179

En partenariat avec

Depuis 2005, la loi impose à toute entreprise de plus de 20 salariés de compter dans ses effectifs au moins 6 % de personnes en situation de handicap. Si de nombreuses sociétés peinent à atteindre cet objectif, d’autres parviennent à de belles réussites. Parmi elles, le Groupe BPCE. Eh oui ! Cet acteur bancaire de référence, composé de deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne ainsi que la Banque Palatine, Oney et Natixis, entre-autres, fait figure de bon élève. Talentéo vous révèle aujourd’hui sa recette secrète !

Préparez le terrain avec des accords agréés

La politique handicap du Groupe BPCE ne date pas d’hier, mais… de 2006. En 15 ans, les entreprises du Groupe ont pu mener de nombreuses actions concrètes qui lui ont permis de construire des fondations solides. En effet, au-delà des engagements, les 4 accords agréés actuellement en cours (Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Natixis et Communauté BPCE), se fixent surtout un objectif : donner les outils pour que chaque collaboratrice et collaborateur deviennent ambassadeurs de cette politique d’inclusion.

Pour cela, le Groupe BPCE met en place des actions de sensibilisation, d’information, mais également de recrutement. Un exemple concret ? L’événement In’2 Job coorganisé avec L’agence T by Talentéo en 2020. Sur ce challenge sportif, inspiré du concept Sport2Job, 16 entreprises du groupe ont pu en apprendre plus sur le handicap dans le cadre professionnel. Le tout en rencontrant des talents concernés et intéressés pour les rejoindre ! Nous avions d’ailleurs suivi l’un d’eux durant cette journée exceptionnelle :

 

Ajoutez un solide réseau de référents handicap

Bien qu’impulsées par les accords agréés, les réussites ne pourraient opérer sans des femmes et hommes de terrain : les référents handicap. Ils sont plus d’une cinquantaine répartis dans la France entière et agissent au quotidien pour que le handicap ne soit plus un problème dans le cadre professionnel.

Pour cela, chaque référent met en oeuvre les actions de maintien en emploi, de communication et de recrutement prévues par les accords. En effet, il s’agit d’une déclinaison prenant en compte les réalités de chaque bassin économique.

Vous l’aurez compris, la force de ce réseau des référents handicap, est le partage d’expériences permis par la multiplicité des entités du Groupe BPCE. Grâce à cela, de nombreuses solutions peuvent être éprouvées, ajustées et enfin adoptées. Un fait que souligne Basilia Leclercq, Responsable de projet RH au sein de BPCE-IT :

« Ce lien tissé entre l’ensemble des référents handicap du Groupe permet vraiment une belle synergie entre nous. Nous nous rencontrons tous deux fois par an et nous échangeons régulièrement. Cela nous permet de faire le point sur les solutions pour mener à bien nos engagements. » 

Réalisez consciencieusement le maintien en emploi de vos collaborateurs en situation de handicap

Au-delà du recrutement de nouveaux collaborateurs en situation de handicap, le Groupe BPCE met surtout un point d’honneur au maintien en l’emploi de ses collaborateurs concernés déjà présents. Ainsi, les référents handicap de chaque entreprise agissent en lien avec la médecine du travail et les ressources humaines pour trouver des solutions. Adaptation du temps de travail, octroi de jours de congés pour raison médicale, mise en place de matériel adapté… Les possibilités sont nombreuses et sont surtout adaptées en fonction des besoins de chaque collaborateur.

En effet, toute situation de handicap évoluant, il est important de mettre en place les bonnes adaptations au bon moment pour assurer à chacun une certaine pérennité. Au 31 décembre 2020, ce sont 4 440 salariés en situation de handicap au sein des entreprises du Groupe BPCE.

Mieux que des mots, nous vous proposons un exemple inspirant pour illustrer l’importance du maintien dans l’emploi. Souvenez-vous, il y a quelques temps, nous avions rencontré Aziza Benhami, collaboratrice en situation de handicap au sein de BPCE-IT qui concilie son quotidien professionnel avec sa carrière d’athlète :

 

Saupoudrez de partenariats actifs

Un autre ingrédient de cette réussite, mais non des moindres : le développement de partenariats actifs. En effet, le Groupe BPCE s’est associé à de nombreux acteurs qui agissent pour l’employabilité des personnes en situation de handicap. L’un des plus emblématiques ? Le réseau GESAT avec lequel le groupe travaille depuis 2009.

Ainsi, dans le cadre de ce partenariat, et plus précisément du programme PHARE, les entreprises souhaitent favoriser la sollicitation du secteur du travail protégé et adapté. Pour cela, les référents handicap ont formé des binômes avec des acheteurs. L’objectif : sensibiliser ces derniers au handicap pour que, à prestation égale, les structures du STPA (Secteur du Travail Protégé et Adapté) soient favorisées. Grâce à cela, ce sont plus de 8,4 millions d’euros de prestation qui ont été achetées en 2020 par les sociétés du Groupe BPCE auprès d’ESAT (Etablissement et Structures d’Aide par le Travail) et d’EA (Entreprises Adaptées).

Laissez quelques années pour observer les résultats

Vous l’aurez compris, les secrets du Groupe BPCE sont :

  • L’expérimentation, essentielle pour trouver des solutions.
  • L’humain, car cette réussite dépend en grande partie des personnes engagées qui portent la politique handicap sur l’ensemble du territoire.
  • La persévérance, ces retombées sont le fruit de plusieurs années d’actions concrètes.

Grâce à ces actions soutenues et ancrées dans le temps, nous pouvons constater d’excellents résultats à découvrir dans cette infographie :

 

Cet article a suscité des vocations au sein du Groupe BPCE ? Découvrez vite les opportunités proposées :

 

Rejoindre le Groupe BPCE

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live