205

En partenariat avec

Laisser ses compétences s’exprimer lorsqu’on est en situation de handicap, mission impossible ? Pas au CEA ! Talentéo a rencontré Bérénice Clamaron, collaboratrice en situation de handicap dans l’entreprise. Elle nous parle de son parcours et de son quotidien professionnel.

Pouvez-vous présenter votre parcours et vos fonctions au sein du CEA ?

Mon parcours professionnel a débuté suite à l’obtention d’un Master environnement et management. J’ai commencé chez EDF, une entreprise dans laquelle je suis restée 11 ans. En 2012, j’ai été détachée au sein du centre CEA de Marcoule. Mes missions étaient alors de travailler sur les problématiques liées à l’amiante dans le nucléaire. Un monde à part, aux nombreuses spécificités et où la combinaison des risques amiante et radiologique est incompatible. Ma mission était d’accompagner les chefs de projet sur les chantiers d’assainissement et de démantèlement avant toute réalisation de travaux. Un repérage amiante avant travaux est obligatoire. Je m’assure notamment de l’exhaustivité du programme des travaux notamment pour anticiper tout retard ou arrête de chantier.

Pendant mon détachement, j’ai participé au projet de création du laboratoire appelé Amialab qui a été inauguré en 2018. Son rôle est d’analyser les échantillons susceptibles de contenir de l’amiante issus de zones radiologiques directement sur le site de Marcoule. C’était une grande fierté de faire partie de l’équipe qui s’est occupé de ce projet !

Suite à cela, j’ai été embauchée par le CEA Marcoule au 1er avril 2019. A cette occasion, j’ai basculé sur la problématique des effluents en tant que correspondante nationale effluents. Ma mission est d’intégrer et de consolider les prévisions des effluents dans le cadre du plan de charge des exutoires disponibles sur les centres du CEA. Je suis en interface avec chaque correspondant effluents de chaque centre du CEA..

Le handicap a-t-il déjà été un frein dans votre parcours ?

Mon handicap n’a jamais été un frein à partir du moment où je l’ai expliqué. C’est même grâce à cela que j’ai pu rentrer chez EDF ! Dans mon parcours scolaire, par contre, cela a été plus difficile, car les établissements sont peu adaptés.

Comment se déroule votre quotidien professionnel ? Des aménagements ont-ils été mis en place ?

Mon handicap est auditif. Ainsi, je suis principalement gênée lors des réunions. En effet, il m’est difficile de tout suivre dans un contexte bruyant, j’arrive généralement à compenser avec la lecture labiale et un amplificateur de son situé sur mon téléphone.

J’ai également été équipée d’un collier relié directement à mon appareil auditif. Celui-ci se connecte à un récepteur que je place au milieu de la salle de réunion et qui me retransmet les conversations. Si la technologie me sert bien dans ce cadre, cela demande beaucoup de concentration, surtout lorsque tout le monde parle en même temps. Heureusement, mon métier m’impose peu de réunions de cette ampleur. Nous travaillons plutôt en petites équipes, ainsi les échanges sont bien plus calmes et supportables.

Quel a été le rôle de la Mission Handicap dans votre intégration ?

J’ai bénéficié de l’accompagnement de la Mission Handicap de manière indirecte. En effet, j’ai un collègue malentendant dans mon service qui m’a donné les informations sur les aides que peut apporter l’entreprise. A la suite de cela, j’ai rencontré l’assistante sociale qui m’a aidée à monter un dossier auprès de l’entreprise et de la MDPH (ndlr : Maison Départementale des Personnes Handicapées) pour le financement du collier.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs en situation de handicap hésitant à rejoindre le CEA ?

De ne pas hésiter ! En effet, le handicap ne doit pas être le point bloquant. Si le poste correspond à vos besoins, à vos envies, le handicap sera très bien géré au sein du CEANous avons des équipes qui sont formées et à l’écoute pour nous accompagner. Il ne faut ainsi pas hésiter à faire remonter les problèmes pour trouver les aménagements, nous sommes dans une grande entreprise très ouverte sur le sujet.

Ce témoignage vous a donné l’envie de rejoindre le CEA ? N’attendez-plus pour postuler à l’une des nombreuses opportunités proposées par l’entreprise !

REJOINDRE L’ENTREPRISE !

Vous souhaitez également avoir plus d’informations sur la mission handicap du CEA ? Envoyez un mail à :

missionhandicapcea@cea.fr

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live