En savoir plus sur Talentéo
18SEP 17

Travailler avec un(e) collègue... anémique

La série mensuelle «travailler avec un collègue en situation de handicap invisible» continue! Ce mois-ci, nous nous penchons sur l’anémie. Quel est ce handicap? Quelle part de la population en est atteinte? Comment se traduit-il dans le milieu professionnel? Réponses.

Travailler-avec-un-collègue-bandeau

Qu’est-ce que l’anémie?

L’anémie est une diminution du taux d’hémoglobine dans le sang en dessous de sa valeur normale.

Contenue à l’intérieur des globules rouges, celle-ci sert à transporter l’oxygène dans les cellules de notre organisme. C’est le fer, présent dans chaque molécule d’hémoglobine, qui lui donne sa couleur rouge et assure son bon fonctionnement.

L’anémie est ainsi avant tout un symptôme clinique:

  • D’une carence en fer ou d’une carence en vitamines B9 et B12 à cause d’une alimentation déséquilibrée ou d’une mauvaise absorption par le corps.
    Il faut noter que nous pouvons manquer de fer sans pour autant souffrir d’anémie.
  • D’une maladie chronique qui entrave la production de globules rouges ou le processus d’absorption de fer par l’organisme (cancer, maladies inflammatoires comme celle de Crohn, insuffisance rénale et cardiaque, maladie auto-immune comme la fibromyalgie, infections telle que le sida) ou de leurs traitements (chimiothérapie, radiations, certains médicaments).
  • D’une perte de sang lors d’une hémorragie importante mais brève (règles, accouchement, accident, intervention chirurgicale), d’une micro-hémorragie chronique (ulcères de l’estomac, cancer, hémorroïdes) ou de dons de sang.

Mais elle est aussi une maladie à part entière qui peut être héréditaire, génétique ou acquise:

  • Anémie aplasique: la moelle osseuse ne fabrique plus assez de cellules sanguines, causant une carence en globules rouges, en globules blancs et en plaquettes.
  • Anémie sidéroblastique: les globules rouges ne peuvent plus fixer le fer dans l’hémoglobine.
  • Anémie falciforme (ou drépanocytose): malformation des globules rouges qui entrave la circulation sanguine et entraîne des crises de douleurs soudaines et sévères.
  • Anémie thalassémique: défaut de synthèse de l’hémoglobine qui entraîne une destruction des globules rouges.

Quels sont les symptômes courants que l’on retrouve dans le monde du travail?

Les symptômes les plus fréquents d’une anémie sont:

  • Fatigue chronique proche d’un état d’épuisement.
  • Accélération du rythme cardiaque et essoufflement prononcé à l’effort pour maintenir une oxygénation correcte des organes.
  • Troubles de la concentration et du sommeil, apathie.
  • Maux de tête, vertiges et étourdissements.
  • Pâleur de la peau et des muqueuse, chute de cheveux et ongles cassants.
  • Intolérance réduite au froid.
  • Affaiblissement du système immunitaire dans certains cas.

Quelle part de la population est atteinte d’anémie?

Selon l’Organisation mondiale de la Santé, 25 % de la population mondiale souffre d’anémie.

La carence en fer est son origine la plus fréquente, elle représente plus de la moitié des cas. Les personnes à risque sont donc celles nécessitant un apport journalier en fer plus élevé.

C’est principalement le cas des femmes (18mg) surtout celles enceintes ou allaitantes (25 à 35 mg), et des jeunes en pleine croissance (14mg).
Les hommes sont moins dans le besoin (8mg) sauf pour les sportifs (18mg).

Ainsi nous sommes en principe tous, et à tout âge, susceptibles de souffrir d’anémie.

Quelles sont les personnalités atteintes par ce handicap?

Etant donné que l’anémie peut tous nous concerner, de nombreuses célébrités ont sont atteintes. Parmi celles qui en ont parlé nous pouvons citer:

  • Audrey Hepburn: actrice américaine.
  • Brittany Murphy: actrice et chanteuse américaine.

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes anémiques?

Le préjugé revenant le plus souvent est que la personne anémique est affaiblie, fatiguée et par conséquent moins efficace.Ce stéréotype est souvent erroné, surtout si la personne reçoit un traitement.

Dans d’autres cas, le manque d’endurance et la fatigue intense peut en effet ralentir les tâches professionnelles, mais cela n’altère en aucun cas l’efficacité.

Le travail fourni sera donc moins quantitatif mais pas moins qualitatif!

Quels sont les aménagements possibles?

Eviter la surcharge de travail et aménager des pauses fréquentes pour que le collaborateur puisse se reposer.

Etant plus sensible au froid et aux infections, il a donc plus de risque de tomber malade. Il faut donc faire attention aux réglages de la climatisation en été et à la proximité avec la fenêtre et les courants d’air en hiver; ainsi qu’au respect des règles d’hygiène.

Des demi-journées d’absence sont également à prévoir, dans certains cas d’anémies, pour permettre des soins.

Comme pour tout handicap, le principal aménagement est la communication. En échangeant sur ses besoins avec votre collaborateur vous serez plus à même de l’aider pour que seules ses compétences s’expriment!

Vous êtes ou avez été atteint(e) d’anémie? Vous travaillez avec une personne concernée par cette maladie? La parole est à vous!

Sources: Santeweb, Passeport Santé.

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables