En savoir plus sur Talentéo
25AVR 17

AKKA brise les préjugés sur le handicap grâce au sport!

Nous ne vous présentons AKKA: l’entreprise propose de nombreuses actions en faveur de l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap. C’est à l’occasion du Codirathon proposé par le Free Handi’se Trophy et en parallèle de l’Afterwork Recrutement co-organisé par Talentéo que nous avons rencontré 2 managers souhaitant briser les préjugés.

Le jeudi 13 avril, Talentéo a pu se rendre au codirathon marquant le début du Free Handi’se Trophy 2017. Le principe? Permettre la sensibilisation au handicap par le biais d’un raid inter-entreprises handivalide. Cette année le raid se tiendra du 12 au 20 mai qui reliera Lille à Strasbourg en passant par la Belgique. Arnaud Humbert, C.F.O. d’AKKA France, et Jean-Christophe Van Dycke, C.E.O. d’AKKA Belgium, nous en disent plus sur le défi qu’ils relèveront.

AKKA brise les préjugés sur le handicap grâce au sport!

Arnaud Humbert, C.F.O. d’AKKA France et Jean-Christophe Van Dycke, C.E.O. d’AKKA Belgium.

Pourquoi avoir décidé de participer au Free Handi’se Trophy?

Arnaud Humbert: Au niveau de la France c’est la deuxième année que nous y participons, cela fait partie des engagements pris par l’ensemble du Groupe. Nous avons d’ailleurs une équipe dédiée à l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap qui est proactive sur ce type d’initiatives brisant les préjugés.

Il faut savoir que l’intégration du handicap est prise en compte dans l’ensemble des actions menées par AKKA. Par exemple, nous avons eu une véritable réflexion suite à notre augmentation récente d’effectifs pour le déménagement sur notre nouveau site « Andromède » à Toulouse. L’accessibilité a été une préoccupation très forte pour cet emplacement accueillant plus de 1000 collaborateurs.

Bien sûr, il y a une obligation financière imposée par la loi handicap mais je pense que ces actions font partie des choses que chaque société devrait faire sans injonction du législateur.

Jean-Christophe Van Dycke: J’ai été contacté car pour la première fois le Free Handi’se Trophy va passer en Belgique. De notre côté, nous n’avons jamais participé à ce genre d’événement mais nous regardons toujours ce qu’il se passe chez nos voisins avec beaucoup d’intérêt. Cette aventure va nous permettre de démystifier le handicap au travail, de se mettre dans la peau des personnes concernées et de mettre en avant nos valeurs.

Qu’apporte le sport à cette notion de handicap?

A.H.: Le sport est un très bon moyen de rassembler les personnes. En tant que « valides » nous ne sommes pas toujours directement concernés par des problématiques d’accessibilité. La mise en situation proposée par ce type d’événement nous permet de nous rendre compte des difficultés rencontrées notamment par les personnes à mobilité réduite.

J.C.V.D.: Passer par le sport permet d’aplanir la relation entre les participants: nous sommes tous au même niveau dans l’effort sans préjugé avec la volonté d’aller au bout.

En tant que manager, quelle vision du handicap avez-vous?

A.H.: Le rêve ce serait de ne pas le voir, que ces personnes ne soient pas vues comme étant différentes. Pour moi il n’y a pas de distinction, nous embauchons toutes les candidatures qui sont en lien avec nos expertises.

Chez AKKA, nous avons été précurseurs en étant parmi les premiers de notre secteur d’activité à signer un accord handicap.

Même si une partie de nos collaborateurs sont détachés chez nos clients, nous mettons tout en œuvre pour que leur intégration se déroule bien.

J.C.V.D.: Je pense que cela fait partie d’un sujet global. Les entreprises s’organisent de plus en fonction de la Qualité de Vie au Travail (QVT): nous voyons une augmentation des mi-temps, du télétravail ou encore du nombre de femmes au sein de métiers pensés à tort comme masculins. Nous sommes tous égaux quelle que soit notre condition.

Quelles sont les autres actions menées par AKKA en faveur du handicap?

J.C.V.D.: En Belgique il n’y a pas d’événement attribué au sujet mais nous organisons beaucoup de rendez-vous accessibles à tous. Les weekends tous nos collaborateurs sont invités sur des challenges inter ou intra-entreprise tels que les 20 km de Bruxelles.

A.H.: En France un certain nombre d’événements dédiés aux personnes en situation de handicap sont organisés telle que la SEEPH ou plus récemment l’Afterwork Recrutement qui s’est déroulé à Bordeaux. L’entreprise encourage chaque région à construire et à adhérer à des initiatives sur cette thématique.

Comme en Belgique, nous organisons aussi de nombreux rendez-vous accessibles à tous. L’essentiel, c’est de permettre aux candidats que nous recrutons de pouvoir travailler dans des conditions optimales.

Comment vont se dérouler ces épreuves?

J.C.V.D.: Les sports proposés sont collectifs: nous serons par binôme dans un kayak et sur le vélo. L’idée sera d’arriver à coordonner nos efforts pour arriver à la performance et remporter les différentes épreuves!

En Belgique nous participerons durant 2 jours avec uniquement du kayak. Pour que tout le monde soit sensibilisé sur le handicap, des binômes composés d’un consultant et d’un manager suivront chacune des équipes et je serai moi-même dans un bateau.

A.H.: De mon côté je serai en tandem. J’avais découvert cette initiative lors de mon arrivée dans l’entreprise l’année dernière et lorsqu’on m’a proposé d’y prendre part je me suis immédiatement porté volontaire!

AKKA brise les préjugés sur le handicap grâce au sport!

Que pensez-vous de ces engagements? Dites-le nous dans les commentaires!

Vous souhaitez rejoindre l’aventure AKKA? Découvrez toutes les opportunités de l’entreprise sur son site carrière!

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

 

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables