En savoir plus sur Talentéo
20DEC 17

SQLI: "Participer à Sport2Job a fait évoluer notre regard sur le handicap"

Vous les avez sans doute aperçus au Matmut Stadium et au Palais des Sports de Gerland. L’équipe survoltée de SQLI revient avec nous sur leur première participation à Sport2Job Lyon. Focus sur de belles réussites avec Amélie Vieville, HR Business Partner, et Cynthia Blachier, Chargée de Recrutement!

Vous avez participé au « pilote » de Sport2Job Lyon, comment cela s’est déroulé?

Amélie Vieville: L’un des objectifs du groupe SQLI est de développer notre politique handicap et de casser les codes pour sensibiliser nos collaborateurs. Dans ce cadre, nous avons souhaité participer à un événement innovant plutôt qu’à un forum de recrutement classique.

Le caractère différent de Sport2Job nous a permis d’engager nos salariés en plus de nos chargés de recrutement. Résultat: nos collaborateurs ne cessent d’en parler en interne, ce qui a bien plus d’impact que si cela venait de nous.

Cynthia Blachier: Sur notre agence lyonnaise, Sport2Job a été un rendez-vous très important de 2017. L’événement a été un bon point de départ pour aborder le sujet du handicap en interne. Grâce à cela, nous avons pu sensibiliser mais également communiquer auprès d’un cercle plus large.

Certains de nos collaborateurs absents ont déjà demandé à participer l’an prochain. Les présents ont été au final très surpris de se sentir très à l’aise sur cette thématique à la fin de la journée. En effet, si nous avons des salariés en situation de handicap, nos managers sont tout de même peu confrontés au sujet.

Les collaborateurs de SQLI à l’occasion du défi proposé par l’URAPEDA Auvergne Rhône Alpes.

Vous attendiez-vous à découvrir un événement de ce type?

C.B.: En théorie, nous avions saisi l’idée. En pratique, nous avons eu une bonne surprise! Les équipes étaient très bien mixées et nous avons pu échanger très librement avec les candidats en situation de handicap.

A.V.: Ces rencontres ont permis de sensibiliser efficacement au handicap et surtout au fait qu’il n’y a pas forcément besoin de déplacer des montagnes pour aménager un poste.

Le déroulé était d’ailleurs très fluide, si bien que nous avions l’impression de participer à la dixième édition de Sport2Job Lyon!

Quels ont été les temps forts? Avez-vous des anecdotes?

A.V.: Coté sport, il y a eu l’atelier « le coach » qui a permis à Marc Henry, collaborateur en situation de handicap de SQLI, d’exposer les craintes qu’il avait eu en entretien d’embauche. Un moment fort qui a permis de changer le regard des recruteurs!

Toutes les épreuves sportives étaient très enrichissantes, en particulier sur le plan humain. Une mention spéciale au football pour amputés que nous avons adoré. Et nous ne disons pas uniquement cela parce que nous avons gagné!

C.B.: Sur la partie cuisine, ce qui m’a impressionnée, c’est le fait que nous ne savions plus du tout qui était collaborateur d’entreprise ou candidat en situation de handicap.

Nous avions simplement des binômes qui se sont lancés dans la compétition de manière bienveillante. Cette journée nous a fait vivre des moments assez fort et grâce à cela, toutes les barrières sont tombées. Sur l’organisation, nous avons été chouchoutés par les chefs et l’équipe de Talentéo. Tout le monde a fait preuve de beaucoup de générosité.

La compétition de ce challenge culinaire était très saine et cela fait vraiment du bien. Nous sortons un peu grandis de ce Sport2Job Lyon. Finalement, le handicap était plutôt un prétexte pour créer de l’échange et montrer qu’il existe de nombreux préjugés que nous pouvons tous, à notre manière, briser.

Qu’est-ce qui a le plus plu à l’équipe SQLI?

A.V.: Côté sport, ils ont tellement aimé le challenge sportif qu’ils en ont oublié qu’ils participaient à un événement sensibilisant au handicap.

Lorsque nous voyons l’équipe de foot pour amputés jouer contre des valides, cela surprend! Puis au fil de la journée, tout devient normal: ce sont avant-tout des sportifs.

C.B: Aujourd’hui nos collaborateurs ont un regard complètement différent. Ils ont compris qu’un collègue en situation de handicap est une personne comme les autres.

Quelle est la suite de cet événement?

A.V.: Nous avons beaucoup communiqué sur cet événement notamment par le biais d’une newsletter RH dédiée. Nous en avons parlé au niveau national pour donner envie à d’autres régions de participer à ce type d’événements.

