587

La qualité de vie au travail est un enjeu pour de nombreuses entreprises. Nous nous rapprochons de la Banque Populaire des Alpes qui est pionnière dans son domaine sur ce sujet. Découvrez une belle initiative !

La Qualité de Vie au Travail: un engagement de la Banque Populaire des Alpes!Plus que des chiffres, la Banque Populaire des Alpes (BPA) s’illustre d’abord par de belles initiatives à destination des personnes en situation de handicap.

Que ce soit pour l’emploi avec le parcours tremplin ou pour sensibiliser, l’entreprise met en place de nombreuses actions. Nous vous présentons son accord sur la Qualité de Vie au Travail.

La Qualité de Vie au Travail ? Qu’est-ce que c’est ?

Véritable enjeu sociétal, la Qualité de Vie au Travail (QVT) est une préoccupation majeure pour de nombreuses entreprises. D’ailleurs du 15 au 19 juin s’est déroulée la 12ème semaine pour la Qualité de Vie au Travail. L’occasion d’échanger autour de ce sujet d’actualité.

Déjà très engagée sur les thématiques du handicap et de la diversité, la BPA a souhaité signer un accord sur la qualité de vie au travail. Celui-ci s’articule sur 5 volets que nous vous proposons de détailler.

Le premier axe traite du management et de la compétence comme socle de la QVT. L’entreprise met un point d’honneur sur la formation et l’accompagnement de ses collaborateurs. C’est dans cette initiative que s’ancrent les managers : ils ont un rôle central à jouer sur les évolutions sociétales de l’entreprise.

Le deuxième objectif est la mise en œuvre d’outils et de processus au service des collaborateurs et, par extension, des clients. Cela peut s’axer sur des réflexions autour des outils comme de l’apport de la technologie au sein du milieu professionnel et de l’accompagnement du changement.

Le troisième point porte sur l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. A l’heure actuelle, les deux mondes sont de plus en plus étroitement liés. L’objectif ici n’est pas de s’immiscer dans la vie privée des collaborateurs mais de faciliter différents sujets du quotidien.

Que ce soit la parentalité, le logement ou encore les transports, la totalité de ces thèmes est examinée. Le but ? Favoriser l’articulation entre vie personnelle et profession, et cela pour que la première ne prenne pas l’ascendant sur la seconde.

L’accompagnement des collaborateurs en difficulté est également une des priorités soulevées par cet accord. De nombreuses actions ont été et seront mises en place dans ce sens telles que le don de RTT à destination d’un salarié.

Enfin, la Qualité de Vie au Travail est au cœur du dialogue social de l’entreprise. Par ce biais cette dernière souhaite maintenir les relations équilibrées qu’elle a avec ses partenaires sociaux au bénéfice de la BPA comme des salariés.

De belles initiatives contribuant à améliorer la qualité de vie au travail que toute l’équipe de Talentéo salue ! D’ailleurs, nous avons souhaité en savoir plus sur ces engagements et les actions concrètes mises en place.

Talentéo a rencontré Anne-Catherine Rousseaux, qui a pour mission de suivre et coordonner les actions de l’accord QVT. Elle nous en dit plus !

3 questions à Anne-Catherine Rousseaux

Quel constat faites-vous sur la question de la qualité de vie au travail dans le milieu bancaire ?

A l’heure actuelle la question de la qualité de vie au travail est peu abordée au sein du domaine bancaire, et notamment dans les Banques Populaires. Nous sommes très conscients que l’image du banquier a été particulièrement malmenée par la crise financière. Malgré tout, nous constatons une certaine fierté d’appartenance à la BPA de la part de nos salariés.

Notre entreprise, basée sur le modèle coopératif, souhaite apporter un conseil pertinent et de qualité à ses clients y compris dans les périodes de difficultés. Plus qu’une stratégie, c’est notre éthique, notre ADN. C’est donc tout naturellement qu’un accord sur Qualité de Vie au Travail a été mis en place. D’ailleurs, nous sommes les premiers au sein du groupe BPCE à signer un accord de ce type.

Quelle importance a, selon vous, la qualité de vie au travail ?

Pour nous la QVT doit d’abord être étudiée pour optimiser les conditions de travail des collaborateurs. C’est notre première préoccupation. Par ce biais nous souhaitons développer la performance durable de la BPA et toujours augmenter la qualité de nos prestations. Tout cela a pour objectif d’assurer le devenir de l’entreprise.

En bref, nous mettons en place des initiatives à destination de nos collaborateurs mais aussi de nos clients.

A la Banque Populaire des Alpes, le sujet est impulsé par Martine Lota notre DRH et Pascal Marchetti notre Directeur Général. C’est d’ailleurs ce dernier qui a signé cet accord avec les représentants de la CFDT.

Quelles sont les actions concrètes qui sont et seront mises en place par la Banque Populaire des Alpes ?

Celles-ci découlent des 5 volets de l’accord. Nous avons par exemple travaillé sur une Charte du Management qui servira de référence à nos managers. Nous avons entrepris des travaux sur le pilotage des processus ou l’apport des nouvelles technologies. La question du télétravail et de ses modalités sera investiguée.

Nous souhaitons aussi accompagner nos collaborateurs en difficulté. Le don de RTT est d’ailleurs possible pour permettre à un collègue d’accompagner un proche gravement malade ou en fin de vie. Nous avons lancé récemment la première opération de ce type qui a été un véritable succès. Elle a d’ailleurs dû être retirée car les dons continuaient d’affluer malgré un objectif atteint. Cela est une belle preuve de solidarité entre nos collaborateurs.

Le temps de présence de notre assistante sociale est augmenté et la création de mon poste – chargée de mission santé et travail – s’inscrit dans le cadre de l’accord.

Nous avons lancé ce mois-ci le co-développement. Notre objectif est de favoriser les échanges entre pairs.

Nous avons aussi commencé le déploiement des iPads en agence. Un espace de convivialité sera mis en place au siège à Corenc. Nous amplifions également l’accompagnement de nos collaborateurs en situation de handicap avec un vrai souci d’intégrations réussies.

Cet accord bénéficie d’un comité de suivi. Notre objectif ici est vraiment de mettre en place des actions très concrètes en phase avec les besoins de nos salariés.

Que pensez-vous de l’importance de la Qualité de Vie au Travail ? Vous avez des exemples d’aménagements en faveur de celle-ci ? À vos claviers !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00