241

Aujourd’hui, Talentéo part à la rencontre de l’association Zicomatic par l’intermédiaire de son président : Clément Dumon. Avec pour objectifs de changer le regard sur le handicap et de briser l’isolement, cette association place la culture au coeur de ses projets.

Pouvez-vous nous présenter l’histoire de l’association Zicomatic ?

Je m’appelle Clément Dumon et j’ai plusieurs casquettes. D’abord père de famille, je suis aussi moniteur/éducateur et depuis 2006, je m’occupe de Zicomatic. Au départ, je jouais simplement de la guitare dans un foyer d’accueil médicalisé pour les personnes en situation de handicap.

Ces moments ont permis de créer tellement d’interactions et d’intérêts qu’un groupe de musique est né. Ensuite, de fil en aiguille, Zicomatic a pris la forme d’une association. Les projets ont commencé à se former un peu plus chaque année et notre organisation avec.

Quels sont les grands objectifs de l’association ?

En premier lieu, l’objectif est de faire passer un bon moment aux personnes présentes lors de nos événements. Nous essayons aussi de créer des bulles d’airs aux responsables des structures ainsi qu’aux familles. En effet, soutenir tous les acteurs est une priorité.

Il faut avant tout valoriser l’humain et sortir le handicap des préjugés et de l’isolement qu’il peut entraîner. Enfin, la sensibilisation est constante chez Zicomatic. Via les nombreux événements, nous cherchons toujours à libérer les paroles et échanger sur ce sujet.

Comment sensibilisez-vous votre public au handicap ?

Depuis longtemps, nous faisons exposer 25 photos de 2 mètres de personnes en situation de handicap. Cette initiative se nomme « Un regard différent sur le handicap » et voyage auprès de différents lieux comme l’INSEEC à Chambéry ou encore l’AFPA en Haute-Savoie. Le but est de capter le regard d’un maximum de personnes.

Également, l’association travaille énormément avec les enfants, via des chansons par exemple, pour parler avec des mots simples du handicap. Aussi, nous mixons les publics pour faire se rencontrer les différences. Nos concerts sont ouverts à tous, handicap ou non.

Comment s’est déroulée l’année 2020 pour Zicomatic  ?

Globalement, la crise de la COVID-19 a beaucoup modifié notre programme. L’association existe pour sortir les personnes en situation de handicap de l’isolement. De fait, lors du confinement, nous avons mis en place des concerts en extérieur auprès des EHPADS ou des foyers. Grâce à ces concerts, l’association a pu perdurer et récupérer de la trésorerie pour cette fin d’année. Les gens étaient aux balcons, c’était intense et très enrichissant !

En parallèle, nous avons créé l’événement « Les kilomètres du coeur ». L’idée était de se réinventer, de symboliser le handicap avec un geste fort et positif. Ainsi, chacun avec ses moyens, est libre de faire le nombre de kilomètres qu’il souhaite. En fauteuil, en poussette, en paddle ou encore en vélo, on a reçu de nombreuses vidéos des kilomètres du coeur. Cette initiative permet de récolter des dons pour nous soutenir durant cette période compliquée. L’objectif est d’être le plus inclusif possible sur la façon de faire des kilomètres ! Nous alimentons nos réseaux sociaux avec ces différents témoignages.

Cette année, le festival Reg’arts change de nom pour « En scène ». Cet événement a pour vocation de rompre avec les stéréotypes du handicap. Il est ouvert à tous pour créer des rencontres et des échanges autour de la musique ! Il s’agit d’un festival au Label H+, nous sommes mobilisés pour le rendre le plus accueillant possible pour tous types de handicaps. Si le festival ne pourra pas avoir lieu sous sa forme initiale à cause de la crise sanitaire, nous proposons 3 semaines de musique live sur la page Facebook Festival « En scène ».  Nous avons déjà offert près de 10 concerts en foyer et d’autres sont en cours de programmation.

Par ailleurs, nous avons offert 12 tablettes numériques à des structures accueillant des personnes en situation de handicap, adultes et enfants. A travers cette donation, nous sommes leur permettre de garder un lien avec leurs proches, rompre l’isolement, mais également suivre nos lives !

Nous avons noté une grande présence de l’association sur Facebook, pouvez-vous nous parler de votre communauté ?

Finalement, avec le confinement, nous avons beaucoup échangé avec notre communauté via ce réseau ! Près de 30 heures de live avec différents artistes ont été présentées. J’avoue trouver une vraie qualité aux réseaux sociaux, celle de partager notre travail. Facebook nous donne une réelle visibilité et transmet nos messages. De plus, notre communauté est très réactive, c’est enrichissant de voir toutes ces personnes réagir.

Un dernier mot ?

Pour finir, je dirais que Zicomatic c’est avant tout une équipe de passionnés et de bénévoles ! N’hésitez pas à nous rejoindre ou à nous suivre.

Vous aimez cette initiative ? Rendez-vous sur leur site ou sur leur page Facebook !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live