En savoir plus sur Talentéo
23NOV 18

3 handicaps pouvant prétendre à une RQTH!

Alors que la SEEPH (Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées) 2018 se termine bientôt, nous avons décidé de briser une nouvelle fois les préjugés. Saviez-vous que 80% des handicaps sont invisibles? Que parms ceux-ci, certains ne sont pas considérés en tant que tel? On vous en dit plus avec ces 3 exemples dans lesquels la RQTH (Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé) peut être un atout pour que seules les compétences s’expriment.

 

Halte aux préjugés: 4 situations de handicap nécessitant une RQTH!

Bien entendu, cette liste n’est ni exhaustive, ni hiérarchisée. N’hésitez-pas à nous transmettre vos conseils dans les commentaires!

 L’autisme d’asperger

Le Syndrome d’Asperger et l’autisme de haut-niveau sont classés parmi les troubles neurologiques et complexes du spectre autistique. Ces troubles vont venir affecter certaines fonctions du cerveau, comme nous le verrons plus bas, même si 70% des personnes autistes n’ont aucun retard mental. Certains sont même surdoués, ce qui arrive très souvent dans le cadre de l’autisme Asperger.

Il y aurait 350 000 à 600 000 autistes en France, soit près d’un pourcent de la population. Il est extrêmement difficile d’obtenir des chiffres sur l’autisme Asperger, étant donné que le diagnostic est difficile à établir. Le Ministère du Travail indique que seules 1000 à 2000 personnes autistes travaillent en milieu ordinaire.

Attention, il est important de souligner que si nous mettons souvent en avant les personnes autistes d’asperger pour leur précocité intelectuelle, il existe plusieurs formes d’autisme. 

Pourquoi une RQTH?

Si les personnes ayant un Syndrome d’Asperger sont souvent plus compétentes que la moyenne dans leur domaine, elles ont souvent besoin d’un cadre de travail aménagé. La première chose est la sensibilisation des collaborateurs.

En effet, manager une personne ayant ce handicap devra se faire différemment. Il est important par exemple de privilégier les consignes par écrit, confier des tâches précises, d’établir un plan de travail clairement défini, ou encore d’anticiper au maximum leur agenda.

Une fois ces précautions prises, les entreprises se rendent la plupart du temps compte qu’ils viennent d’embaucher de véritables atouts pour leur développement!

Les troubles de l’attention avec hyperactivité (TDA/H)

Le Trouble du Déficit de l’Attention, avec ou sans Hyperactivité – TDA/H – est un trouble neurobiologique répertorié aussi bien chez les enfants et adolescents qu’au sein de la population adulte. Le TDA/H entraîne des difficultés de concentration et d’attention, qui sont parfois couplées avec des réactions impulsives et des comportements hyperactifs. Il se caractérise aussi par des symptômes émotionnels tels qu’une hypersensibilité, des changements d’humeurs brutaux et imprévisibles.

Il s’agit d’un handicap invisible dont les impacts sur la vie professionnelle des individus qui en sont victimes ne sont pas négligeables.

On estime aujourd’hui qu’environ 1 enfant sur 20 est atteint de Trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité. Même si ce trouble est moins présent au sein de la population adulte, on évalue cette proportion entre 2 et 4% des adultes, tous types de TDA/H confondus.

Pourquoi une RQTH?

Il faut noter que les TDA/H regroupent une multitude de réalités et que tous les individus qui en souffrent ne voient pas leur vie professionnelle être influencée de la même façon.

Ceci étant dit, les difficultés professionnelles des personnes atteintes de TDA/H regroupent une productivité plus faible ou du moins plus irrégulière, du fait des aléas de leur capacité de concentration et d’investissement prolongé dans une tâche.

De ces problèmes découlent des difficultés plus graves car ayant un impact plus lourd à la fois sur l’environnement de travail et le bien être au travail des personnes qui en souffrent.

Il est cependant également important de souligner que les difficultés rencontrées sont parfois équilibrées par des plus grandes facilités ou des traits de caractère particuliers. En ce qui concerne ces effets positifs nous pouvons citer, de façon non exhaustive:

  • Une curiosité développée
  • Une originalité dans la réflexion
  • Une plus grande franchise face à soi même
  • Un sens de l’adaptabilité
  • Une créativité exacerbée

La RQTH permet ici d’une part de parler de ce que le TDA/H provoque au quotidien et de l’autre de construire des adaptations de poste et du temps de travail. Ces aménagements peuvent être liés à des pauses régulières, une sensibilisation des collaborateurs, ou encore à du matériel spécifique permettant une meilleure organisation.

La depression

La dépression est un handicap psychique que nous appelons un handicap invisible : la personne qui en est atteinte peut souvent le « cacher ». Nous parlons bien de handicap psychique, et pas « mental ». Sont concernées des maladies aux noms qui font souvent paniquer : la schizophrénie, la paranoïa, l’anxiété généralisée, les troubles bipolaires, les troubles obsessionnels ou phobiques, et bien sûr la dépression chronique. Cette population représenterait selon l’Agefiph 16% des personnes en situation de handicap, soit 600.000 personnes!

Gardez votre sang-froid, et pensez en dehors de la boîte. Ces personnes auraient un niveau de qualification nettement supérieur à la moyenne. Ces pathologies se déclarent généralement à l’âge adulte, sans entraver la scolarité, de plus en plus souvent au cours de cursus exigeants. Saviez-vous que Auguste Compte, Louis XV et Jacques Mayol étaient dépressifs?

Il est d’ordinaire déjà difficile de parler de son handicap, encore plus au travail. Les personnes atteintes de dépression sont très touchées par ce tabou, puisque pour la plupart des gens, « dépression » signifie tristesse. Il faut savoir que cette maladie peut toucher n’importe qui, qu’une personne soit triste, gaie, énergique, ou paresseuse.

Pourquoi une RQTH?

Le problème de la dépression, et plus globalement du handicap psychique, est d’accepter qu’il s’agisse d’un handicap. Parce que les personnes en situation de handicap ont les mêmes tabous et idées reçues que le reste d’entre nous, elles ont du mal à demander une RQTH. Le Handicap représente souvent pour eux une étiquette.

Cependant, cette reconnaissance est souvent un premier pas vers l’acceptation et la prise de conscience qu’elles ne sont pas fautives. En outre, elle permet également d’en parler pour pouvoir bénéficier d’amènagement de temps de travail et surtout sensibiliser son équipe.

En effet, la bienveillance de ses collègues peut permettre de contrebalancer en partie ce handicap et contribuer à la prévention de ses complications.

Et vous, avez-vous d’autres handicaps à mettre en lumière dans ce cadre? Dites-le nous dans les commentaires!

N’hésitez-pas à partager cet article sur les réseaux sociaux pour sensibiliser largement!

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables