose aux donateurs de créer l’évènement autour de ce don en faisant jouer La Chauve SouriT ou en organisant une séance de dédicace, une exposition qui retrace mon parcours de résilience de malade, du diagnostic à la rémission, puis la résilience en passant par l’annonce aux proches, leur réaction…

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de ma cagnotte ! Et si vous êtes un donateur potentiel ? Contactez-moi !

En outre, j’ai lancé un podcast La Minute Trampoline de Caroline. J’y partage mon histoire et mes trucs & astuces. Je vous laisse le découvrir !

Enfin, je lance un nouveau projet, avec une autre humoriste Mak Commetoutlemonde. Notre duo s’appelle « Les Grenades », nous avons co-écrit et réalisé, en collaboration avec L’agenceT et Talentéo, une websérie qui vise à briser les tabous, à faire exploser les préjugés liés au handicap visible et invisible en entreprise. Ce duo est né d’un coup de cœur artistique respectif entre Mak et moi. Nous jouons chacune notre one-woman-show, mais nous avons eu envie d’unir nos forces, nos talents de résilientes à toutes épreuves avec cet objectif commun.

Nous proposons également une conférence et des ateliers de sensibilisation. C’est tout un programme !

Est-ce que tu as un conseil ou un dernier message à faire passer à nos lecteurs ?

A tous, je dirais « Osez » !

Aux entreprises avec un grand E, je dirais « Osez communiquer sur le sujet de la maladie et du handicap pour libérer la parole, dédramatiser, sensibiliser et accompagner ».

A tous les collaborateurs je dirais…

Osez écouter votre petite voix intérieure lorsqu’elle vous indique que quelque chose ne va pas. Idem, quand elle vous souffle que vous devez foncer. Osez dire non lorsque cela est nécessaire ! Sinon, osez dire oui ! Et surtout à vous-mêmes ! Osez écouter vos besoins, croire en vous, parler de votre maladie ou de votre handicap pour provoquer l’échange et permettre à d’autres de faire de même. Enfin, osez vous inspirer les uns des autres.

Vous souhaitez retrouver l’actualité de Caroline Le Flour ? Suivez-la sur InstagramFacebook ou directement sur son site ! Vous êtes ou avez été atteint(e) d’un cancer ? Vous travaillez avec une personne concernée par cette maladie ? La parole est à vous !

Trouvez un job autrement !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live