En savoir plus sur Talentéo
12SEP 17

Handicap: une BD pour sensibiliser à l'autisme!

Début octobre, une nouvelle BD pour sensibiliser à l’autisme verra le jour! Zohra Meghraoui épaulée de la dessinatrice Sophie-Héloïse Cousin relate le quotidien d’Emma et Teddy, deux enfants autistes très attachants.
Echange avec une auteure engagée!

emma-prend-le-bus

Pouvez-vous nous présenter votre parcours? Pourquoi avez vous décidé de parler de l’autisme en BD?

La psychologie m’a toujours passionnée depuis mes années collège. J’ai ainsi fait un cursus en sciences humaines cliniques à Jussieu .

Puis, j’ai débuté dans le monde du travail en accompagnant de jeunes enfants porteurs de divers handicap durant les week-ends et les vacances scolaires.

Un an après la naissance de mon fils, j’ai postulé au sein d’une association qui m’a formée à la méthode ABA, auprès d’enfants autistes.

J’étais très bien supervisée et entourée. J’ai beaucoup appris avec cette méthode et à ce moment là je savais que j’allais continuer dans cette voie qui me passionnait.

Les outils et supports pédagogiques concernant l’autisme viennent à manquer en France. C’est pourquoi j’ai décidé d’aborder le sujet sous un autre format: celui de la BD.

La BD est donc un bon support car elle se lit facilement. Son aspect ludique, pragmatique, éducatif en fait un outil puissant. Mon but est également de sensibiliser un maximum de personnes en élargissant le public, et en diffusant ces informations partout.

Comment s’est déroulée la construction de cette Bd?

Sophie-Héloïse Cousin, l’illustratrice de la BD, avait pour mission de faire les dessins, quant à moi, j’ai travaillé sur les scénarios et les fiches pédagogiques.

Nous avons également dans notre équipe deux personnes qui nous aident sur la mise en couleur et la maquette.

Dans un premier temps, j’ai envoyé le scénario de  » Teddy va au supermarché » à Sophie. J’ai dû faire quelques modifications concernant le texte car j’avais envie de dire beaucoup de choses. J’ai ainsi dû synthétiser pour pouvoir délivrer un message pour cette thématique.

Puis, Sophie avait besoin d’informations concernant l’univers et l’anamnèse de Teddy afin de dessiner au mieux ce petit personnage.

Elle m’a ensuite envoyé un premier croquis, crayonné en noir et blanc, que j’ai validé.
Après, j’ai reçu la première planche en couleurs et j’ai su avec certitude que nous étions prêtes à concrétiser ce beau projet.

teddy-au-supermarche1

Avez-vous des anecdotes à nous raconter?

L’anecdote qui me vient principalement à l’esprit est bien celle de notre rencontre.
J’ai fais la connaissance de Sophie sur les réseaux sociaux.

Elle s’était présentée sur un groupe dont je faisais partie quand mon idée d’écrire venait tout juste de naître. Je lui ai envoyé un message pour lui expliquer mon projet en lui précisant qu’il s’agissait d’aborder les troubles autistiques.

Elle m’a répondu très rapidement et je lui ai envoyé mon tout premier scénario.
Nous nous sommes rencontrées un mois plus tard après avoir terminé une première BD. Sophie m’a confirmée que l’aspect éducatif que renvoyait le scénario lui plaisait également.

Nous nous sommes faites confiance très rapidement et je peux vous dire que nous avons mené à bien ce projet grâce à la force de notre binôme empreint d’organisation et de persévérance.

Pensez vous que la BD est un bon vecteur de dédramatisation?

Oui. Je l’ai conçue surtout pour conseiller et informer sur les particularités de l’autisme.

De plus, en proposant deux profils, nous invitons implicitement le lecteur à continuer à s’instruire sur l’autisme car il y a beaucoup de profils différents et il reste tant à dire.

Quels sont vos prochains projets?

L’écriture du Tome 2 qui comprend deux nouveaux personnages et deux nouveaux univers.

J’ai également en projet l’écriture d’un nouveau livre sur l’autisme.

Avez-vous un message pour vos lecteurs?

J’espère que la lecture de cette BD sera accessible à tous même aux plus jeunes. Je pense bien sûr à la fratrie dont on parle si peu malheureusement.

Grâce à cet outil, je souhaite faire passer un message positif et plein d’espoir afin de rendre notre société bienveillante.

De plus, j’aimerais faire comprendre aux lecteurs que lorsque les méthodes comportementales sont bien pratiquées, elles peuvent aider l’enfant autiste à apprendre et à progresser davantage.

Vous souhaitez échanger avec Zohra Meghraoui? Rendez-vous dans les commentaires!

Découvrez le reste des planches sur le blog des auteures!

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur

A lire également:

Mots clés: , , , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables