En savoir plus sur Talentéo
29DEC 17

[Best Of 2017] Sport2Job 2017: clap de fin!

Début décembre, dans l’écrin de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble, l’édition 2017 de Sport2Job s’est clôturée lors d’une cérémonie pleine de surprises et d’émotions.

Article original publié le 12 décembre 2017.

Un amphithéâtre à deux doigts d’être plein, des entreprises massivement présentes, des partenaires toujours fidèles au rendez-vous, des candidats et sportifs adaptés enthousiastes et des personnalités qui comptent: l’assemblée réunie jeudi 7 décembre était dense.

Cette soirée marquait la cérémonie de clôture de la troisième édition de Sport2Job, challenge inter-entreprises organisé par Talentéo et placé sous le haut patronage du Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et soutenu par Malakoff Médéric et l’AGEFIPH.

Une improbable aventure qui dure

Trois ans plus tôt, le 5 décembre 2014, l’idée de Sport2Job était lancée à Minatec. A l’époque, le projet semblait improbable et complètement osé: bousculer les codes en proposant un challenge inédit mêlant handicap, sport et emploi.

«Au début, nous étions assez perplexes face à cette idée originale», a rappelé Frédéric Tournebize, directeur adjoint du CEA/Grenoble. «Aujourd’hui, nous sommes satisfaits du résultat: il est important pour nous d’avoir plusieurs temps forts tout au long de l’année, de trouver de la convivialité autour de la question de l’emploi et de travailler au changement de regard sur le handicap

Plébiscité à l’échelon local, comme en atteste le nombre croissant d’entreprises adhérant au challenge -10 en 2017-, Sport2Job a également accédé à la reconnaissance nationale en moins de trois ans d’existence.

Outre le haut patronage ministériel, l’événement a bénéficié de l’intérêt de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, qui s’est déplacée en personne durant la SEEPH chez Talentéo, organisateur du projet. La pertinence est telle que le challenge a déjà essaimé le 17 octobre à Lyon.

Une formule performante

Avec 10 entreprises participantes cette année, sur un ou plusieurs des trois événements sportifs et des trois événements emploi. Bravo à AKKA Technologies, le CEA Grenoble, l’ESRF, l’ILL, General Electric, Grenoble Alpes MétropoleIKEASchneider ElectricSemitag et STMicroelectronics pour leur engagement!

Sport2Job Grenoble fut indéniablement un excellent cru.

«Convaincus de la pertinence du concept de Sport2Job, nous souhaitions sensibiliser davantage de collaborateurs sur le même principe. Nous avons donc demandé à Talentéo d’organiser en interne un événement: il s’agissait de courir un marathon en relais à l’aveugle, en binôme. L’opération a été une belle réussite.» Bénédicte Henry-Canaudas, représentante de l’ESRF.

Cette soirée-là, grâce à deux tables rondes, l’intérêt du challenge en matière de recrutement et de sensibilisation était souligné par les entreprises et les candidats embauchés.

«Le sport s’affirme comme un vecteur d’intégration et d’inclusion», a rappelé le parrain de Sport2Job, David Smétanine.

En matière de recrutement, Schneider Electric a remporté la palme d’or décernée par Sandrine Chaix, visiblement ravie d’être présente: «Je suis heureuse d’être ici ce soir car ce projet est plein d’imagination et d’humanité. Il permet de créer des liens entre recruteurs et candidats, de changer le regard

«Je suis venue à Sport2Job en étant assez sceptique. Je cherchais un emploi dans mon métier d’origine, mais les personnes que j’ai rencontrées m’ont permis de mûrir un projet de reconversion. Aujourd’hui, j’ai repris des études et je suis en alternance à Schneider Electric.» Natacha, candidate recrutée par Schneider Electric.

 

En matière de sensibilisation, la Semitag s’est imposé tandis que le prix des meilleurs supporters revenait logiquement à la team survoltée de General Electric.

«Sport2Job nous a permis de faire de très belles rencontres. Nous avons embauché Amélie en alternance suite au Cook & Job et, grâce à elle, nous avons pu améliorer l’accessibilité de notre site.» Dominique Gallino, représentante de General Electric. 

Côté digital, STMicroelectronics a remporté le premier prix pour avoir largement contribué à la présence des événements sur les réseaux sociaux. Au total, plus de 2500 tweets ayant atteint 600 000 personnes uniques ont été postés par les participants en 2017!

Enfin, le très attendu classement général a révélé le podium de cette troisième édition. Le CEA/Grenoble, vainqueur l’an dernier, est monté sur la troisième marche du podium. General Electric s’est hissé en deuxième position tandis que STMicroelectronics s’est largement imposé.

«Grâce à Sport2Job, je me suis senti rassuré. J’ai pu passer des entretiens en étant plus serein et j’ai décroché un emploi en CDD au CEA où j’aime vraiment ce que je fais.» Mehmet, candidat recruté par le CEA/Grenoble.

Toutefois, au-delà du palmarès, cette cérémonie de clôture a surtout permis de revivre les moments forts d’une année riche en découvertes et en rencontres.
A en juger par les sourires et les remerciements exprimés lors de cette soirée, tout le monde a hâte de poursuivre l’aventure en 2018!

 

Rendez-vous au printemps prochain pour la quatrième édition de Sport2Job Grenoble! En attendant, retrouvez la rétrospective des différents évènements de l’année dans nos pages et sur Sport2Job.fr.

© 2017 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables