En savoir plus sur Talentéo
24FEV 16

Handicap: portrait de Yoann Perrotin, en alternance à la Banque Populaire des Alpes

Qui a dit que l’alternance ne s’adressait pas aux personnes en situation de handicap? Nous avons rencontré Yoann Perrotin, en alternance à la Banque Populaire des Alpes (BPA). Focus sur un parcours professionnel réussi!

Handicap: portrait de Yoann Perrotin, en alternance à la Banque Populaire des Alpes

Pouvez-vous présenter votre parcours?

J’ai débuté par un cursus général pour m’orienter ensuite dans le commerce. Pendant le lycée, je ne savais pas vers quel métier m’orienter. J’ai alors cherché les sites internet favorisant l’emploi des personnes en situation de handicap et c’est ainsi que je me suis inscrit sur le réseau Talentéo. C’est cette plateforme qui m’a permis de faire un premier pas dans le milieu bancaire. J’y ai rencontré un recruteur du Crédit Agricole Centre-est qui m’a proposé un job d’été en agence: une vocation était née.

J’ai voulu alors entreprendre une alternance dans ce domaine mais les inscriptions étaient fermées. C’est un an plus tard que j’ai rencontré la Banque Populaire des Alpes sur un forum de recrutement organisé par Execo. Après un entretien avec Laurine Hermitte et avec le Directeur de l’agence de St Ismier je suis entré en alternance dans l’entreprise. J’effectue un BTS Banque au CFPB (Centre de Formation aux Professions Bancaires) de St Martin d’Hères.

Pourquoi avoir entrepris une alternance et pourquoi avoir choisi la Banque Populaire des Alpes?

Jusque-là je n’avais expérimenté que la formation continue, je souhaitais essayer de nouvelles méthodes d’apprentissage. En parallèle, cela m’a permis d’être rémunéré et donc de m’émanciper financièrement. 4 mois après le début de ma formation, je suis toujours aussi satisfait et enthousiaste!

Concernant la Banque Populaire des Alpes, le choix s’est imposé à moi car je suis leur client depuis un certain temps. Cela m’a plu d’aller travailler au sein d’une entreprise dont je suis moi-même client. Ce statut m’a d’ailleurs permis d’appréhender plus rapidement les différents produits vendus.

Comment s’est déroulée votre intégration?

Mon arrivée à la BPA a débuté avec une formation en interne de 3 jours. A la suite de cela, mes collègues m’ont très bien accueilli. Ils m’ont tout de suite pris en main et répondent à mes questions.

Concernant mon handicap, je n’ai pas eu besoin d’aménagement spécifique excepté un fauteuil confortable pour éviter le mal de dos.

Quel est votre rythme d’alternance? Quelles sont vos missions?

Je suis 2 semaines en formation et 2 semaines en agence. Mes missions s’axent principalement sur de l’accueil client. Je suis là pour répondre à leurs demandes et leurs attentes.

Si j’ai surtout été au guichet dans un premier temps, je commence à proposer des produits et effectuer les opérations courantes. Je peux par exemple initier l’ouverture d’un compte courant ou promouvoir le programme de fidélité « Fideo ». J’apprécie beaucoup le conseil des clients sur les différents produits proposés par la Banque Populaire des Alpes.

En parallèle, je participe aux différentes réunions de l’agence. Je suis intégré comme un membre à part entière. 

Quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs hésitant à entreprendre une alternance dans le domaine bancaire?

Cela dépend du handicap : je me suis rendu compte que le mien n’est pas vraiment une gêne au quotidien. Il ne faut pas avoir peur d’essayer et l’alternance est très bien pour cela. C’est une vraie solution lorsqu’on se trouve en situation de handicap pour découvrir sa compatibilité avec un métier. 

Je vous recommande aussi de parcourir les sites de Talentéo. Je suis sorti du cursus scolaire général à 15 ans et j’ai cherché une voie professionnelle sur les sites internet dédiés au handicap. Le réseau Talentéo est le premier à m’avoir pris en charge et proposé une opportunité très importante. Cela m’a beaucoup apporté pour ma carrière professionnelle. 

C’est à vous ! Chaque année la Banque Populaire des Alpes propose des alternances aux personnes situation de handicap. En 2015 – 2016, ce ne sont pas moins de 4 étudiants qui ont rejoint l’entreprise, soient 8% des alternants en poste à la BPA. Plus qu’une formation, cette expérience est un véritable tremplin vers l’emploi et peut déboucher sur un CDD ou un CDI. 

lire également:

La mixité au travail: focus sur la Banque Populaire des AlpesVous avez la fibre commerciale et les métiers bancaires vous intéressent? Que vous soyez étudiant ou en reconversion professionnelle, transmettez votre CV et mail de motivation à la Banque Populaire des Alpes via le formulaire de contact ci-dessous: 

 

(prenom) (nom)

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables