Coup de coeur
Initiatives
191

Tous les vendredis du mois de Janvier et Février, Talentéo vous emmène à la découverte des gagnants des Talentéo Awards 2019. C’est l’heure du dernier épisode avec les lauréats du prix #InRealLife : e-Nable qui utilise l’impression 3D pour fabriquer et offrir des mains à des personnes concernées par l’agénésie.

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre parcours ?

Je suis Ghislain Gauthier, vice président et co-fondateur d’e-Nable France. Cela fait 7 ans que je travaille dans l’impression 3D et j’ai récemment lancé ma propre agence de consulting et marketing 3DPM, spécialisée dans le domaine. Il y a 5 ans, j’ai rencontré Thierry Oquidam sur un salon professionnel. Nous étions tous les deux inscrits sur le site d’e-Nable aux Etats-Unis. Leur petite équipe ne pouvant répondre aux milliers de demandes qui affluaient, nous avons décidé de lancer notre propre version afin d’aider les familles en France.

 

Pourquoi avoir décidé de participer aux Talentéo Awards ?

Talentéo est pour nous une superbe plateforme inclusive qui permet d’échanger autour du handicap. Par ailleurs, nous essayons d’être visibles auprès des personnes concernées par l’agénésie, mais qui ne connaissent pas encore e-Nable. Nous espérions un peu nous faire connaitre afin d’aider le plus grand nombre. Cependant, nous ne pensions pas forcement gagner un trophée ;-)

 

Que retenez-vous de cette expérience ?

Recevoir un trophée est toujours un honneur, reconnaissant le travail de notre équipe et de tous nos membres. Pour des bénévoles, comme nous, c’est important de sentir que notre action compte, même si ce n’est pas grand-chose à notre échelle.

 

Pouvez-vous nous présenter votre initiative ?

E-nable est une association à but non lucratif qui offre des prothèses de main imprimées en 3D aux familles qui en font la demande. Toute personne ayant une imprimante 3D et souhaitant passer un peu de temps pour imprimer une prothèse peut s’inscrire sur notre site www.e-nable.fr. Une fois la main de test validée par notre équipe, vous êtes officiellement un « maker ». Lorsqu’une famille s’inscrit pour demander une prothèse pour leur enfant, nous les mettons alors en contact avec le maker le plus proche d’eux afin de faciliter les échanges. Tout est gratuit pour la famille. C’est le maker qui offre son temps et un peu de filament 3D pour créer la main.

Attention, nous ne fabriquons pas des dispositifs médicaux. Il n’y a aucun agrément particulier. En effet, nous imprimons simplement des prothèses ludiques, aux couleurs choisies par les enfants afin de les aider dans leur quotidien. Finalement, je pense que c’est le rôle social qui est le plus important avec nos appareils. Le regard de leurs camarades à l’école change. Ainsi, avec leur main aux couleurs de la reine des neiges, de superman ou batman, ils deviennent la star de l’école. Plusieurs parents nous ont confié que leur enfant avait pris confiance en eux avec leur nouvelle prothèse. A ce moment, on se dit déjà que c’est gagné et que notre action a un impact.

 

A quelle étape en êtes-vous ?

Après 5 ans d’existence, nous avons environ 600 makers non validés, 300 makers validés, et nous avons réalisé et offert autour de 200 mains ou bras imprimés en 3D. Notre communauté est très active et dynamique. Il nous manque juste de la visibilité auprès des familles. Pour cela nous essayons de nouer des partenariats avec des entreprises, hôpitaux, orthopédiste etc. Par ailleurs, nous sommes également présents sur les makerfaires un peu partout en France. 

 

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer et comment les avez-vous surmontées ?

Nous n’avons pas vraiment eu de difficultés car nous n’avions pas d’objectifs à atteindre. Initialement, nous étions 5 personnes, imprimant nous-même les mains demandées. Et puis, nous avons développé une communauté Facebook et un site web afin de faciliter l’enregistrement des membres. L’idée était de faire de notre mieux, sans pression de résultat. Au contraire des difficultés, cette expérience nous apporte beaucoup sur le plan humain. De nouveaux amis dans notre communauté, et surtout d’offrir sa prothèse de super-héros à un enfant est un moment inoubliable, avec beaucoup d’émotions.

 

 Quel message souhaiteriez-vous passer aux lecteurs ?

Rejoignez nous ! ! ! Si vous avez une imprimante 3D, n’hésitez pas à devenir maker ! Et si vous n’en avez pas, merci de faire connaitre e-Nable autour de vous, cela aidera peut-être un enfant.

Cette initiative vous a plu ? N’hésitez pas à la faire connaitre en partageant cet article autour de vous ! Pour continuer à suivre e-Nable, rendez-vous sur leur site web et sur talenteo.fr ! 

Re(découvrez) les histoires des gagnants avec :

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live