Nous avons également diffusé des informations sur nos écrans et écrit un article relayé en interne sur le sujet.

C.B.: Les collaborateurs ont énormément échangé entre eux de manière très spontanée et très enthousiaste! Il y a d’ailleurs eu des publications LinkedIn qui ont eu énormément de vues: Sport2Job a permis une certaine libération de la parole sur le handicap.

Certains salariés se sont rapprochés de nous pour prendre de l’information sur les aménagements de poste et sur notre politique RH.

A.V.: Pour s’ancrer dans la continuité de Sport2Job, nous voulons nous donner les moyens de faire en sorte qu’il y ait par la suite des actions en faveur du handicap.

A court terme, nous allons déjà intégrer une personne en situation de handicap: un super profil qui est en master 1! Nous prenons habituellement plutôt des candidats qui sont en master 2, mais aux vues de ses compétences, nous avons trouvé des solutions. Participer à Sport2Job a permis de faire évoluer les mentalités de tout le monde!

L’Equipe Française de Football pour Amputés (EFFA) affronte les anciens joueurs de l’Olympique Lyonnais (OL).

Quels conseils donneriez-vous aux collaborateurs d’entreprises qui s’apprêtent à participer à Sport2Job?

A.V.: De se laisser porter et de vivre l’aventure et d’y participer très sereinement. Nous avons été vite emmenés par l’événement. Grâce à ce succès auprès de nos collaborateurs, nous savons que l’an prochain les volontaires afflueront pour composer une nouvelle équipe!

Et aux candidats?

C.B.: De croire en eux. En étant seulement 2 dans une équipe de 10, il est plus difficile de s’intégrer. Malgré tout, après quelques épreuves vécues ensemble les barrières sont tombées et notre équipe s’est trouvée entièrement soudée!

Paroles de collaborateurs!

Parce que ce sont eux qui en parlent le mieux, nous avons rencontré trois collaborateurs de SQLI pour qu’ils nous livrent leurs impressions sur Sport2Job Lyon:

 

« Le plus marquant ? Gregory Coupet bien sûr! En vrai, le contact direct avec le handicap: soit les personnes et leur expérience, soit la mise en situation au quotidien de leur handicap (casque anti-bruit, fauteuil roulant, …). Et encore, je pense qu’on n’a eu que 5% de leur quotidien… C’était super intéressant et ça permet de réaliser leurs difficultés et les nôtres vis-à-vis de leur handicap (cas de la simulation de recrutement par exemple). En tant que sportif, la journée était top. Les sportifs aussi! » Sylvain 

 

« Sport2Job a été un événement très marquant. Pour moi qui n’ai pas l’habitude de côtoyer le handicap, cet événement était un petit peu stressant au début mais l’ambiance générale et la bonne humeur ont permis à tout le monde d’être à l’aise rapidement. Chacune des activités sportives a permis à chacun de se connaitre, de jouer ensemble, pour au final, faire abstraction du handicap et former une équipe soudée. Je participerai à une prochaine édition avec grand plaisir. » Aurélien

 

« J’ai beaucoup apprécié de participer à cette journée. Au début, on nous intègre à une équipe avec des personnes dites « en situation de handicap ». Mais très vite les frontières se brisent et on se retrouve simplement à faire du sport entre amis. En bref, une excellente journée! » Valentin

« Sport2Job m’a permis de comprendre les difficultés auxquelles les personnes en situation d’handicap sont confrontées dans les entreprises mais aussi leurs difficultés à trouver un emploi qui leur offre la possibilité de travailler dans des conditions adéquates.

Grâce aux différentes activités sportives, j’ai eu l’occasion de me mettre à la place d’une personne vivant avec un handicap.

A la fin de cet événement mon regard a changé sur le handicap et je pense que Sport2Job devrait peut-être faire participer des élèves du primaire pour qu’ils puissent tout comme moi changer de regard dès le bas âge. » Gora.

 

 

Que pensez-vous de cette initiative? Dites-le nous dans les commentaires!

Vous souhaitez rejoindre SQLI? Retrouvez également toutes les opportunités professionnelles de l’entreprise sur son site carrière!

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Commentaires (1)

avatar

Cynthia Blachier

21 décembre 2017 - 11 h 47 min

Encore merci à Talenteo d’avoir rendu possible cette belle expérience.
Et n’hésitez pas à participer aux futurs événements Sport2Job.
Lancez-vous dans l’aventure, l’humain fera le reste !

Retour en haut de page

Les incontournables