En savoir plus sur Talentéo
26JUN 18

4 situations de handicap pouvant nécessiter une RQTH!

Contrairement aux idées reçues, 85% des handicaps sont invisibles. Eh oui, le fauteuil roulant représente à peine 3% de la population concernée. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas proposer d’aménagements pour les Personnes à Mobilité Réduite (PMR), mais qu’il existe d’autres moyens de compenser certaines pathologies.

D’ailleurs, jusqu’où s’étend le champ du handicap? Dans quelles situations peut-on demander une RQTH (Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé)? Talentéo vous propose 4 cas concrets qui, malgré les stéréotypes, peuvent permettre une reconnaissance.

Halte aux préjugés: 4 situations de handicap nécessitant une RQTH!

Bien entendu, cette liste n’est ni exhaustive, ni hiérarchisée. N’hésitez-pas à nous transmettre vos conseils dans les commentaires!

La hernie-discale

Considéré comme l’un des maux du siècle du fait de la sédentarisation des postes de travail, la hernie-discale est un handicap beaucoup plus courant qu’on ne le pense. Vous avez bien lu: il s’agit bel et bien d’un handicap!

Due à un déplacement puis à une réduction de volume d’un ou plusieurs « disques » permettant la mobilité de la colonne vertébrale, celle-ci se caractérise par des douleurs permanentes dans l’ensemble du dos.

En effet, si la hernie-discale se situe généralement au niveau des lombaires, c’est l’ensemble des muscles du dos qui vont compenser la faiblesse qu’elle cause. Ainsi, la moindre mauvaise assise ou position statique prolongée peut causer de vives douleurs pouvant parfois mener jusqu’à la sciatique.

Pourquoi la RQTH ?

Si les maux de dos, tels que la hernie-discale ou la lombalgie chronique, sont très répandus aujourd’hui, ils sont également assez simples à éviter, surtout sur du travail sédentaire.

Faire une sollicitation de RQTH dans ce cas précis vous permettra de demander à votre employeur la mise en place d’un fauteuil ergonomique comportant un soutien lombaire.

Cela permettra également de justifier le besoin de varier régulièrement vos positions de travail et de ne pas porter de charges lourdes.

Le diabète

Eh oui, le diabète est un handicap pouvant nécessiter des aménagements de poste. Cette pathologie est un trouble de l’utilisation, de l’assimilation et du stockage des sucres dans le sang.

Il se traduit par un taux constamment élevé de glycémie. Les causes du diabète peuvent être à la fois génétiques et environnementale.. Au cœur de ce handicap, un manque d’insuline. Cette hormone, sécrétée par le pancréas, permet aux cellules d’absorber les glucides présents dans le sang.

Aujourd’hui, près de 3 millions de personnes en France sont impactées d’une manière plus ou moins importante par ce handicap.

Pourquoi une RQTH?

Tout d’abord, la RQTH vous permettra de parler de cette pathologie et de vos besoins. En effet, vous pourrez ainsi demander un temps de travail aménagé et un lieu adapté pour pouvoir contrôler votre taux de glycémie.

Dans certaines entreprises cela vous permettra d’obtenir des jours de congés supplémentaires afin de vous rendre à vos rendez-vous médicaux.

Les troubles dys

Trop souvent attribués aux enfants, les troubles dys touchent également les adultes. Dyslexie, dysphasie, dyspraxie ou encore dysorthographie, la liste est très longue et chaque handicap comporte ses spécificités.

Bien que ces troubles soient connus depuis des années, le diagnostic est assez nouveau, ainsi peu de personnes adultes en étant atteintes en sont conscientes. Malgré tout, les difficultés dans le monde professionnel sont bien réelles et nécessitent des aménagements simples, mais indispensables. 

Pourquoi la RQTH? 

Ici encore, la RQTH vous permettra d’aborder votre handicap avec l’entreprise et surtout de bénéficier d’aménagements de votre poste de travail. Il existe, en effet, de nombreux outils technologiques telles que des applications mobiles ou des polices adaptées qui permettent de compenser les troubles dys.

La RQTH vous permettra également de sensibiliser vos collègues de travail afin qu’ils puissent adopter les bons réflexes pour laisser vos compétences s’exprimer!

Les troubles de l’audition

Les troubles de l’audition sont aujourd’hui les handicaps les plus répandus. Si la surdité est souvent mise en avant, il ne s’agit pas de la principale situation où une personne peut se trouver en difficultés.

En effet, que ce soit par le succès des walkman ou par le fait du vieillissement, nous pouvons tous être à un moment ou un autre concernés par cette famille de pathologie très large.

De la surdité partielle aux difficultés de compréhension, de nombreux obstacles sont rencontrés par les personnes en étant atteintes. Malgré tout, certains aménagements simples peuvent contribuer à favoriser l’insertion professionnelle.

Pourquoi la RQTH? 

Comme pour les handicaps cités précédemment, la RQTH va avant tout permettre d’en parler et de briser les préjugés.

Toutes les personnes ayant des troubles de l’audition n’ont pas nécessairement besoin d’un interprète en LSF (Langue des Signes Française). Le plus souvent, il s’agit de l’aide au financement d’appareils et de l’aménagement de l’espace dans le cas, par exemple, d’une surdité d’une oreille.

Loin des préjugés, les aménagements de poste permis par la RQTH ne sont pas réservés à l’agrandissement d’une porte ou à la construction d’un ascenseur. Ceux-ci sont toujours pensés en adéquation avec la pathologie qu’ils compensent. C’est pour cela qu’il est important de parler de votre situation à la médecine du travail qui pourra vous orienter et vous accompagner dans vos démarches!

Cette liste est très loin d’être exhaustive! Si cet article vous a plu, nous vous proposerons une nouvelle sélection pour toujours plus briser les préjugés. N’hésitez-pas à nous donner vos conseils dans les commentaires!

 

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables