177

Permettre à des travailleurs en situation de handicap de trouver un emploi stable et durable, tel est l’objectif du Groupement d’Employeurs pour l’emploi des Travailleurs Handicapés (GETH). Nous rencontrons Mourad qui nous en dit plus sur l’aide que lui a apporté le GETH.

La valeur ajoutée du Projet jeunes du GETH: partir du projet de chaque jeune pour construire avec lui un parcours de professionnalisation vers un emploi stable et proposer sa candidature à des entreprises.

Après avoir interviewé Victorien, Mélissa et Murielle, nous rencontrons aujourd’hui Mourad qui nous en dit plus sur son intégration au sein d’EASI par le biais du GETH.

Quel était l’objet de votre mission?

J’ai travaillé pendant un mois au sein de l’entreprise EASI, Entreprise Adaptée de Sous-Traitance Industrielle. Ma mission était le traitement de documents par numérisation. Je devais ainsi numériser des dossiers de demandes de transport saisis manuellement et envoyés par le Conseil Général de l’Isère. Avant d’être employé dans cette entreprise par le biais du GETH, j’ai effectué des missions en comptabilité. Mon arrivée à EASI n’était cependant pas une reconversion puisque je possédais déjà les connaissances requises en informatique.

Y’a-t-il eu besoin de mettre en place des adaptations par rapport à votre situation de handicap?

Il n’y a eu aucun aménagement à effectuer pour ma prise de poste.

Comment s’est déroulée votre intégration?

Mon intégration s’est déroulée très rapidement, je me suis tout de suite senti très à l’aise au sein de cette entreprise. Je n’ai rencontré aucun préjugé ou aucune réticence de la part de mes employeurs vis-à-vis de mon handicap. Ce fut une collaboration très agréable!

En quoi le GETH vous a aidé?

Il m’a permis de trouver du travail, d’abord au sein d’EASI, mais également par la suite. Car si j’ai effectué en premier lieu un mois au sein de cette entreprise par le biais du GETH, j’ai pu obtenir d’autres missions régulières.

Comment s’est déroulée votre prise de contact avec le GETH?

Le GETH m’a contacté, suite à l’envoi de mon CV par l’Association des Paralysés de France (APF), dans le cadre des relations de partenariat qu’ils ont avec différents acteurs spécialisés de l’emploi et du handicap isérois. J’ai rencontré le GETH lors d’un entretien qui s’est avéré concluant. Par la suite le groupement d’employeurs a recommandé mon profil auprès de ses entreprises adhérentes et c’est comme cela que je suis arrivé au sein d’EASI.

Comment voyez-vous votre avenir professionnel?

Actuellement, je suis à la recherche d’un emploi, j’ai enchaîné plusieurs CDD ces derniers mois. J’espère décrocher un CDI au sein d’une grande structure. Grâce à mes différents emplois, mon CV s’est étoffé, mon expérience pourra sans doute contribuer à une prochaine embauche.

Avez-vous un conseil à donner à d’autres jeunes qui sont à la recherche de missions correspondants à leur projet professionnel?

Mon conseil principal est: ne négligez aucune piste. Avant de rencontrer le GETH, je suis resté 6 mois sans réponse des recruteurs, ce qui peut être décourageant. Malgré tout, il ne faut pas baisser les bras, il y a toujours des personnes qui laissent une chance, pour ma part, ça a été le GETH.

Je dirais aussi qu’il faut toujours montrer que le handicap n’est pas un frein, bien au contraire, et qu’il peut être un avantage. Les personnes ont en général de nombreux préjugés sur l’efficacité des travailleurs en situation de handicap, et je trouve crucial que des structures comme le GETH soient là pour les démentir.

Vous souhaitez échanger avec le GETH? Rejoignez-les sur Facebook et le réseau Talentéo!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00