En savoir plus sur Talentéo
09OCT 18

Handicap: un job dating à l'aveugle pour trouver un emploi!

Dans les salons chics et feutrés de l’hôtel Mercure Grenoble Centre Président, Sport2Job, organisé par Talentéo, réunissait ce jeudi 4 octobre candidats en situation de handicap et recruteurs autour d’un job dating atypique: des entretiens à l’aveugle.

Handicap: un job dating à l'aveugle pour trouver un emploi!

Un job dating dans le noir pour masquer les préjugés!

Pour la 6ème année consécutive, le challenge inter-entreprises , placé sous le haut patronage du Ministère du Travail et parrainé par la secrétaire d’Etat Sophie Cluzel, décidait de fermer les yeux sur les préjugés.

Un job dating à l’aveugle, soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes, Malakoff Médéric et l’AGEFIPH, a réunit, jeudi 4 octobre, 20 candidats en situation de handicap et 7 entreprises de la région grenobloise : le CEA/Grenoble, l’ESRF, Grape Hospitality, Grenoble Alpes Métropole, ILL, Schneider Electric et https://www.talenteo.fr/stmicroelectronics-reconversion-145/.

La règle était simple vivre des entretiens d’embauche les yeux bandés afin de bousculer les codes et supprimer les a priori.

« On perd les repères habituels: l’âge supposé de la personne que l’on rencontre, le langage corporel, la tenue vestimentaire… », confiait Blandine Fereyre du CEA/Grenoble. « L’ouïe et l’odorat sont exacerbés par l’absence du sens visuel. On se concentre sur la voix. »

Pour Vanessa Gay, de STMicroelectronics:

« On est plus attentif à ce qui est dit car on est moins distrait par les mimiques ou l’environnement extérieur. Lorsqu’on ôte le masque, on est souvent surpris. »

Si une partie de l’entretien se déroulait dans le noir, mettant ainsi recruteurs et candidats sur un pied d’égalité, la seconde phase de ce job dating original faisait tomber les masques.

« C’est presque dommage d’enlever le masque car on reprend vite les habitudes de l’entretien classique », regrettait Blandine Fereyre.

Pour les candidats, l’exercice permettait d’appréhender différemment la relation avec les entreprises en gommant leur handicap au premier contact.

« J’ai même senti les recruteurs un peu stressés et peut-être davantage sur la réserve au début », confiait Amélie. « Le masque nous protège. On se sent plus libre car on n’est pas jugé sur l’apparence. On n’essaie de pas de répondre ce que l’on croit devoir répondre en observant le recruteur », ajoutait Stéphanie. « La méthode est impressionnante… pour tout le monde, je crois ! »

De nombreux emplois à la clé!

Après deux heures d’entretiens, les participants de ce 3ème rendez-vous emploi de Sport2Job Grenoble se retrouvaient autour du buffet mitonné par l’hôtel Mercure Grenoble Centre Président dont la Direction avait pleinement joué le jeu en participant elle-même aux entretiens en tant que recruteur.

Entre un jus de fruits et une mignardise, les échanges prenaient un tour plus informel et les contacts se nouaient dans une ambiance conviviale.

Fidèle à sa philosophie du partage, talenteo.fr orchestrait la couverture digitale de l’événement en retransmettant en direct l’événement sur Twitter et Facebook.

Une stratégie gagnante pour donner une visibilité optimale à ce dispositif original qui a fait ses preuves puisqu’une centaine de candidats a déjà trouvé une solution d’emploi depuis la première édition de Sport2Job!

Vous avez participé à cet événement et souhaitez témoigner? Partagez votre expérience en laissant un commentaire!

Rejoignez-vous sur le prochain rendez-vous Sport2Job Grenoble le 13 novembre pour une journée multisports!

Le Blind Dating de Sport2Job était un dispositif organisé par Talentéo et soutenu par l’Agefiph, Malakoff Médéric, la Région Auvergne Rhône-Alpes, l’hôtel Mercure Grenoble Centre Président, Pôle Emploi, la ville de Grenoble, Silence, Actif Réseau, Riondet, Surdicité et la CCI de Grenoble.

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables