297

En partenariat avec

Le 18 décembre 2020, le CEA a signé son nouvel accord en faveur de l’emploi et de l’insertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap. Si cette année marque un nouveau tournant, l’entreprise experte dans les domaines scientifiques et techniques n’en est pas à son coup d’essai : en effet, cela fait plus de 30 ans qu’elle s’engage pour l’inclusion.  Talentéo vous en dit plus !

Cap vers l’inclusion de nouveaux talents !

En renouvelant ses engagements, le CEA souhaite amplifier l’accueil des travailleurs en situation de handicap au sein de ses équipes. Son objectif est de tendre vers un taux d’emploi de 6 % d’ici à la fin 2023. 

Afin de rendre ses métiers visibles et ainsi dénicher ses futurs talents, l’entreprise amplifie sa collaboration avec ses partenaires. En parallèle, les centres de recherche poursuivent leur présence au sein des écoles et sur les forums d’emploi. Certes, le contexte Covid-19 réduit le champ des possibles, malgré tout le CEA a su s’adapter pour maintenir le lien. Souvenez-vous, nous vous avions présenté sa stratégie déployée pour maintenir le DUODAY 2020 !

Agir au quotidien pour le maintien dans l’emploi

Au-delà du recrutement, le CEA continue également de veiller à une bonne intégration de ses collaborateurs.

Cela passe, tout d’abord, par l’aménagement du poste et/ou du temps travail de ses salariés en situation de handicap. Pour en parler concrètement, nous avions accueilli Vincent Simonot, salarié en situation de handicap au centre du Viaduc. Ce dernier a pu compter sur la Mission Handicap lors de sa reconversion à la suite d’un burn-out. Ce fut également le cas de Bérénice Clamaron qui a pu être équipée d’un dispositif de compensation pour mieux entendre ses collègues.

L’ensemble de ce travail d’aménagement serait inefficace sans un dispositif de communication et de sensibilisation. Ainsi, les référents handicap des 10 centres de recherche composant le CEA informent régulièrement les salariés sur le sujet. Leur but : briser les stéréotypes, en assurant un environnement de travail le plus optimal possible. En parallèle, une attention particulière est portée à la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle.

Handicap ou non, rejoignez le CEA !

Comme vous avez pu le constater, le CEA se fixe des objectifs ambitieux en matière de recrutement. En effet, l’entreprise prévoit le recrutement de plus de 300 personnes en situation de handicap à horizon 2023. Que ce soit en CDD, CDI, stage, alternance ou encore contrat d’état, il y a peut-être une opportunité pour vous !

Les expertises recherchées sont très nombreuses , en voici une liste non-exhaustive :

  • ingénierie pour l’assainissement-démantèlement
  • modélisation et simulation numérique
  • big data
  • cybersécurité
  • gestion de projets nationaux et internationaux
  • bio-informatique
  • ingénierie des systèmes nucléaires
  • développement technologique et intégration
  • système télécommunication 5G
  • expérimentation
  • robotique interactive
  • innovation thérapeutique

De nombreuses innovations sont développées grâce à cette pluridisciplinarité et certaines d’entre-elles sont directement liées à l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap. En rejoignant l’entreprise, vous aurez peut-être l’opportunité de travailler sur des projets qui façonneront notre avenir comme une voiture autonome, un exosquelette ou encore un remède à la leucémie. Le tout dans des équipes composées de talents venant de nombreuses disciplines et de diverses nationalités. Pour sélectionner ses nouveaux talents, les recruteurs du CEA ne prennent en compte qu’une seule chose : les compétences. 

Alors, prêts à vous lancer ? Découvrez toutes les opportunités du CEA : 

 

Rejoindre le CEA

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live