En savoir plus sur Talentéo
14NOV 16

Modis : un guide pour briser l’image du handicap au travail !

A l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), Talentéo met en avant les belles initiatives des entreprises en faveur de l’inclusion du handicap. Nous mettons le cap sur Modis, une Entreprise de Services du Numérique (ESN), qui nous propose un guide pour l’intégration professionnelle du handicap. Focus sur une belle initiative!

Modis : un guide pour briser l’image du handicap au travail !

Et si vous étiez en situation de handicap sans le savoir?

Telle est l’entrée en matière de ce guide. En effet, une personne sur 2 sera confrontée au handicap dans sa vie professionnelle ou personnelles. Loin des préjugés du fauteuil roulant, la difficulté provoquée par un handicap est situationnelle.

Prenons l’exemple d’un coiffeur développant une allergie cutanée aux produits qu’il utilise au quotidien. Cette invalidité sera une difficulté au sein de sa profession mais ne le sera pas dans un autre corps de métier tel le développement web.

En France, ce sont 9,6 millions de personnes qui sont considérées comme « handicapées », soient 24% de la population. Bien sûr, ce chiffre est constamment revu à la hausse car de nombreuses personnes concernées ne se sont pas déclarées ou tout simplement ignorent leur situation.

Il faut savoir que plus de 80% des handicaps sont invisibles et certains d’entre-eux sont temporaires ou se manifestent de manière intermittente. Nous pouvons par exemple citer la Sclérose En Plaques (SEP), le Syndrome Elhers-Danlos (SED) ou encore les troubles dys (dysphasie, dyspraxie, dyslexie, …).

Déclarer ou ne pas déclarer? Telle est la question!

Pour répondre à cette question, demandez-vous si votre handicap influe sur votre quotidien professionnel. En effet, trop souvent des personnes concernées « subissent » une situation les empêchant de laisser leurs compétences s’exprimer.

« Je m’endormais au volant et j’ai fini par avoir un accident. C’est le médecin du travail qui m’a appris que je souffrais de narcolepsie et m’a conseillé de demander une RQTH. » Xavier, technicien support au sein de Modis à Lyon.

Vous n’avez cependant aucune obligation de communiquer sur ce sujet. D’ailleurs, de nombreuses personnes ayant un handicap invisible léger font le choix de ne pas en parler, préférant mettre d’abord en avant leurs compétences: la peur de la stigmatisation reste encore très présente.

Malgré tout, parler de son handicap n’est pas synonyme de mise à l’écart mais plutôt d’aménagements. Dans la majorité des cas, ceux-ci sont légers et simples à mettre en place. Flexibilité des horaires, écran d’ordinateur plus grand, siège ergonomique, de nombreuses solutions existent pour que seules les compétences comptent!

« Je dois suivre un traitement lourd chaque soir. Mon service a revu l’organisation du travail pour me permettre d’être chez moi en fin d’après-midi. » Kevyn, technicien des systèmes d’information à Modis à Lille.

Pour aborder le sujet, il n’y a pas de règles absolues. Vous pouvez indiquer votre Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) sur votre CV ou en parler lors du processus de recrutement.

Si vous êtes en poste, n’hésitez-pas à solliciter la médecine du travail et la Mission Handicap de l’entreprise. Ce sont eux qui seront les plus à mêmes de vous guider dans vos démarches.

Nous vous conseillons cependant d’évoquer les aménagements de postes qui vous sont nécessaires, plutôt que d’entrer dans des détails d’ordre médicaux.

Pour entrer dans l’Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés (OETH), vous devez être titulaire d’une RQTH. Le dossier pour l’obtention de cette reconnaissance est à déposer à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). N’hésitez-pas à vous appuyer sur votre médecin traitant, la médecine du travail et la Mission Handicap de votre entreprise pour cette démarche.

« En faisant valoir ma RQTH, ma femme, qui est enseignante, a obtenu très rapidement sa mutation à Nantes » Frédéric, ingénieur systèmes d’informations au sein de Modis à Nantes.

Tentez l’expérience Modis!

Modis en France, c’est 1 500 collaborateurs répartis sur 15 agences. Pas le temps de s’ennuyer dans cette ESN de référence qui propose ses services numériques à plus de 200 clients grands comptes de différents secteurs d’activités.

En bonus? Cette filiale du groupe Adecco suit les traces de sa holding qui acte depuis 25 ans en faveur de l’intégration professionnelle du handicap. Ainsi, Modis s’est très rapidement engagée sur cette thématique et a signé un premier accord en 2015.

En plus d’actions concrètes de sensibilisation et de maintien dans l’emploi (100% des besoins d’aménagements de postes de travail réalisés depuis 2013), l’entreprise souhaite augmenter de 30% l’intégration de nouveaux collaborateurs en situation de handicap.

Pour parvenir à ces objectifs, la Mission Handicap a mis en place un programme spécifique appelé Hand’IT. Celui-ci vise à:

  • Augmenter les déclarations volontaires par des campagnes de sensibilisation.
  • Favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap.
  • Accompagner les recruteurs et les commerciaux.
  • Accompagner des collaborateurs en situation de handicap.

« Aujourd’hui, le sujet du handicap n’est plus tabou dans l’entreprise. On commence à voir le comportement des collaborateurs changer.

Avant on voyait d’abord le handicap: désormais, on voit surtout le talent. » Gaëtan Marescaux, Chargé de Mission Ergonomie et Handicap de Modis en France, lui-même en situation de handicap

Des actions que toute l’équipe de Talentéo salue!

Vous souhaitez approfondir ce sujet? Téléchargez vite le guide de Modis!

Rejoignez l’entreprise! Transmettez votre candidature via ce formulaire de contact:

 

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables