460

Mardi 8 décembre 2015 : l’équipe de Talentéo a reçu une invitation bien curieuse pour tester un commerce non-accessible au handicap. Intrigués, nous nous sommes rendus au World Trade Center à Grenoble. Nous étions loin de nous douter de ce que nous allions y découvrir. Focus sur un événement original !

3,2,1, testez !

Banque Populaire des Alpes : Et, si on testait un commerce entièrement accessible ?
Une fois sur le lieu de rendez-vous, nous sommes accueillis par les organisateurs de l’événement qui nous expliquent : nous devrons comparer un commerce non-accessible à son alter-ego accessible en nous mettant en situation de handicap. Les dés sont jetés, nous piochons la déficience auditive. Equipés de boules quies et d’un casque anti-bruit nous entrons dans une première salle. A côté de nous, des collaborateurs de la Banque Populaire des Alpes ayant respectivement un fauteuil et des lunettes troublant la vue.

Dans ce premier commerce nous devons trouver des fruits et légumes puis acheter un téléphone mobile. La communication avec le vendeur est très difficile et ce dernier ne nous apporte aucune aide. Les autres personnes présentes éprouvent aussi des difficultés à faire leurs courses. Pour le collaborateur en fauteuil, impossible d’accéder au comptoir qui est beaucoup trop haut. Pour celui qui est en situation de déficience visuelle, difficile de faire la distinction entre les différents fruits.

Nous terminons la première partie de cette expérience avec un avis commun : nous ne retournerions pas dans cet établissement non-adapté à une personne en situation de handicap.

Banque Populaire des Alpes : Et, si on testait un commerce entièrement accessible ?
Pour la suite de notre périple, nous sommes amenés devant un second commerce. Premier constat : une rampe d’accès et un marquage au sol sont présents devant l’entrée. Un besoin essentiel lorsque l’on est à mobilité réduite ou atteint de déficience visuelle.

Nous entrons dans un magasin à la superficie identique au premier mais à l’utilisation différente de l’espace. Il est très facile d’y circuler à l’aide d’un fauteuil roulant et contrairement au premier commerce, celui-ci propose des banques abaissées.

Le vendeur nous aide à trouver nos articles. Lorsque nous lui transmettons notre commande de fruits et légumes, il nous signale une pénurie grâce à un post-it. Côté téléphonie, nous sommes conseillés sur nos besoins à l’aide d’une boucle magnétique. Un vrai plus qui soulage cette surdité temporaire.

A la fin de cette seconde expérience, une spécialiste de l’accessibilité, elle-même en situation de handicap, nous accueille pour échanger. Le constat est unanime, le second commerce est celui que nous privilégierions que l’on soit en situation de handicap ou non. Si les aménagements présents sont un facteur important de notre choix, le degré d’engagement du vendeur le conforte.

En résumé, pour rendre un magasin accessible il suffit parfois de quelques aménagements mais surtout de sensibiliser ses collaborateurs au handicap. Ces derniers peuvent alors apporter leur aide et faciliter l’expérience des clients en situation de handicap.

Banque Populaire des Alpes : Et, si on testait un commerce entièrement accessible ?

Ouvrez vos portes !

Grâce à cette opération, la Banque populaire des Alpes (BPA) réaffirme son engagement pour faciliter la rénovation et la mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP). Elle s’adresse ainsi aux artisans et commerçants qui n’ont pas encore franchi le pas.

Depuis un an, plus de 500 M€ de financements, sans caution personnelle, ont été mobilisés pour permettre aux professionnels de réaliser ces travaux de rénovation. C’est à l’aide d’une offre clé en main dédiée que la BPA accompagne ces structures vers la mise en accessibilité. Du diagnostic préalable à l’obtention de la certification, l’entreprise aide ses clients dans cette démarche.

En parallèle, le site internet « ouvrez vos portes » a été lancé. Pédagogique, il vise à expliquer le cadre législatif et à accompagner les commerçants et artisans dans leurs projets de mise aux normes. Côté particuliers, la Banque Populaire des Alpes propose à ses clients en situation de handicap un prêt à taux 0.

Celui-ci se destine au financement de matériel adapté. Un beau coup de pouce qui permet d’acquérir du matériel souvent coûteux.
Banque Populaire des Alpes : Et, si on testait un commerce entièrement accessible ?
Que pensez-vous de ces initiatives ? N’hésitez-pas à donner votre avis !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live